« Enfant unique, parents indignes « 

Et le prochain, c’est pour quand?

Mais laissez moi le temps d’accoucher! Aaaaah mais qu’est ce que cette phrase a pu me surprendre, m’intriguer puis trés vite la routine s’installe, et n’ayons pas peur des mots, cette phrase de merde commence sérieusement a me saouler, ils voient pas que je suis encore enceinte et que « celui d’apres » pour l’instant c’est un peu pas trop ma préoccupation? Pourtant, quelques indices subtils devraient leur mettre la puce a l’oreille, genre je me dandine comme une grosse baleine, je souffle comme un veau pour monter les marches……ok, j’avoue, voir même uniquement pour monter  le trottoir. J’avance à deux à l’heure,  je me tiens  le dos façon « marwi théwéz »……

Alors autant ça à commencé assez vite a me les briser menu qu’on me pose cette question pendant que j’était enceinte, genre « broaf, celle la c’est fait, hop c’est quand que vous passez a la suite? » mais je pouvais encore m’esquiver en répondant (gentiment, puis sèchement sur la fin, mais bon c’est dur de faire genre désagréable quand on halète entre chaque mot) que j’allais deja attendre d’avoir accouché ( avec les gros yeux genre tu commences a me gonfler, de toute facon quand on est enceinte c’est bien connu, faut faire gaffe on peut ( et on a le droit!) d’etre dangeureuse!) et on verra bien.

Déjà, traiter l’enfant a venir ou tout juste arrivé comme une brique, un objet, ça me hérisse. Voila, celui la est en route/déjà fait, maintenant vous allez peut être réfléchir a la suite. Comme si il était impensable de vouloir se consacrer uniquement à celle qui vient, à celle qui est là maintenant. Comme si cette petite déesse n’etait qu’une étape, et qu’il semble inconcevable qu’on « s’arrete la ». Comme si on ne pouvait pas être heureux à trois.

« On verra bien », tu parles alors que bon, on verra pas grand chose, vu qu’avec mon chéri on à déjà un peu décidé. Et à moins de gagner au loto, ça sera un, épisétou. C’est pas qu’on soit des parents saoulés, qu’on se sente pas d’en avoir plusieurs, c’est juste qu’on sait qu’un petit c’est trop chouette quand c’est petit, mais si t’a pas un kopek pour lui quand il grandit, même si l’argent ne fait  pas le bonheur, ben ça fait quand même chier. Perso, je sais ce que c’est d’en baver des ronds de chapeau ( oui, c’est une expression du millénaire dernier, et alors? je pouvais quand même pas répéter le même gros mot deux fois de suite!) et j’ai pas envie d’imposer ça a la déesse. On veut aller se balader, l’emmener dans des musées, en voyage,  au ciné…..pas forcément lui acheter plein de trucs, mais faire plein de trucs. Etre et vivre plutôt qu’avoir. Et ça a un coût.

Voila, ça, c’est NOS raisons, on est d’accord avec mon chéri. L’histoire pourrait s’arrêter la. Mais non. Faut qu’on se justifie. Tout le temps. Parce que c’est PAS NORMAL.

Ça commence souvent par un petit « ooh mais la pauvre »

Genre la, j’aurai répondu, j’aime ma déesse mais je décide de la rendre malheureuse.  La pauvre.  Genre je suis une sadique. Parce que je veux qu’elle grandisse dans la solitude la plus complète pour en faire une parfaite psychopathe. Parce que notre but à moi et a mon chéri, c’est qu’elle soit triste, et qu’elle en chie toute sa vie de solitaire désespérée.  Genre elle aura pas d’amies, et elle sortira pas de la cave ou on va l’enfermer.

Apres, on nous sort tout un tas d’arguments, une chambre pour deux, l’épanouissement, tatati et tatata, et pour arriver au fameux « c’est pas normal » (sous entendu surtout si vous pouvez physiologiquement), ou le « c’est dommage ».

Je ne vais pas vous faire toute les pathétiques justifications que j’ai sorti au début. Tout simplement parce que je n’ai pas a me justifier. C’est un choix, le notre, à mon chéri et moi. On ne fera pas un deuxième enfant « parce qu’il faut ».  Mais j’en veux a ces inconnus parfois, vagues connaissances souvent, qui vous font la morale, et finissent par vous culpabiliser. Ceux qui croient t’apprendre la vie, qui croient que leur modèle est le meilleur du monde, qu’ils sont des exemples parfaits, et que leur schéma est reproductible et applicable a tout le monde. Et qui en plus se sentent, comme le témoin de Jéhovah qui viens frapper a ma porte, investis d’une mission divine, du devoir suprême de nous remettre nous, parents indignes, dans le droit chemin.

