« Et si vous lui supprimiez une tétée? »ou [L’allaitement, ce mystère]

Voila la phrase magnifique que m’a sortie la pédiatre à la dernière consultation, après avoir pesé la déesse ( 7kg 4 a 4 mois ahahah). Chérimari et moi, on en est resté bouche bée. Lui supprimer une tétée? Ben oui, la pauvre enfant est à la limite de l’obésité, là, il faut réagir TOUT DE SUITE ! Ma réaction à été la suivante: « mais que quoi pourquoi dont enfin (namého!?!) » …..et la nous allons enchainer sur une autre belle phrase:

« vous savez, vous pouvez supprimer une tétée de la nuit, hein, au moins essayer »

Oh, la pauvre maman que je suis qui se précipite la nuit pour gaver sa fille alors que non, vraiment elle en a pas besoin….Cette femme à-t’elle déjà allaité? Elle croit quoi? que c’est moi qui décide de ce que la déesse veut? Elle imagine VRAIMENT que si elle n’a plus faim, je peux continuer de la gaver façon canard? Donc dans ma grande gentillesse et pour partager mon savoir, je lui que « vous savez, hein, quand elle a plu faim, elle arrête de téter…..elle sait très bien quand elle a faim…. »  Devant son air interrogateur, je rajoute (que n’avais je point dit!) quand je lui propose, quand elle a pas faim, elle ne téte pas!

DING!! petite lueur de surprise quand le mot « propose » arrive a ses oreilles. « Non, mais la journée de toute façon elle mange tout les combien de temps? » …… »J’en sait rien, elle est a la demande »…. Air incrédule. Petite pause, puis recommencage de question. (des fois que je sois trop bête) Non mais tout les combien de temps a peu prés? » ……même question, même réponse. L’air incrédule laisse place a un air soupçonneux. « Oui, enfin, bon, elle mange quand meme pas toute les heures ou tout les deux heures? » …… »ben DES FOIS SI, ELLE EST A LA DEMAAAAANNNNNNDDDEEEEUUUUU »

Je ne pense pas que je me suis fait vraiment comprendre, du coup je redemande ( je cherche les ennuis hein) « mais pour quelle raison exactement faudrait que je lui supprime une tétée? » « ben vous savez, celle de la nuit, elle en a pas vraiment besoin, hein, comme elle est dans le haut des courbes ».

Mais qu’es ce que tu en sait qu’elle en a pas besoin, petite madame derrière ton bureau? Tu l’as vue la bouche ouverte attendant le sacro saint/sein nocturne de maman pas réveillée? Mais non, elle fait juste ça pour m’enquiquiner, c’est bien connu. Et moi pauvre mère esclave, je tombe bêtement dans le panneau, alors que je pourrais juste la laisser crier jusqu’à ce qu’elle s’endorme de fatigue.

Commmmeeeennnt? Vous ne savez pas que tout se joue dans les premiers mois? Si je lui passe sur ça, et que je la laisse faire ses caprices, c’est mort, elle va être une gamine insupportable jusqu’à son adolescence, tout ca parce que je n’aurai pas su lui dire non! Pauvre de moi!

Dans le même ordre d’idée il est bien évident que tout les gamins qu’on a laissé hurler comme des torturés toute la nuit deviennent évidement des enfants équilibrés, confiants et parfaitement assurés dans la vie. Bien évidement.

Ma pédiatre n’y connais rien en allaitement. Mais elle est gentille avec la déesse. Elle lui parle et la rassure. Et je ne suis pas sure qu’un autre pédiatre serait plus au courant sur l’allaitement. J’espère peut être faire changer les choses, (suis je naïve!) et peut être qu’a force elle ne trouvera plus ça limite extraordinaire qu’un enfant de 4 mois soit toujours en allaitement exclusif.  Peut etre qu’a force d’entendre des mères lui dire que non, elle ne peuvent pas lui dire le nombre de tétées car leur mômes sont a la demande, elle finira par changer.

Ma pédiatre n’y connait rien en allaitement, et aprés tout, c’est pas grave. Parce qu’elle n’est pas ma seule source de connaissance. Parce qu’il y a internet. Pour certaines, il y a celles qui ont déja une experience en allaitement. Perso, je devrais bruler un cierge tout les jours a la gloire du web, sans qui je n’aurai pas pu comprendre mon corps, sans qui je n’aurais jamais passé mes pics de croissance. Vous toutes et tous qui me lisez, et moi aussi, nous formons un grand tout, une poche de résistance contre la non information chronique (pour ne pas dire la désinformation), une cellule de soutien, un appui pour tout les couples qui « veulent sortir de la norme », et qui veulent « changer la norme ».

