Attacher son enfant (ailleurs qu’en voiture)

Harnais de sécurité: Ensemble de sangles réparties en différents points d’attaches, permettant la sécurisation d’un objet ou d’un corps, la plupart du temps en le reliant à un autre objet. Par là même, le harnais de sécurité empêche les chutes dans les cas ou elles pourraient se révéler dangereuses.

Jusque là tout va bien. Quand la déesse est dans son transat (qui est en hauteur) je lui clipe la ceinture pour éviter qu’elle se retrouve par terre, parce qu’elle ne saurait pas se relever ou même se remettre droite, et du coup elle tomberait. Aussi, quand elle commence à glisser, comme elle ne sait pas encore se redresser toute seule. Dans les deux fois ou elle a fait de la voiture, je l’ai bien évidemment attachée aussi.C’est ce qu’on appelle une raison de sécurité. Mais aujourd’hui on va parler de l’attachement « éducatif ».

Ou pour moi, du renoncement éducatif.

Alors de quoi on parle? Vu le débat extraordinaire lancé hier sur la page facebook du blog, je vais présenter les choses clairement: je suis tombée sur internet et les forums (aaaah les forums de mamans, c’est juste le truc le plus fantastique du monde ) sur des discussions qui m’ont un peu effarées. Alors à la base je cherchais des infos pour faire un article uniquement sur les gamins de 5 ou 6ans que j’ai croisé en ville, sanglés dans les poussettes. Je cherche, et magie de google, je tombe sur des forums ou des discussions sur cette laisse pour enfant. Pour situer, donc je ne parle pas d’enfant d’un an (même si la aussi j’ai des réserves…) mais de ce genre de choses.

Et pour la poussette, je parle de ca:

J’ai trouvé les deux premières sur internet (je ne connaissais vraiment pas la laisse pour enfant) la dernière c’est moi qui l’ai prise, tellement j’étais surprise. Du coup, je peux vous parler du gamin de la dernière. Absolument pas remuant. Il glandait dans sa poussette en attendant le tram. D’un autre coté il aurait pas tellement pu faire autre chose. Son père discutait avec quelqu’un d’autre à coté.  Je précise que non, il n’y avait pas foule. On devait être trois glandus à l’arrêt. Tiens, et je finis en précisant que déjà qu’une poussette c’est carrément la merde dans les transports en commun, en utiliser une avec un gamin de cet âge la je comprends pas bien.

Parlons vite fait des premières photos pour qu’on ne me dise pas que je ne veux pas comprendre. On m’a parlé hier de manifestations où il y a beaucoup de monde. Oui, à la rigueur, je peux, sinon accepter, comprendre l’angoisse des parents. Perso je suis allée dans pas mal de festivals et de manifestations avec du monde et je ne me suis jamais perdue, parce que ma mère ou mon père ne me lâchaient pas la main. (on reviendra sur la nuance entre « il me lâche la main » et « je lui tiens ») mais bon, à la rigueur… La par contre, on voit bien qu’on est dans des situations quand même ou l’environnement est assez dégagé. Et on est quand même en situation avec des enfants qui, il me semble, sont quand même en âge de marcher seuls en tenant la main. Et qui ont la taille nécessaire pour qu’on puisse leur tenir sans se faire mal au dos (autre argument qu’on m’a proposé hier, mais qui ne s’appliquait pas, et ne s’applique toujours pas aux situations dont je parle.)

Donc pour résumer; enfants GRANDS et situation QUOTIDIENNES.

Maintenant, je voudrais vous montrer quelques commentaires.

Allez, analyse.

1) Il ne voulait JAMAIS tenir la main. Il veut pas. Donc bon, voila quoi. C’est marrant parce que je me suis fait traiter de laxiste hier parce que je n’étais pas pour la laisse (pour moi c’est l’inverse mais bon) mais pour moi, être laxiste c’est dire « il ne veut pas » donc je trouve une autre solution. On est bien dans le cas d’un seul enfant la hein. (évidemment c’est pas la même chose pour des jumeaux, voir plus, je suis pas complètement bornée non plus.) Donc comme il veut pas, on fait autrement. Pour moi, c’est un début de problème. Si la déesse ne veut pas me tenir la main, on va avoir un problème, parce que moi j’ai décidé que j’avais envie de lui tenir. Et comme je suis une grosse dictatoresse intransigeante, elle me tiendra la main, même si ca lui fait pas plaisir. Et si elle ne veut pas me la tenir, je suis bien capable de le faire pour deux il me semble.

2) C’est « très pratique » C’est le fond du problème. Le raisonnement est faussé dés le début. On compare une situation pratique (la laisse) a la situation bordélique (l’enfant court partout) comme si la laisse était la seule solution pour remédier au problème de l’enfant qui court partout. En présentant les choses comme ça (genre « vous préférez quelle situation?? » ) évidemment on ne va pas répondre « je préfére un enfant qui court partout » (quoique ^^…. )

3) (continuons a fermer les yeux sur l’orthographe hein… )On les attache bien en poussette. Oui, mais ce n’est pas du tout le meme contexte. Enfin, normalement hein. Pour les petits, c’est pour éviter qu’ils ne tombent. Pour la voiture, je passe sur l’argument qui ne tient pas. Aprés si il parle des enfants de 5 ans attachés en poussette, du coup, oui c’est la même chose. Ensuite les enfants jusqu’à 4 ans n’écoutent rien, euuuuh quelle généralité rapide.

4)Je trouve le n°4 merveilleux. Voila. La laisse contre la délinquance. Il est évident que moi je ne m’occupe pas de ma fille si je ne la mets pas en laisse…..-_-

5) Celui là fait peur. Même raisonnement biaisé que le numéro 2. (deux alternatives moisies, courir partout ou laisse) mais on y rajoute en plus: le couperet du « il vaux mieux une laisse qu’une fessée ». Et même plus loin, « de toute façon on ne va pas les dresser (AIE) au POING. Des fois, je regrette de lire des trucs qui me font flipper pour le reste de la journée. Et je dirai à la fin que du coup non, tous les enfants sans laisse ne se perdent pas….(sinon le parc de la tète d’or ne fermerait jamais ^^ )

Bien. Voila pour les arguments basiques. Mais il reste l’argument suprême, celui de l’accident avec une voiture.