Je n’ai pas l’impression que tout les enfants uniques soient desesperement malheureux. Je n’ai pas l’impression que tout les enfants non  uniques nagent tous dans le bonheur le plus complet. C’est à chacun de se construire la famille de ses rêves.  Par contre, pour les parents d’enfants uniques, se prendre les remarques ou les catalogation ( oui ça existe pas, mais vous avez compris) arbitraires des adeptes de la « vraie » famille, c’est dur. Et même, malheureusement, ça fini par faire douter.

Donc maintenant, je répond « on verra bien ». Et je pense au sourire de la déesse.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

25 réflexions sur “« Enfant unique, parents indignes « 

  1. Faut pas se laisser faire , vous zavez bien raison, chacun fait ce qu’il lui convient le mieux, de toute facon il y aura toujours des c*ns pour vous faire des remarques désagréables.Nous on veux un 2eme alors que bébé 1 n’a que 3 mois et on nous dit ah bon déjà enfin c’est pas raisonnable , vous ne profiterez pas du 1er (c’est sur on va le ranger dans un placard quand viendra le 2nd) patati patata, mais si nous avions voulu juste un on aurait très certainement fait les mêmes qu’a vous.
    Finalement c’est vrai que « on verra bien » nous facilitera les choses merci 😉

  2. De toutes façons, quoi te tu fasses, il faut toujours te justifier :
    – tu as choisi de ne pas avoir d’enfant : tu n’est pas normale, tu n’as pas de coeur, tu ne sais pas ce que tu rates…
    – tu as choisi d’avoir un enfnat à 20 ans : mais c’est pas un peu tôt ça ? comment tu vas assumer ?
    – tu as choisi d’avoir un enfant à 40 ans : ah ben il était temps hein !
    – tu as choisi d’avoir 5 enfants : c’est fini les familles nombreuses, c’était au 19e siècle
    – tu as choisi d’avoir des enfants espacés de moins de 2 ans : mais tu es inconsciente !
    – tu as choisi d’avoir des enfants espacés de plus 5 ans : c’est dommage, ils ne joueront pas ensemble. L’idéal c’est quand même 3 ans d’écart, non ? (Là, c’est mon cas!)
    – tu as choisi d’avoir un enfant unique : tu ne veux pas le bonheur de ton premier, comme tu le dis si bien.
    Toutes ces situations s’adressent également aux pères bien entendu, mais quand même c’est surtout la mère qui se prend les remarques…
    Et pourtant j’ai des ami(e)s issues de tous les cas de figures, et même mes copines « uniques » ne sont malheureuses. Certaines ont décidé d’avoir plusieurs enfant, d’autres un seul : et c’est leur choix !
    Après la première, on n’était pas pressés de remettre ça, on s’en sentait pas vraiment capables. Mais on ne regrette rien, on en a bien profité de notre famille à 3. Après 5 ans, on est prêts. Une famille à 4, c’est bien aussi, mais pas forcément « mieux ». Et puis ptet qu’un jour on sera 5, on n’en sait rien !
    Chacun a son rythme et il faut le respecter. Merci pour ton blog 🙂

  3. je suis entièrement d’accord avec vous!! faites ce que vous voulez et grand bien leur fasse de faire des petits pour remplir les crèches , ou pour avoir des alloc’!!!! (je ne mets pas tout le monde dans le meme panier bien évidemment!!)
    moi aussi avant d’avoir mon fils je voulais au moins 2 enfants. et puis il est resté unique, et je ne regrette absolument pas bien au contraire. j’ai fait tout ce que j’ai pu pour qu’il ne manque de rien sans trop le gater mais quand meme un peu, qu’il fasse des études pour qu’il puisse avoir un boulot qui lui plaise et meme si cela n’a pas été toujours facile,je crois qu’on a réussi. si j’avais eu un deuxième enfant je n’aurais jamais pu faire tout ça pour les 2!! que les gens s’occupent de leurs……..fesses pour etre polie. soyez heureux comme vous l’etes à trois.
    moi je suis une maman unique, une belle mère unique et une mamie unique et très HEUREUSE!!

    moi je suis maman unique, belle mère unique, et mamie unique, et je suis très HEUREUSE!!!!!♥♥♥

  4. C’est quand même dingue, parce que c’est quand même une décision que ne regarde personne quoi…Nous on en veut plusieurs, youpitralala on est dans la « norme », ah mais tention hein, faut un garçon pour la suite, sinon on rate un truc là O_o
    Les gens sont connissimes

    • oui mais toi es une gens bien, tu fait tout comme y faut c’est pour ca! par contre gare a toi si t’a pas ton garcon, c’est comme la rolex , tu l’a pas t’a raté ta vie!

