« Euuuuh on fait quoi en fait là? » ou [Haptonomie, rencontre du 3eme type, part I]

Avec Chérimari, quand la déesse etait encore dans mon ventre, on nous a dit qu’il fallait qu’on suive une préparation a l’accouchement. Ok ok, comment ça se passe en fait? Eh ben vous pouvez suivre des cours ici, à la maternité, ou alors choisir une autre préparation. Bon, perso j’avais entendu parler de sophrologie, de yoga, de chant prénatal, etc etc….et là, la sage femme me dit sinon, y a aussi une sage femme à nous qui est en libéral maintenant et qui fait la préparation en haptonomie. En quoi? Merde alors moi qui me croyait pas trop mal renseignée, voila quelque chose que je ne connais pas. En haptonomie donc. Et on me dit oui c’est une préparation qui donne une vraie place au papa. Ca nous a fait tilt, on à dit allez, on essaye on verra bien .

Alors on prend rendez vous, et hop là, nous voila partis.

Déja, rions un peu, arrivés sur place, ne trouvant pas la porte, on est monté jusqu’au 6eme étage ( a pied hein, c’est en vieille ville lyonnaise, a l’ancienne, avec les escaliers pas réguliers ) moi soufflant et me demandant comment j’allais faire pour revenir a chaque fois un peu « plus » enceinte….et puis on s’est rendu compte qu’il y avais un petit recoin pres de l’entrée au rez de chaussé, et que le cabinet etait la. No comment.

Bref, aprés cette mésaventure hyper palpitante, nous voila dans le cabinet, a attendre, sans savoir trop a quelle sauce on allait etre mangés. En fait, au moment ou j’écris ses lignes je pense que c’est l’haptonomie qui nous a fait glisser sur la pente fatale. Parce que tout simplement, ça à été le début d’une facon de voir bébé differement. Mais pour le coup, le premier jour, on est intrigués et on a hate de savoir qu’es ce que c’est donc que ça l’haptonomie.

Alors pour info, l’haptonomie, ça veut dire quoi? Ca vient du grec ancien haptos (« toucher ») et νόμος nomos (« loi »). Eh ouais, y a pas d’allusion au bébé, ni à l’enfance. Faut savoir que l’haptonomie s’applique a tout le monde normalement, même si elle est plus utilisée pour la grossesse.

Donc aprés cette belle parenthése qui fait que je vais classer cet article dans la catégorie des posts intelligents, continuons notre histoire.

Nous voila donc en présence de la sage femme, qui m’a l’air super sympa. Franchement le courant passe bien. Elle nous explique que nous allons nous revoir genre toute les deux semaines, et que nous serons seuls à chaque fois. Ca , ca me plait. Pas que je sois antisociale, mais j’aime l’idée de pouvoir poser « vraiment » toutes mes questions, parler sans tabou de la grossesse, et se sentir « entre nous ».

Et puis aprés avoir répondu a nos question sur le comment ça marche, ou le qu’est ce qui est en train d’arriver à l’interieur, on démarre vraiment la premiere scéance.

Je précise que c’est pas nous sur la photo, je l’ai trouvé sur internet donc j’ai masqué les visages moi même, chérimari et moi on a pas pris de photos pendant les sceances :/

Donc une scéance, c’est moi sur un lit, juste HYPER CONFORTABLE, et la Sf et Chérimari chacun d’un coté du lit. Et c’est la que l’étrange commence.

« Chérimari vous allez mettre vos mains sur le ventre de votre femme »

Ok, jusque la, pas de probleme. Je précise que la premiere scéance se fait autour de 5 mois, je commencais a peine à sentir la déesse. Donc Chérimari met ses mains sur mon ventre et la sage femme nous dit:

« Bon, alors vous allez inviter votre fille à aller vers la droite. »

EUUUHH.