Mieux vaux une laisse qu’un enfant mort.

(vous avez vu, je met des intertitres maintenant)

Je trouve cette phrase inadaptée. Elle ne présente qu’une alternative biaisée. Comme si la laisse était le seul moyen de lutter contre l’accident. Comme si la laisse était LA réponse à ce soucis. Elle nous place devant un choix qui n’en est pas un et nous présente, nous qui refusons la laisse comme des parents indignes qupréféreraient voir leur enfant mort. Je trouve ce type de raisonnement à vomir. On peut avoir son opinion, mais faire passer ceux qui ne sont pas d’accord avec vous pour des parents qui, sous entendu, n’ont rien à faire de la mort de leur enfant, ça m’énerve. C’est comme quand on parle d’implanter des puces RFID en disant « mais il vaux mieux çà, ça pourrait sauver des vies ( en contenant un dossier médical) vous préférez quoi? qu’on continue à mourir bêtement? » C’est un raisonnement qui ne tient pas compte des aspects négatifs positifs, et qui y est HYPER réducteur. Et la meilleure preuve, est que nous sommes beaucoup a avoir « survécu » sans laisse.

NON un enfant n’est pas fait pour ne pas bouger pendant des heures (mais on l’oublie souvent)

Oui parce que le problème c’est quoi en fait? On a un enfant qui bouge. Qui remue. Qui est curieux. Qui veut aller voir là bas, et puis là et re là bas encore. Et oui un enfant, c’est PAS FAIT (si tant est qu’il soit « fait  » pour quelque chose) rester sans bouger. Du coup, celui qui gigote (quasiment tous hein…..) est catalogué comme hyper actif ( combien abusivement….c’est tellement facile) ou turbulent, ou « qui n’écoute rien ».

Mais plutôt que d’attacher nos enfants parce qu’ils ne correspondent pas à l’idée qu’on a de comment ils devraient se tenir, est ce qu’il n’y a pas une erreur des le début? Une fois avec chérimari on a vu des enfants de 10 ans à une terrasse de resto, leur parents à la table d’a coté. Ils se sont bien tenus environ 3/4 d’heure ( et je trouve que c’est déjà pas mal) et aprés fatalement ils commencés à « faire le cirque ».  Au bout d’une bonne demi heure les parents sont arrivés et plutôt que de faire preuve de compréhension, la nana a mis une claque à un des gamins (au hasard? le sien? je ne sais pas) et lui a hurlé dans les oreilles qu’il avait à être sage maintenant, que ça allait bien hein non mais oh. Voila pour moi la parfaite illustration du problème qui consiste à vouloir demander des choses impossibles pour l’âge de ses enfants, et après, s’étonner qu’ils ne soient « pas sages » et réagir en mettant un moyen de contrainte de plus au lieu d’essayer de les comprendre.

Un gamin qui finit par faire le bazar au supermarché, est ce que c’est pas juste NORMAL? On le traîne dans un endroit ou il n’y a rien pour lui. Il doit suivre un caddie, pendant une demi heure, une heure. Il y a du monde. Il y a du bruit. Ca brille de partout. Soyons honnête, déjà NOUS ça nous gonfle. Alors un petit?

Vous voyez ou je veux en venir?

Ou est l’apprentissage la dedans?

L’apprentissage, son principe, c’est quand même: je fais des erreurs, j’en subis les conséquences, et j’essaye de ne pas les refaire. Avec la laisse, on supprime les conséquences (immédiates hein) certes. Mais du coup l’apprentissage il est où?

L’enfant qui s’échappe un jour dans le magasin, se fait rattraper, et se fait gronder, expliquer, punir (chacun fait sa tambouille ^^ ) pour ce qu’il a fait. On lui explique pourquoi il ne faut pas le faire. Parfois, (souvent) l’enfant a eu aussi peur que la maman ou le papa, et je ne pense pas trop m’avancer en disant que ce sont les leçons qu’on retient le mieux.

Mais dans le cas de la laisse? On l’attache. Je ne suis pas sûre que l’enfant comprenne vraiment pourquoi. C’est un état de fait. Il n’y a pas d’apprentissage possible vu qu’il n’y a pas d’erreur possible. L’enfant est habitué à n’avoir pour évoluer qu’un cercle autour de son parent. Mais le jour ou on lui enlève? Il se retrouve libre, sans avoir appris l’intérêt de rester là ( la seule chose c’est qu’avant il ne pouvait pas.)

Je préfère un enfant qui va apprendre « pourquoi » il doit rester près de moi, plutôt qu’un qui le jour ou on lui enlève sera content de pouvoir enfin faire les bêtises qu’il n’a pas pu faire avant. Parce que OUI un enfant ça fait des bêtises.

Le risque zéro….

… n’existe pas… Pour les voitures, on pense qu’une laisse permet a coup sur d’éviter l’accident. Ce n’est pas vrai. Le risque zéro n’existe pas. Vous pouvez lâcher la laisse. Une voiture peut « rentrer dans le décor ». J’ai connu quelqu’un qui a perdu les deux jambes comme ça, en marchant sur le trottoir.  Et surtout si on applique ça pour les voitures et les trottoirs, aux supermarchés,  aux festivals, alors il faut l’appliquer partout.