  5. De toute façon, pour quoi que ce soit, il faut toujours se justifier….
    Ca me désole qu’autant de gens soient encore dans cette optique de penser que leur manière de faire est la seule, l’unique et la meilleur.
    Envoie les bouler et ne leur prête plus attention, c’est la meilleure chose à faire…
    De plus, avoir un grand frère/soeur (je prend cette exemple car je suis la cadette) n’est pas forcément génial et épanouissant. Perso ma soeur a ruiné ma confiance en moi et même si je sais que je l’aime, parfois elle me pousse à bout de nerfs. Dans un sens on peut dire qu’elle a compliqué ma vie… (ce n’est pas pour ça que je regrette son existence, évidemment !)

    • Pareil, mon frangin et moi ca a été trés dur (mais je le retrouve avec beaucoup de bonheur maintenant!! si tu me lis, je t’aime!!) mais a l’adolescence, c’etait vraiment pas ca….. j’ai des copines qui etaient vachement complices entre soeurs, ou entre frere et soeurs……ca depend de tellement de choses. Mon chéri est fils unique, il ne l’a pas mal vécu….. je pense qu’il faut vraiment faire son chemin….

  6. Le pire que j’ai entendu c’est « il faut en faire un autre, parce qu’on ne sait jamais ce qui petit arriver. Si tu en perds un au moins il t’en restera un » ….. Je rêve? Je n’en crois toujours pas mes oreilles.

    • Eh bé, on me l’avais pas encore faite celle la! oO ….. »eh oui mon bébé, papa et moi on voulais qu’un enfant, mais bon, on sait dit on sait jamais, donc on te garde sous le coup au cas ou! »

      brrrrrrrrr

  7. Il fallait le dire. C’est dit! Parents d’enfant unique c’est bien aussi et ca peut etre un choix respectable comme tout autre.
    Qu’est ce que ca me hérisse quand on me dit « oui mais… » avec toutes les suites possibles et imaginables: « il aura personne pour jouer », » il va être asocial », « c’est pas normal », etc.)
    Franchement, comme dit Béné dans les coms, de toute façon, ça ne va jamais quoiqu’on fasse! Donc autant faire comme on veut et s’en f*utre des remarques des gens (même si c’est pas toujours facile)

  8. On a pas encore le petit numéros 1 mais quand on y songe, on aime bien l’idée aussi d’en avoir qu’un. pour le « oh le pauvre » j’ai l’impression qu’on te parle d’un petit animal OO Genre un hamster que tu mettrais seul dans sa cage…
    Quand on en parle on a déjà droit à se genre de remarques du coup la réponse c’est : « mais si finalement on change d’avis, on en fera un deuxième!  » On dirait que si tu choisis de n’avoir qu’un enfant tu t’es fait ligaturé les trompes en même temps XD
    Enfin bref, courage!

  9. il fallait bien un article comme celui ci!! et malheureusement pour moi Béné a presque tout dit 😉 les gens ont toujours une remarque desagréable a dire, comme si sa allé changer notre vie….

    mais si tu veut jai une reflexion ^^ : le truc de la « famille parfaite » cest a dire papa, maman, un garcon, une fille, cest pas ca qui date du siecle dernier!!!
    en plus tu est dans la mer.. car toi tu a eu une petite déesse en premier alors pour la famille parfaite cest foutu mdr

    et tkt pas ta deesse ne se sentira jamais seule pas avec des parents comme vous 🙂

  10. Merci! Merci d’avoir mis les mots juste sur ce que je ressens et vit aussi! J’aurai aime être « unique » même si j’aime mes frère et sœur mais cela m’aurait plus. Mon homme est fils unique aussi. J’ai cette envie de faire « vivre » mon fils, le faire profiter de tout ce que je pourrai et comme toi je me dis qu’avec 2 ou 3 ce ne sera pas possible dans mon idée. Mon homme à mis du temps à comprendre mon point de vue et aujourd’hui on est d’accord tous les deux. Pour les réflexions maintenant je répond  » si vous en avez tant envie faites le vous le 2eme » du coup ils passent à autre chose 😉 et mon fils est très heureux et est très très sociable dixit la nounou 🙂 et toc!