Il ne faut pas nous taire. C’est dur, on se fait juger. Dans notre façon d’allaiter, ou de « materner » nos enfants. On aura toujours des réflexions, la plupart du temps de personnes qui, soyons honnêtes, n’y connaissent rien. Et même pour celles qui « s’y connaissent » personne ne saura jamais mieux que VOUS ce qui est bon ou pas. Mais c’est en nous taisons que nous continuons à faire de nos « pratiques » des pratiques marginales. Parlons de nos allaitements longs. Parlons de nos relevages nocturnes. Parlons de nos câlins quand il ou elle pleure. Parlons des pics de croissances, à nos amis, a nos pédiatres, à nos gynéco (oui oui, j’ai expliqué le pics de croissance a mon gynéco, qui était content de l’apprendre). Soyons fières et fiers de materner nos enfants. Fiers d’être leurs « esclaves ».

Je vous avais parlé il y a quelques billets d’une amie qui était en train d’accoucher au moment ou je postait mon article, d’un chouette petit Lancelot. La déesse et lui ont trois mois d’écarts, et je suis heureuse d’avoir « ouvert la voie », elle allaite aussi, elle se prend les conseils a deux balles aussi (« a 4kg et un mois, il PEUT faire ses nuit, vous le laissez crier ») et j’essaye d’etre la pour lui dire de ne pas craquer.

Face à la désinformation et au remarques, une seule solution:

Informons nous et soutenons nous les unes les autres!

Cet article est fini ^^ mais je voulais vous remercier pour vos messages de trépignage et d’impatience sur la page facebook, vraiment merci, ca me touche de savoir que certaines personnes attendent vraiment mes articles, j’en suis trés touchée. Je vous promet je vais essayer d’etre plus réguliere ^^ et sinon, je vous informe que je commence a publier dans Grandir Autrement un magasine pour parents qui veulent réfléchir et s’ouvrir à d’autres pratiques que celles qui semblent « la NORME ». Merci de votre soutien, JE VOUS AIME ❤

Advertisements

12 réflexions sur “« Et si vous lui supprimiez une tétée? »ou [L’allaitement, ce mystère]

  1. Ça fait flipper quand même de se dire que le personnel médical est si peu informé…le même qui vous regarde avec de gros yeux « bouh la vilaine future maman » quand on décrète que non, on ne voudra pas allaiter. Ça me dépasse ça tiens.

  2. 10kg à 9mois et pas une seule réflexion du médecin ! il n’y connaît rien en allaitement mais il est pas chiant 🙂

  3. c’est vraiment des burnes hein !!! moij’ai peur aussi je suis sur un groupe de maman et farncement ce matin je me suis transformée en chacal devant mon ordi !!! elle m’en sorte des conneries qu’on leur a mis ds le crâne !! des à 3 semaines plus panne séche …. ou à 3 mois je n’avais plus le lait ou il n’était pas assez nourissant on m’a dit de donner des compléments ….
    putain je bouillonne ds mon canap!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. c’est marrant, je les ai jamais senti passer les pics … en même temps, elle était toujours collée à moi, alors un peu plus ou un peu moins, ça changeait pas grand chose

  5. Bien marrant ton billet, et bravo de tenir tête aussi gentiment à ta pédiatre. Chez moi aussi, le toubib généraliste n’y connaît pas non plus grand chose aux bébés, mais il fait rire le mien et ce n’est déjà pas si mal. Concernant le poids, Minidoux a explosé les courbes du carnet de santé les premiers mois, mais maintenant, à 14 mois, il se situe dans une bonne moyenne, sans que nous l’ayons mis de quelque façon au régime… Je te conseille là dessus le bouquin de C. Gonzalès (Mon enfant ne mange pas) qui est vraiment une mine sur le sujet. Bonne continuation à toi et ton super blog.

  6. Je suis contente de lire des articles, je m’inquiétais !
    Moi moins présente même passivement sur la blogosphère car j’ai commencé le boulot et faut que je m’y fasse et puis j’ai moins de temps pour glander !
    En tout cas, par rapport à ton article; je n’y connaissais rien à tout ça avant (le maternage, allaitement à la demande ou l’allaitement à heure fixe…) et en fait ça me paraissait logique de faire comme tu le fais ! J’étais vraiment choquée d’apprendre qu’il était normal de laisser un bébé pleurer la nuit, avoir faim… Ma logique me disait déjà de faire comme tu le décris 🙂
    Mais les trucs que les gens aiment bien faire aussi c’est mettre un nom sur une pratique afin de catégoriser les gens, faire des stéréotypes et juger les gens… (Ouh les bobos maternantes qui sont dans leur trip et qui feront des enfants débiles et turbulents…)

    Bref, tu as raison, on finira par faire changer les pratiques ! =)