Comment autoriser sa fille ou son fils à aller à l’école seul quand il aura l’âge? Jamais? Il faut interdire tout les jeux, interdire aux enfants de grimper dans les arbres, ou de jouer à la balancoire. Oui, la vie, c’est rempli de risques. Attention je ne dis pas que j’en ai rien à faire et que je ne voudrais pas, en tant que mère, protéger du mieux que je peux ma fille. Mais je pense que jamais je ne pourrai être dans le risque zéro, et je pense aussi qu’avoir peur en tant que maman, je vais surtout devoir m’y faire  et que surprotéger ma fille ne changera rien.  Et pour la laisse, ce n’est pas parce que je n’en veux pas, que je ne serai pas très vigilante dans la rue, sur les trottoirs etc etc…

Tient, une petite anecdote ( on est plus à ça près, hein, c’est pas comme si l’article faisait déjà 20 000 pages). Je me suis perdue UNE FOIS.  Dans une fête foraine. Et figurez vous que la laisse n’aurait rien changé. J’étais montée dans un manège. Mes parents regardaient. C’était un manège à étages, donc avec un petit escalier pour monter sur les chevaux de bois du deuxième niveau. Enfin, je croyais qu’il n’y avait qu’un seul escalier. Du coup quand le tour à fini, je suis redescendue. Je n’ai pas trouvé mes parents. Ça à été la fin du monde pour moi. En fait il y avais deux escaliers, et j’etais descendue par l’autre. Je suis restée seule 5 minutes. J’ai eu très peur. Mes parents aussi j’en suis sure. Mais j’ai APPRIS. Ça m’a servi de leçon, et je n’ai jamais voulu ensuite revivre ça, et j’ai bien tenu la main qu’on me donnait.

Ce que je veux dire c’est que les accidents ou les incidents ( ne soyons pas non plus alarmistes) peuvent arriver à tout moment, laisse ou pas laisse (ou alors il faut rester à coté du cheval quand l’enfant fait un tour de manège? ) et qu’ils sont NÉCESSAIRES pour que l’enfant apprenne.

Comment décide on de passer à autre chose?

C’est une vraie question. Parce que une fois qu’on prend l’habitude d’avoir un enfant sous contrôle de cette manière la, comment et quand décide on d’arrêter? Comment peut on être rassurés? On ne sait pas comment l’enfant va se conduire sans laisse.  Il y a fort à parier qu’il va vouloir profiter de sa nouvelle « liberté » ( ou alors c’est qu’il est extrêmement sage, et qu’il n’avait pas besoin de laisse avant).

Je pense que cette espèce de « rassurance » peut être un stress le jour ou il faut « affronter la vie » et ses dangers. Dans le sens ou oui, de toute façon, il faudra bien un jour qu’il sorte seul, qu’il apprenne seul, et qu’il affronte des risques. Je me met à la place de quelqu’un qui aurait toujours utilisé une laisse pour mon enfant. C’est devenu une habitude. Nous avons nos marques comme ca. Je ne pense pas qu’il serait facile pour moi de me dire « allez il est grand je lui met pas ». J’aurais juste encore plus peur qu’au début, puisque j’ai supprimé pendant un temps le risque, mais qu’au final il me faut l’affronter.

Et pour l’enfant?

Oui parce que c’est quand même peut etre le plus important. Alors comme j’aime pas trop les idées préconçues, on va dire que je vais éviter de m’étendre sur le coté « comment le ressent il » parce que je n’ai trouvé aucune données fiables dans un sens ou dans l’autre sur ce sujet, et que je ne veux pas mélanger des ressentis et des avis à ma sauce pour leur faire dire ce que je veux. Peut être que pour certains ça serait humiliant. Mais, manque de bol pour mon argumentaire, je ne pense pas. Parce qu’un enfant qui a toujours connu cette facon de faire, je pense qu’il ne se sentirait pas humilié. C’est comme ça. (par contre j’ai lu une maman qui disait que quand une copine à sa fille venait chez elle, elle lui mettait aussi une laisse, là, je pense qu’il y a un autre problème)

Non je pense que le problème n’est pas l’humiliation, mais le fait que non, la vie ce n’est pas être en laisse. La vie, c’est adapter ses activités à ses enfants. La vie c’est accepter que parfois ils fassent des bêtises ( je ne parle pas forcément d’aller se mettre sous une voiture hein…….dans ces cas la, j’ai autant de risque zéro en lui tenant fermement la main qu’en tenant une laisse… ) c’est accepter qu’un enfant ne peux pas être sans arrêt aux ordres. C’est accepter qu’un enfant soit turbulent qu’on on lui fait faire des activités qui ne lui correspondent pas.

C’est accepter, tout simplement, qu’un enfant, c’est de la vie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

139 réflexions sur “Attacher son enfant (ailleurs qu’en voiture)

  1. j’avoue que le 5 est plutot flippant!!!!!

    oups jai oublié bonjour ^^

    la premiere fois que jai vu cette laisse cétait une amie qui lavait pour son bout de moins de 2ans, et j’avoue que je trouvais ca chouette pour elle (et oui vu comment elle était enceinte la pauvre elle avait vraiment du mal a suivre le ptit bout de choux partout) ; mais je trouve aussi que cest vraiment a utiliser qu’en cas d’extreme urgence.

    a croire se que dise les « supers » parents du forum (et quelque personne de mon entourage) je suis la pire mere du monde, imagine que mon fils fait des « betises » au supermarché !!!! jai presque honte de lavouer 😉 ; mais attend le pire cest ma solution pour qu’il arrete d’en faire, jespere que tu est bien assise ; la premiere : si cest pour quelque courses je lui dit de prendre un de ses petits cadi pour faire comme les grands, et je lui dit la liste des courses et il se debrouille presque seul (ben oui je reste derriere quand meme) et il est juste ravie!! ; deuxieme solution : je fait des betises avec lui…. ben oui je prefere quon fasse des blagues ensemble plutot qu’il pete un plomb, car franchement meme moi sa me saoul les supermarchés.

    bon pour se qui est du parc, cest pas le but de les emmener là bas, moi perso cest pour quil se defoule et que le soir il s’écroule de fatigue !!!

    bon je ne dit pas que je nest jamais couru après lui, cest déjà arrivé, je ne dit pas que mes deux solutions sont miraculeuses sa mest déjà arrivé aussi de devoir le metre au coin entre deux rayons, bon après les regards des gens sont très culpabilisant, mais après tout léducation d’un enfant on a jamais dit que cétait facile, et cette histoire de laisse je pense que cest la facilité.

    pour ce qui est de la claque cest impardonable, perso en soirée je pense que je fait plus de bruit que les petits ^^ la gifle ca aussi cest la facilité (javoue que c’est déjà arrivé que je mette une clique sur les fesses ou sur la main et jen suis franchement pas fiere, heureusement les erreurs comme ca maprenne mon travail de mere et je suis pas prete de recourir a nouveau a se systeme d’éducation).

    voilà voilou mon opinion sur se sujet ^^

  2. Bon, je voulais mettre un long comm et au fur et à mesure de la lecture de ton billet, je me rends compte que tu écris tout ce que je voulais dire!
    Donc, je conclus en disant ceci: un collier étrangleur serait plus joli non?