    • Merci , ca fait plaisir de voir qu au final on est pas seule…. Non  » tout les parents » ne veulent pas plusieurs enfants et c’est pas pour autant des monstres…..

  11. Halala ces gens qui veulent s’immiscer dans ta vie, dans tes choix… On subit ici aussi, je sais pas si ça te rassure de savoir que tu n’es pas la 😉

  12. Pingback: J’ai rompu. | OlympusMom

  13. Absolument d’accord. Mon fils va avoir 5 ans et on essaie d’en avoir un 2ème. Et depuis toujours, on entend le fameux « Et le deuxième, il est pour quand? » ou « Faut pas trop attendre, parce que trop d’écart c’est pas bon… » Pas bon pour qui? « Faut pas trop attendre, tant que tu es dans les couches… » Euh…là je sais même pas comment le démonter ce non-argument, je te laisse le faire à ma place si tu veux, lol. Bref, on a commencé les « TP » pour BB2 quand on s’est senti prêts…en tout point de vue,ou presque. On a pas une situation « idéale »…une ancienne copine nous a même sorti « Nous, on attend d’acheter, parce que fonder une famille quand on est locataire, c’est presque inconscient… » Si, si! C’est pas une « ancienne » (comprendre « ex ») amie pour rien… 😦 Quoi qu’on décide, il y aura toujours des cons pour juger… En tout cas, je te fais une cyber-ola pour ton article, car je trouve qu’il y a des choses qui méritent d’être dites, avec un gros POINT à la fin. 🙂

  14. Pingback: The only one | OlympusMom

  15. Et bien moi je trouve ça au contraire plutôt courageux et très mature !
    Il y a tellement de gens qui font des enfants parce que ça se fait, et puis 2 (un gars/une fille dans l’idéal, comme tu dis), parce que c’est la moyenne… mais pas forcément par réel désir. Et je trouve ça triste ! Il vaut mieux en faire un et s’en occuper le mieux possible.
    Et que dire de celles qui ne veulent pas d’enfants ?! Là c’est un cas pathologique pour la société ! Mais il vaut peut-être mieux ne pas en faire plutôt que de le rendre malheureux… même si je pense à titre perso qu’un enfant illumine la vie (et avant je n’en voulais pas ^^). Mais je me garderais bien de juger qui que ce soit sur son non-désir d’enfant.
    Et ne t’inquiète pas, quand tu en veux plus de 4 (voire plus de 3, car 3 c’est famille nombreuse en France, lol), tu t’en prends plein la tête aussi ! Et les clichés sur les familles nombreuses vont bon train aussi !

    Par contre, je trouve ça triste de ne pas vouloir d’autre enfant UNIQUEMENT à cause de l’argent. C’est à mon sens une mauvaise raison : tu peux être à l’aise financièrement, décider de faire un gosse, et 10 ans plus tard tu es au chômage avec des crédits sur le dos. Et inversement, tu peux être ric-rac au moment de la conception, et 10 ans plus tard tu as un super job et plus de problèmes d’argent ! La vie est tellement imprévisible !
    Et puis, je pense sincèrement qu’un enfant ne coûte pratiquement rien, qu’on peut faire des milliers de choses, voyager, sortir, etc. avec un seul salaire et plusieurs enfants. A condition de ne pas avoir de crédits.
    Et je suis de celles qui pensent qu’on peut vivre d’amour et d’eau fraîche (même si c’est bien d’avoir l’eau chaude aussi ^^)…

    • ca ne coute pas grand chose, sauf un appartement plus grand 🙂 le notre est vraiment petit, on a déja coupé le salon en deux pour lui faire sa chambre ^^
      Mais je te rassure, ce n’est pas l’unique raison 🙂 disons qu’en plus, ca renforce l’idée que nous sommes bien comme ça, c’est tout 🙂

      • En tout cas, si vous êtes bien comme ça, c’est l’essentiel : c’est rare dans notre société de voir des gens qui se disent heureux et satisfaits de ce qu’ils ont ! La mode est plutôt à la plainte et au « toujours plus »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s