La sf, sans se démonter nous dit qu’elle va nous montrer. Elle met ses mains sur moi, ferme les yeux. Je ne sais pas trop quoi faire. J’attend. Elle me dis (à moi cette fois si) de d’ouvrir la voie a la déesse vers ses mains.

Ahum.

On se regarde avec Chérimari. On est tout chose quoi. Mais bon. Je ne sais pas trop quoi faire. J’essaye de me représenter la déesse dans mon ventre. Et au bout d’un moment, la sf me regarde en souriant et me dit « aah la voila qui est sous mes mains vous sentez? »

Honnetement?

Rien du tout.

Que dalle.

Nada.

Elle à l’air super enthousiaste, j’ose même pas dire que  non j’ai rien senti. Chérimari et moi on est assez destabilisés. Y a rien de « concret » en fait….

On poursuit avec differents « exercices » comme ça, faire une préssion d’un coté, de l’air, faire un creux dans la main pour l’inviter d’un coté ou de l’autre. Dans ma tête, je me dis ca y est c’est foutu, Chérimari voudra jamais recommencer, tout en me demandant si je vais moi avoir envie de continuer.

Une demi heure aprés, on a fini.

On rentre chez nous, en marchant tranquillement, puis:

« honnetement, t’as senti quelque chose?

-euh ben….

-c’est bizarre hein….

-ouais…

-Qu’es ce qu’on fait? on continue?

-Broaf, je sais pas trop, le coté positif, c’est qu’on est que nous deux pour parler de tout ca et avoir les explications, c’est pas mal. »

Mouais. On est pas hyper convaincu. On se dit que ca fait quand meme bien arnaque new age. Parce que pour être honnete, ça fout même un peu la trouille. Genre la sf qui me dis qu’elle a bien senti la déesse bouger, et moi pas grand chose, c’est limite flippant. C’est un peu comme les ressentis en spiritisme quoi, ca reste du domaine de l’intangible… (et pourtant, là, j’y crois déja plus! ) C’est trés different de ce à quoi on s’attendait. Y une vraie écoute, et c’est vraiment appréciable, mais on est tellement habitué à avoir une facon de faire « mécanique » ou « médicalisée » un truc « rationnel » à nos pauvres esprits non ouverts à « autre chose » qu’on a perdu l’habitude de ressentir.

Donc premiere scéance hyper mitigée. Mais on se dit que bon, peut être ça vient pas d’un coup. Et on aura raison.

Finalement, l’haptonomie, on  à suivi ça jusqu’au bout. Et c’est juste génial. (et je vous raconterai ça dans la partie II ^^)

Et c’est le premier pas vers une réflexion sur ce qui nous semble « normal », ça surprend tellement, c’est tellement different qu’on est obligé de mettre ses préjugés de cotés….

Et c’est comme ça que 10 mois aprés on se retrouve à mettre ses préjugés de coté pour l’éducation, par exemple ^^.

edit: La suite <<ici>>

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

18 réflexions sur “« Euuuuh on fait quoi en fait là? » ou [Haptonomie, rencontre du 3eme type, part I]

  1. Aaah tu m’as devancée, je voulais aussi faire un article sur l’hapto!
    On l’a vécu aussi de manière assez similaire apparemment, au début on se demandait ce qu’on allait bien pouvoir faire en posant simplement les mains sur la grosse bidasse, mais c’est tellement plus que ça n’en a l’air!

    Ma progéniture n’a « que » 3 mois mais chaque jour on se rend bien compte des bienfaits qu’a eus l’haptonomie, tant sur lui que sur nous (et j’insiste sur ce point, l’hapto c’est pas juste pour le bébé ou pour jouer avec quand il est encore en gestation, c’est aussi énormément d’apports pour les parents).

    Enfin bref, je vais pas pourrir ta page de commentaires, j’attends avec impatience la suite de ta vision des choses !