  3. J’ai pas tout lu et je ne suis pas pour la laisse, mais je connais, ma mère l’a utilisé pour mon frère quand il était tout petit et qu’elle était enceinte de moi (grossesse gémellaire), mais bon si elle n’avait pas été si limité en mobilité elle n’aurait pas utilisé…
    Par contre un truc bête pour la poussette, tu as pensé que le gamin a pu s’attacher tout seul ? (j’ai pas tout lu alors j’ai peut-être pas vu…) Juste pour dire qu’ici on attache le petit (tout juste 1 an et qui ne marche pas encore), sinon il passerait par dessus, pas encore capable de gérer suffisamment son équilibre en cas de trottoir ou autres « bosses ». Par contre je n’attache jamais la grande (3 ans), mais régulièrement ELLE s’attache -_-‘ …
    (de toute façon je suis pour le portage, mais bon quand on a plusieurs petits… ben malheureusement j’ai un dos qui ne suis pas du tout… donc obligée de limitée si je veux finir la journée).

    • Ici aussi c’est full portage on a pas de poussette. Je suis pas persuadé que ce gamin s’attachait seul, vu que son pere semblait utiliser la poussette pour papoter tranquille avec un autre mec.
      Pour ce qui est des petits pour éviter qu’ils ne tombent alors la oui rien a voir du tou 🙂

  4. Coucou aie aie , j’avais entendu parler de ces laisses pour enfant , je trouve sa horrible , purée mais qu’es qu’elle on dans la tête , quand je sors avec les anges , j’ai généralement que le dernier a la main ou dans la poussette mais qui se fait rare car il ne veux plus aller dedans , et les grands même mon Titi de 4ans ne tiens plus la main ou la poussette , il marche devant moi , sa c’est notre règle jamais derrière moi on ne sais jamais je suis un peu « parano » enfin on ne sait jamais !! je répète tout les jours aux anges les danger de la route oui oui tout les jours on se répéter on apprend les règles de sécurité !!! Mais en aucun cas je ne pourrais attacher un des anges !! Oh ce ne sont pas des chiens ….
    Super article j’adore !!

  5. Réponse en musique :
    1 – (pour les gens qui comprennent l'(anglais) http://www.youtube.com/watch?v=2_2lGkEU4Xs
    2 – http://www.youtube.com/watch?v=5cK71R6ZjAc

    Perso, plus on essayait de me comprimé dans un moule plus je me déformais pour en sortir. Le moulage n’a pas le même effet sur chacun, certains sont plus malléables que d’autres, mais je trouve ça lamentable, contre-productif et surtout inhumain de vouloir emprisonner des enfants (de quelque manière que ce soit). Ils sont l’évolution, le futur, et la nature faisant bien les choses (même si certains qui se prennent pour des dieux pensent faire mieux qu’elle…) les jeunes pousses s’adapteront mieux que les vieilles souches aux évolutions du monde.
    Je citerai encore une fois la jeune Keny Arkana « pour moi un enclos est fait pour essayer d’en sortir »
    La fougue de la jeunesse, la curiosité etc… sont des trésors qu’il faut chérir. Malheureusement dans notre pays, beaucoup de gens n’aiment pas les enfants. Pour eux ce sont une gène, ils sont trop bruyants, trop turbulents, trop ci, trop mi. Effectivement, ça sert à rien de se shooter aux anxiolytiques, anti-dépresseurs, somnifères pour rester un légume, si des gamins viennent essayer de vous bouger l’oignon…
    Enfin bref… « Ils ont peur de la liberté »

  6. je t’avoue que ce que tu as vu sur les forums fait peur, en effet.
    L’exemple du resto, je suis ok avec toi, on claque pas parce que les enfants ont en marre. Pour ma part au resto, j’amene des jouets à mon fils, on demande une table ou il y a de la place autour pour qu’il joue.
    par contre pour la poussette :
    tu aurais été choquée. Mon fils de presque 4ans se met dedans parfois. Ben oui, et d’ailleurs je ne comprends pas que tu sois choquée. je t’explique hein?! mon fils est super gérable, il court souvent et tres excité (pas super actif, je rejoins ton idée, on les catalogue trop pour rien!) et pourtant, ce n’est pas pour etre tranquille que parfois il s’y met, mais juste parce qu’il est fatigué. Alors tu vas me dire, qu’il faut qu’il marche. Oui, mais! parce qu’il y a un mais : apres une journée en vadrouille, ou il a fait du vélo, de la trotinette, parce qu’il adore bouger, ben en fin de journée pour acheter le pain à environ 10min à pied, il m’a demandé de prendre la poussette, et j’ai dit oui, pour qu’il apprecie la balade!
    -pour le harnais : je suis d’accord et pas d’accord, je t’explique, mon mari a 2 soeurs, donc apres calculs, ils étaient 3. 3 à avoir la même education, et pourtant lui a eu droit au harnais petit, parce que même apres s’être perdu maintes fois dans les magasins, ils continuaient à courrir partout et se perdre (il n’avait pas peur de reiterer la situation, envie de fugue?!) donc ses parents ont opté pour ce schema, pour lui, et pas pour ses soeurs, parce que lui pouvait se perdre à chaque fois qu’ils allaient au magasin.
    Donc, oui, et non… perso, je n’utiliserais jamais ce genre de chose, parce que comme tu dis, la main, même si il n’est pas ok, ben il la tient et pis c’est tout… mais bon, je respecte ceux qu’ils le font, jusqu’à une limite d’age tout de même…
    Quant à la poussette, perso je l’utilise quand mon gnome est crevé, alors…
    Désolée du pavé!