  7. Ah ah j’ai une cousine qui a allaité comme un pied (t’as déjà vu un pied allaiter ? moi non mais j’suis sûre que c’est pareil !), et devine son job ? Toubib (elle venait même de finir ses études !!). A 3 semaines, paf, « plus de lait », elle sait, elle est toubib (bah ouich hein quand même), sa petite a réclamé pendant 2h sans que le sein la rassasie, donc ça voulait dire qu’elle n’avait plus de lait, on n’y peut rien, hop son homme a filé à la pharmacie de nuit ! La petite n’a jamais revu un sein de près. Et la mère clame « sa » bonne parole partout… glaçant 😦

    Les toubibs ont fait foiré mes deux premiers allaitements (à presque 5 mois et 9 mois) par leurs conseils de caniveau, plus de 10 ans après je l’ai encore en travers, alors oui, tu as raison, haut et fort, il faut le dire, le clamer, le répandre comme une traînée de poudre : la formation médicale en France est totalement et parfaitement INCOMPETENTE en allaitement (et pas que, mais là on cause de ça), il FAUT prendre les conseils ailleurs (assos, et la LLL en tête).

  8. Cool, un article !!!
    Moi aussi, la pédiatre me regardait bizarrement quand je lui dis « à la demande », mais pour être tranquille, je donne un ordre d’idée du nombre de tétées par jour… et là : « ah mais non, à 2 mois c’est 5 tétées par jour (elle devait être à 8), à 4 mois c’est 4, donnez-lui bien les deux seins, hein, elle doit faire ses nuits (toujours à 8, dont 2 ou 3 la nuit), et là, à 6 mois passés, vous arrêtez les tétées la nuit, c’est 2 seins le matin, un le midi avec de la purée, un à 4h avec de la compote, 2 le soir »… Et quand je demande une ordonnance pour prolonger ma location de tire-lait, parce que je veux que ma fille puisse manger si je ne suis pas là et que je donne au lactarium, elle me dit que ma fille n’a pris que 300g, il faudrait pas que je donne au lactarium, je lui vole du lait…
    Parce que ma fille suit toujours sa courbe de poids, haute, et que 300g à son âge c’est parfaitement normal, mais qu’il faut me culpabiliser ?
    Parce que c’est bien connu que mes seins sont « vides » si je donne mon lait ?
    Parce que oui, si elle a plus faim, je lui donne quand même le deuxième sein ? (vous avez déjà essayez d’introduire de force votre sein dans une bouche ?) Et que si elle a encore faim, je la gave de patate, plutôt que de lui re-proposer le sein ? Même une heure après le « repas officiel », parce que c’est là qu’elle a faim ?
    Parce que je devrais la laisser pleurer la nuit, cette petit qui tend la bouche dans son sommeil, s’énerve contre son papa, et râle de plaisir en me sentant approcher ?

    Du coup, j’ai changé de pédiatre. je vais en « tester » un autre, et après ça sera généraliste. Parce que me dire que ma fille n’a pris « que » 300g, c’est clairement déplacé (j’ai vérifié ensuite moi-même sur le carnet de santé, sa courbe est parfaite). Et aussi, qu’être en retard d’une heure ou plus systématiquement, même au premier RDV, et de faire patienter les patients une demi-heure dehors (ben oui, avant le premier RDV, la salle d’attente n’est pas ouverte), ça me saoule.

    Bref, heureusement qu’il y a Internet, et certaines (trop rares) maternités (peut-être pédiatres aussi ?) bien informés !! Parce que ma BS qui allaite sa petite de 2 mois, quand j’ai prononcé « à la demande », elle m’a demandé d’expliquer… Parce que mon BP, pédiatre, pense qu’allaiter 2 mois, c’est bien, hein, et qu’il y a des articles guig*z et gal*ia partout chez lui…

    • alalala, voila la preuve parfaite de la méconnaissance du personnel de santé….. et pour le sein de force dans la bouche hi hi ca m’est arrivé un matin elle voulais pas manger! le drame! j’ai essayé essayé….non elle avais juste pas faim. Ben…..je confirme ca fait rien du tout!

  9. Oula !!!
    Ma lutine a toujours était un poids plume, j’ai cru comprendre que si elle ne prenait pas trop il faudrai ptet envisager de faire les deux.. néné et bib LA mais non, a chaque fois qu’on la pesait c’etait : ah elle n’a pas pris beaucoup mais combien de fois elle tète, etc…., j’ai continuer dans ma lancée. Elle a 9 mois, toujours allaitée, et si elle réclame, je donne. Elle pète la forme

    Aujourd’hui sa courbe est remontée, jla trouve même potelée mais aucun dr que j’ai vu ne m’a fait ch*** à ce sujet, mais je crois que j’aurais vraiment mal réagis Oo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s