    • déja un commentaire ne pourris JAMAIS ma page, c’est toujours un bonheur de vous lire 🙂 (et bienvenue sur mon blog, nouvelle olympienne commentatrice ^^ )
      Désolée pour le « devancement  » ^^

      Ah oui l’haptonomie, c’est pas juste une prépa c’est vraiment une vision des choses differentes…. quand je dis que c’est ce qui m’a fait basculer sur la pente fatale c’est vraiment ca…. ca remet tellement les choses en cause, qu’aprés, on a tendance à plus prendre les choses « normales » comme forcément les meilleures du monde.
      Ca ouvre l’esprit, et il faut s’accrocher plus d’une scéance 🙂

      • C’est exactement ça, une approche différente de la vie sous tous ses aspects (ou presque).
        Ca n’a pas été un très grand changement pour nous, notre SF-haptothérapeute nous a dit dès la première séance que nous pratiquions déjà l’hapto au quotidien (on était à la fois surpris et fiers, nous qui nous faisions critiquer par notre entourage parce qu’on vivait différemment des « gens normaux »).
        Mais du coup, tout ce qu’on a pu apprendre s’est très vite ancré, cela nous paraissait souvent comme des évidences… Ce qui n’est pas le cas pour la plupart des gens. Pourtant, c’est tellement vrai, tellement à la portée de tous ceux qui voudraient s’en donner un peu la peine.

        L’ouverture d’esprit, c’est absolument ça. Tu mets des mots sur mes pensées :p

  2. aucune préparation ni pour l’une ni pour l’autre le seul truc que j’aurai bien voulu tenter c’est l’hapto pour pouvoir être connectée à la doudoune et que mon homme aussi mais finalement non et cette grossesse a été très perso … je ne voulais pas que mon homme touche ou parle à la naine …

  3. J’attends avec impatience la suite !! J’ai presque envie d’être à nouveau enceinte pour tenter l’haptonomie ! Je savais que mon gluon serait un premier bébé, et je voulais donc une prépa assez classique… et celle de la maternité m’a convenue, être sur place, rencontrer des SF qui travaillent là, ça m’a rassurée. Et en plus, je n’ai pas trouvé de SF qui pratique l’haptonomie dans le cadre de la prépa remboursée sur Toulouse…C’est toujours des séances spécifiques, à 45 ou 50 euros la séance… comme il en faut quand même quelques une pour bien en profiter… mais ça me tente toujours, on verra pour le prochain (si la suite de ton billet arrive à me convaincre !)

    • ah ben nous ouais ca nous a couté 15 de dépassement par scéance…. :/ on a fait aie au début, mais on s’est dit tant pis vu qu’on est parti pour un seul enfant, j’ai pas envie qu’on regrette quelque chose…

      • C’est clair, il ne faut pas avoir de regrets !! Et puis, on saura au prochain article si vous avez vraiment bien fait 🙂 !

    • Je vois que tu es sur Toulouse, je ne peux que te conseiller très chaudement notre SF-hapto, elle est merveilleuse, divine, géniale, je la veux comme maman.
      Si jamais ça t’intéresse contacte-moi ^^

  4. Je veux lire la suite!!!!
    Avec mes grossesses apocalyptiques, j’ai fait plein de trucs. Je crois qu’une rencontre yoga en individuel se rapproche pas mal de ça (ouverture d’esprit… et du corps!, ressenti nouveau…). J’ai adoré la piscine aussi (bébé se déplace quand on chante sous l’eau!!! fun!)

  5. Vivement la deuxième partie, car ma « préparation classique » à l’accouchement, honnêtement j’aurai mieux fait de rester peinard chez moi tellement ça m’a été utile…

  6. pas d’hapto chez moi non plus, alors je me suis lancé , on a fait la maison, et ca a marché des le 4 eme mois et papa a adoré ! mais pour le prochain je cherche une pro je pense qu’on peut en apprendre encore beaucoup, et oui nous ausi on la dégringole la pente fatale… mais c’est bien non ?

  7. Pingback: “Mais ça marche!!!” ou [Haptonomie, rencontre du 3eme type, part II] | OlympusMom

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s