    • oulalala non non on est d’accord!! je ne suis pas choquée d’un enfant qui se met dans la poussette pour se reposer pas du tout! a cet age la j vais pas leur demaner la meme endurance que nous! 🙂 non non je suis choquée qu on les attache dedans quand ils bougent trop, rien a voir! nous on aura le porte bb a portée de main quand elle commencera a marcherpour quan elle sera fatiguée mais parce quue nous on fonctionne au porte bb mais pas a la poussette, tout ca est unec question de choix ( et je ne serai absolument pas choquée pour ton exemple :)))

  7. Coucou!
    Je me permetd’intervenir parce qu’il existe une autre raison de laisser un grand enfant en poussette: il peut être handicappé… Les fauteuils n’étant pas remboursés en totalité, c’est pour bien des familles la seule solution pour attendre que leur enfant soit assez grand pour utiliser un fauteuil définitif… C’est une copine qui m’a ouvert les yeux à ce sujet, j’étais choquée aussi. Sin

    • Oups validé trop tôt, fautes pas corrigées! Sinon je disais donc, je suis d’accord avec toi pour tout!!!

    • Utiliser une poussette, pour déplacer un enfant qui ne le peut pas (pour quelque raison que ce soit) c’est comme une brouette ou une chaise roulante; s’il est trop lourd pour être porté c’est la logique même. Utiliser une poussette pour incarcérer un enfant parce qu’il bouge trop, c’est complétement différent. Certains mettent une laisse (pas besoin de chaine, une corde suffit…), d’autres filent des comprimés. En même temps, étant éduqués à être enchainés, ils se disent surement que leurs enfants doivent apprendre tôt à porter des chaines, pour qu’elles semblent moins lourdes…

  8. Ma grand-mère maternelle utilisait une sorte de laisse mais il faut dire qu’elle avait 6 gamins à gérer en même temps. Pour moi, à l’époque et dans le contexte, ça peut se comprendre.
    Et mon papy les « menaçait » souvent de construire un traîneau et de les y attacher, c’est d’ailleurs resté une grosse blague dans la famille.

    Mais au quotidien, à notre époque, non, je trouve ça vraiment étrange. Et démissionnaire quelque part, comme tu le soulignes.

      • Merde jai adoré cet article jusqu’à lire ce commentaire.
        Tu a un avis, une position assume la jusqu’au bout.
        Qu’on ai un ou dix gamin sa ne change rien au respect qu’on leur doit non?
        Tu a un avis que je partage ces dommage dire tout l’inverse de ce que tu pense pour plaire à tout le monde !

        • oula, il ne me semble pas que j’ai renoncé a quoi que ce soit pour plaire ( vu les reactions qu’on sucité cet article, j’aurai du alors m’y prendre autrement ^^ ) non je ne dis pas que je le ferai ( j’ai meme précisé que j’avais déja geré des groupes d’enfants sans jamais vouloir avoir recourt a la laisse) non je dis simplement que ce n’est pas le sujet de l’article, et que meme si effectivement plusieurs enfants ou pas, on doit les respecter de la meme maniere évidement, mais je suis d’accord pour dire que la situation est plus complexe quand il y en a plusieurs (beaucoup?)
          C’est pas un probleme d’etre d’accord ou pas en fait, c’est un probleme de « circonstances atténuantes » qui, n’éffacent pas le pourquoi du je ne suis pas d’accord, mais disons que je peux immaginer ce qui peut pousser ces personnes à choisir cette solution. Comprendre ne veut pas dire forcément cautionner 🙂

  9. Le pb, c’est que tu parles avec toute l’inexpérience de maman d’un enfant unique qui ne marche pas.
    ”ma fille me tiendra la main..” ou pas. Mon grand me tenait toujours sagement la main. Mon petit c’est parfois impossible. On s’en reparle en pleine ”terrible two” .Tu dis de serrer la main, sauf qu’il replie les jambes et se fait le plus lourd possible. Le risque: luxation de clavicule. J’ai tout essayé: me mettre à sa hauteur pour lui expliquer pourquoi il fallait tenir la main, pourquoi il risquait de se faire très mal en se faisant lourd, qu’il faisait mal au dos de maman, je lui ai expliqué avec douceur, avec un ton plus ferme, avec la grosse voix. Rien n’y fait et quelque part je le comprends. Avez vous essayé de marcher avec un bras en l’air ? inconfortable c’est sûr. L’ergobaby il hurle quand il est dedans. Alors c’est poussette. Comme je balade avec la poussette, le grand parfois a envie de se mettre dedans. il n’a pas encore 5 ans mais si à 5 ans il a envie d\’aller parfois dans la poussette, et pourquoi pas ?
    Là on est parti en vacances où il y avait de belles visites trop longues pour les enfants, j’avais prévu la poussette pour le grand. C’est très facile de centrer sa vie sur UN enfant, un peu plus difficile quand il y en a 2. Alors moi pendant les vacances j’avais envie de faire certaines visites qui me paraissaient incontournables ( au pays d’Athéna). J’ai mis mon fils de 4 ans dans la poussette. et l’année prochaine si j’y retourne, je prendrais la poussette pour le cas où la visite serait trop longue. Il aura 5 ans sera en poussette et évidemment sanglé car pour avoir vu un enfant non sanglé éjecté de la poussette lors d’une butée je n’ai pas envie de faire vivre ça à mes enfants.
    Les commentaires des forum tu trouveras toujours des cas extrême. Je suis d\’accord avec Lili sur pas mal de chose. Je n\’utilise pas le harnais mais il n\’est pas choquant de le voir utiliser.
    D’autre part, hier je n\’ai pas dit que tu étais laxiste. J\’ai dit que tu es (ou seras) PEUT-ETRE laxiste sur certains points et dure pour d\’autres et d\’autres parents inversement.
    Laisser ses enfants en liberté je dis oui. Mais quand on sait que l\’on va être occupé et que l\’on risque de ne pas avoir la vigilance maximale, pourquoi pas le harnais ou la poussette? J\’ai mon grand qui est ultra sage. Mais vraiment. En plus il est très timide, il ne s\’éloigne JAMAIS de moi. Sauf une fois. Je parlais à la marchande de légumes au marché il s\’est fait la malle. Et ne compte pas sur la solidarité des gens on m\’a demandé d\’arrêter de crier le prénom de mon enfant car ça cassait les oreilles. Perdre son enfant pendant 10 minutes c\’est atroce. Il ne s\’est rendu compte de rien. Donc ça ne lui sert pas de leçon. Si ça rassure d\’autres parents d\’avoir le harnais ou la poussettes, pourquoi pas ? Qu\’est ce qui te dit que c\’est tout les jours. Si c\’est utiliser pour certaines balades où les parents sentent qu\’il risque de ne pas être en vigilance maximale ?
    Et comme je l\’ai dit il y a des enfants qui ont des troubles du comportement et le harnais peut être la solution. Il n\’y a pas UNE seule solution de balade.
    C\’est parfois compliqué d\’être parent, je trouve dommage de se juger les uns les autres.
    Avant, j\’avais des principes et puis j\’ai eu des enfants.

    • je parle peut etre avec l’inexperience de la maman d’un enfant unique qui ne marche pas, mais j’ai animé longtemps des colo et des centres de loisirs ou nous faisions des sorties avec une dizaines d’enfant de trois ans. Je n’ai jamais utilisé de laisse. Mais comment font donc les parents de plusieurs enfants qui n’utilisent pas de laisse?

      • Chacun sa solution, l’une n’est pas supérieure à l’autre. Tolérance ! Encore une fois, ça n’est pas ma solution, toutefois j’ai autour de moi des mamans dont ça a été la solution et ce sont des supers mamans. Il n’y a pas une bonne façon d’être parent.

        • Il y a tolérance et tolérance. C’est comme quand j’entend qu’une féssée n’a jamais tué personne, qu’une bonne claque de temps en temps ca aide a comprendre la vie, j’suis désolée, j’suis pas tolérante pour tout non plus. La tolérance c’est pas non plus dire que tout est beau tout est parfait. Je suis tolérante ( encore heureux! ) avec ceux qui choissent la poussette, meme si c’est pas mon choix, avec ceux qui décident de garder secret le sexe du bébé, avec ceux qui n’ont pas les meme choix éducatifs que moi, mais la il s’agit quand meme d’attacher un enfant, donc effectivement, je ne suis pas tolérante pour tout.
          Surtout quand on me dit qu’il est impossible de faire autrement.
          Sache que lors de nos sorties avec nos petits en centre d’acceuiil, il y en avais certains dont les parents nous disaient « vous allez voir il est difficile, faites attention il n’écoute rien il n’en fait qu’a sa tete, et BIZARREMENT, j’ai jamais eu besoin de laisse, et ces gamins la pour la plupart, une fois les consignes écoutées, expliqués, n’etaient pas si durs que ca….

  10. La vache, les commentaires que tu as screen je n’ai pas pu les lire en entier. Saignement oculaire trop abondant, veuillez réessayer ultérieurement.

    Bon pour en revenir au sujet.
    D’un avis totalement personnel, je suis contre le harnais. Dans le cas (que j’ai du mal à envisager car pour moi, avec l’expérience que j’ai qui, malgré ce qu’on pourra en dire, est loin de se limiter à ma propre progéniture) où l’enfant est réellement intenable (mais là encore, il faudrait être sûr que ce n’est pas du laisser-aller, du débordement parental, de l’hyperactivité AVEREE ou tout simplement du jeté d’éponge), c’est, encore une fois DE MON POINT DE VUE, une mauvaise solution.
    Malgré tout ce qu’on a pu tenter, l’enfant risque de se jeter sous les roues d’une voiture, s’échapper de la main de ses parents, etc? Ben c’est aux parents de limiter les sorties.
    Je veux dire, avoir un enfant, c’est aussi et même avant tout l’accepter tel qu’il est. Si, malgré les efforts éducatifs qui sont censés être fournis en amont, l’enfant a un caractère qui fait qu’il est potentiellement dangereux de l’emmener dans certains endroits, pourquoi le faire? Parce que les parents en ont envie? Quitte à attacher leur enfant?
    Je ne vois pas les choses de cette manière. Si Louveteau s’avère un jour avoir un caractère impossible lors des sorties, on les limitera à des endroits moins fréquentés, plus loin des routes, etc. On ne l’emmènera pas à un festival de jsaispastropquoi si on n’arrive pas à le faire tenir en place.

    En résumé, je pense que le problème du harnais est principalement un problème lié aux parents, et non à l’enfant. Parce que l’enfant qui n’écoute pas, c’est l’enfant qui soit n’en a pas envie (mais ce n’est pas la « bonne » réponse dans ce cas, puisqu’il s’agit d’un problème récurrent à toutes les sorties), soit l’enfant qui ne comprend pas pourquoi il devrait écouter. Problème de manière de présenter les choses, problème de disponibilité des parents? Un enfant qui s’entend hurler à longueur de journée « NE FAIS PAS CA » « TIENS MOI LA MAIN » « NE VA PAS SUR LA ROUTE » sans avoir la raison derrière qui est calmement expliquée et dans des termes appropriés, aura, à mon sens, beaucoup plus de facilités à obéir car il aura compris pourquoi on lui donne ces ordres.
    Malgré tout, bien entendu je sais qu’il existe des enfants qui lâchent la main, qui courent partout sans que les parents ne puissent faire autre chose que d’assister démunis à ce spectacle.
    Mais je crois aussi que dans la plupart des cas, c’est un problème qui vient des parents, qui ne voyant pas une obéissance totale et immédiate, perdent vite patience et prennent la solution qui s’offre à eux : le harnais. (c’est marrant, on remplacerait « obéissance » et « harnais » par « allaitement » et « biberon » et paf, un autre débat. c’est pas fantastique, même quand tu parles pas d’allaitement j’arrive à le recaler dans mon commentaire)

    Concernant la poussette (qui à la base était le sujet de ton article me semble-t-il ^^).
    Pour moi, encore une fois de MON point de vue à MOI qui n’engage que MOI (et mes deux loups aussi pour le coup, quand même), la poussette-canne est une invention qui est à réserver aux parents d’enfants rapprochés.
    Dans le sens où, par exemple ma voisine, les enfants ont peu d’écart, l’aîné aura peut-être encore un peu de mal à se familiariser avec la marche alors que le second naîtra. Comment faire pour gérer les sorties à deux enfants qui ne marchent pas, ou peu? Dans ce cas-là, d’accord, la poussette plus légère, adaptée à un « grand » bébé est appropriée. Ma pauvre voisine, je la verrai mal porter son grand de 13 mois avec le ventre qu’elle a maintenant…
    Par contre, parquer un enfant de 4, 5 voire 6 ans dedans, ça me dérange.
    Oui, il peut dormir dedans. Oui, il peut se reposer ses petites jambes aussi quand on marche longtemps.
    Mais encore une fois, je renvoie au pavé sur le harnais que j’ai rédigé juste avant : pourquoi, sachant que l’enfant est facilement fatigable, s’acharner à vouloir le sortir? Pour continuer à avoir une vie sociale, nous, parents? Et donc sacrifier par là-même une part (une part hein, ne croyez pas que je transforme tout en montagnes non plus) de l’autonomie de l’enfant, qui aurait sans doute préféré gambader à côté de ses parents, même si c’est uniquement à 2 mètres d’eux? oserai-je aborder le sujet du sommeil de l’enfant, qui, sans être à cheval sur les horaires, est quand même important à respecter (n’allez pas me dire qu’une sieste en poussette c’est confortable, même si c’est étudié pour un minimum de confort, ça ne remplacera pas le lit de l’enfant)

    Et concernant le fait de les attacher, certes il y a le côté sécurité. Et je suis d’accord avec un commentaire ci-dessus disant que les enfants peuvent s’attacher seuls. J’étais la première à le faire, j’adorais jouer avec les attaches (même si je ne me souviens pas avoir été en poussette), je pense que Louveteau aussi aimera ça.
    Mais lorsqu’il s’agit d’harnachement volontaire des parents juste pour « qu’il se tienne tranquille », là, je grince un peu des dents.

    Ben putain, tant de lignes pour ne rien dire d’intéressant, je fais fort.

    • « Et concernant le fait de les attacher, certes il y a le côté sécurité. »
      C’est sous prétexte de sécurité, que petit à petit notre société nous prive de toutes les libertés fondamentales, de notre intimité, et de nos relations avec les autres. A force de rabâcher aux gens qu’ils sont en danger, on instille la peur, et le contrôle, en fait c’est un peu la définition du mot « terrorisme »

    • arrete tu viens de me faire un article 😀 tu sais que tu es ici chez toi 😀
      Non mais c’est tout a fait ca, un autre truc tient que je n’ai pas développer, le fait que oui, il faut ADAPTER les sorties….

      Je reprécise encore une fois que non j’ai rien contre le fait d’avoir une poussette pour que le petit de lui meme vienne s’y reposer, j’suis pas non plus une méchante hein (juste que le porte bb c’est plus pratique 😀 ) ou parce que la maman est enceinte, etc etc, j’suis juste contre la contrainte mécanique des enfants.

    • Ce qui est triste c’est de dire aux mamans qui ont un enfant qui a des soucis de comportements de rester chez elles ou de limiter les sorties. Pour avoir une amie dont l’enfant souffre d’autisme, elle l’entend tout les jours et c’est une souffrance. Vivons tous ensemble. Non les parents d’enfants ne doivent pas rester cloitrés chez eux.

      • mon frere a eu de serieux problemes sur lesquels je ne m’appesantirai pas ici. Et OUI nous avons limité les sorties. Parce que meme pour lui ce n’etait pas agréable.

        Et s’il te plait on te parle d’enfant turbulent, pas d’enfants ayant des problemes au niveau mental.

      • Alors dans ce cas-là, pourquoi ne pas prendre l’exemple de l’enfant qui n’a pas de jambes, et donc ne peut pas marcher?
        Si tu avais pris la peine de me lire totalement, et non pas en mini-diagonale, tu verrais que j’insiste bien sur le fait que mon argumentaire s’applique dans le cas d’enfants n’ayant pas de trouble du comportement avéré.

        Sinon, à part ça, de mon jugement personnel à ton égard, tu dois sans doute avoir autre chose à faire que de venir /spit ici non?

        • ah oui pardon, pas d’avis contradictoire et pas de débat. On est tous d’accord pour dire que les autres parents sont des cons et ne savent pas éduquer leurs enfants alors que nous, si. On détient la Vérité.

          • c’et toi qui ne veut pas débattre. tu te met volontairement sur la position du « oui mais si ils sont handicapés (mentaux au physique) » alors que j’ai bien précisé que ma reflexion etait dans le cas d’enfants sans problemes a ce niveau la.

            • Mais juste pouvez m’expliquer comment vous reconnaissez un enfant de 6 ans attachés par des parents qui ne savent pas gérer leur enfant d’un enfant handicapé ou fatigué ou dont le parent est fatigué et ne se sent pas de courir après ? Il m’arrive de travailler de nuit et le lendemain même si je dors un peu en journée je suis fatiguée. J’attache un enfant dans le dos l’autre dans la poussette. Comme il a 4 ans on ne me regarde pas de travers encore mais ça arrivera. Si quand je travaille de nuit je dois priver mes enfants de sortir parce que d’autres parents trouvent ça choquant qu’un enfant soit en poussette à cet âge ? je trouve ça triste pour mes enfants. Arrêtez de juger les parents. Ils n’y a pas d’enfants qui sont TOUT LE TEMPS ligotés par leur parent ( sauf cas de maltraitance.) Faut pas prendre les parents pour des cons. Les enfants ne sont pas attachés toute leur enfance. C’est sur certains trajets ou quand il y a foule ( sur la photo du harnais il n’y a pas là de foule mais deux rues plus loin peut être que oui). qu’est ce que vous savez de la vie d’une famille sur un instant t dans la rue ? Parfois il faut aller faire les courses après le boulot avec les enfants. Les « yaka faucon » parfois il n’y a pas le choix. Trouver des jeux à faire dans les magasins 99% c’est trouvé et parfois les parents sont fatigués et trouvent pas. Faut arrêter le mythe de la perfection parentale. Un parent peut un jour se retrouver à attacher son enfant dans une poussette ( ou un harnais) s’il sent que sa vigilance sera limitée ou un peu pressée. il n’y a rien de grave à cela.

                • J’avoue être mal à l’aise avec l’intolérance. Dans la mesure où l’enfant n’est pas en danger ni psy ni physique, ton pb avec la poussette ou le harnais est le fait que tu n’acceptes pas d’autres manières faire.

                    • en fait j’ai du mal voir, l’article etait il « olympusmom est intolerante ou non? » merde alors je pensais avoir ecrit quelque chose sur un autre theme….

                    • Libre à toi d’effacer mon avis contradictoire au tien. Si tu tombes un jour sur un blog sur un billet qui dit que l’homoparentalité est choquante, ça ne te ferait pas réagir ? quand je lis que le harnais est choquant, ça me fait réagir. Maintenant, reste avec des préjugés et principe sur le harnais et la poussette et sur le fait que tu es l’adulte et que donc ta fille t’écoutera. pas de soucis je déclare forfait.

                    • wow, on compare le fait que je suis contre le fait d’attacher ses enfants a l’homoparentalité? …..j’suis vraiment pas fan de ce type d’argumentation…..

    • Une raison toute simple de sortir un « grand » alors qu’il sera peut-être trop fatigué pour marcher : ne pas avoir de voiture… Ici pas de voiture, l’an passé je suis restée un mois seule avec mes 2 enfants, une grande de 2 ans (qui marchait très bien depuis ses 1 ans) et un nouveau-né de 2 mois, je n’ai pas le permis, mon mari était éloigné pour cause de boulot… ben je n’allais pas les garder enfermer tout le temps… et il fallait bien aller aux courses… Aujourd’hui je vois bien que ma fille a besoin d’être portée au retour de l’école le midi, son père peut la prendre sur les épaules, moi non, elle aime être dans la poussette… une de ses copines qui a 4 ans aime aussi aller dans la poussette (normalement destiné au petit frère qui marche depuis peu)… Enfant ma mère venait aussi me chercher à la maternelle en poussette et le temps de faire les 300m qui séparait ma maternelle de la primaire de mon frère, je m’endormais…
      Quand aux siestes, je pensais ça avant la naissance de ma fille, sauf qu’elle… elle a toujours eu horreur de dormir, et pendant une longue période il n’y avait que la poussette qui le lui permettait en journée (je ne parle pas des nuits, c’était un cauchemar quotidien), je pense qu’on peut être bien dans une poussette, même pour dormir… (bon le mieux y a pas photo c’est dormir dans l’écharpe contre maman ou papa, mais ça ça marche pour un tout-petit, et surtout quand on en a qu’un… )
      Un autre exemple d’endroit où la mienne aime s’attacher : le rehausseur pour manger… régulièrement elle geint en fin de repas car elle s’est coincée… on doit lui laissé trop de liberté puisqu’elle cherche tout le temps à s’entraver lol ^^

  11. Moi j’ai une puce qui a une tête bien faite et bien pleine, qui comprend très bien les règles de sécurité et ne manque jamais de relever « les infractions » d’autres enfants ou pire, des adultes! Pourtant, elle est sans limite et se sauve partout où on va. Alors oui, je lui tiens fermement la main quand ça circule. Et puis comme je lui fais confiance et lui réexplique souvent les conséquences, je la laisse aussi se promener tranquillement à côté de moi… et je me tape un sprint régulièrement (elle débauche même des petits copains super tranquilles habituellement!… )! Enceinte, je m’arrangeais pour ne pas sortir seule car j’étais incapable de courrir derrière.
    En ce qui concerne les magasins, ce n’est pas pour les enfants. Mais quand il n’y pas le choix, elle s’occupe de scanner les articles avec fierté!
    Et puis même pour les familles nombreuses ce n’est pas forcément incontournable cette lai… heu ce harnais. Ma grand-mère a eu 10 enfants et pas l’ombre d’une cordelette!!!

    • encore une fois ce qui m’enerve c’est qu’on me presente ca comme incontournable. Je me suis occupée ( et bien) de dizaines de petits enfants quand j’etais animatrice et aucun n’a eu de probleme….et MEME CERTAINS QUI ETAIENT SOIT DISANT INTENABLES.

  12. Bon moi tu sais déjà ce que je pense par rapport au débat d’hier. Il est tout à fait normal qu’un enfant ne tienne pas en place dans un magasin, franchement quel plaisir ils ont a marché à coté d’un caddie ??? A nous parent de leur trouver un ti jeu, de les faire participer aux courses ou autres pour qu’ils restent calment et ne s’ennuient pas parce que les crises viennent souvent de la ! Mes enfants sont turbulents de vrais têtes de mules mais quand je dis quelque chose c’est comme ça et pas autrement ! Qu’ils pleurent dans le magasin (enfin qu’ils hurlent) parce qu’ils ne sont pas d’accord bien tant pis, je me moque du regard des autres, mais je vais pas les attachés juste parce que c’est plus facile !
    Ensuite j’aime pas qu’on dise à chaque fois : enfant qui bouge trop, enfant qui crie, qui court, qui n’écoute pas = hyper actif ! C’est pas vrai mes enfants sont comme ça donc des enfants normaux et oui je vous assure 😉 et ne sont pas hyper actif. L’hyper activité se diagnostique réelement qu’à l’age de 6 ans ! Donc ^^ (je parle pas de ton texte je repense au débat d’hier) donc ça ne justifie pas la laisse .
    Comment font les maitresses qui s’occupent de 20 petits en les emmenant au zoo par exemple comme pour ma fille pendant une journée entière ??? Elles les attachent en laisse pour être sur qu’ils ne se perdent pas ou elles font hyper attention surveille et savent ce faire obeir ???
    Je suis pas une maman parfaite , je suis même très souvent laxiste mais je sais quand je dois me faire obéir, si je décide que dans un marché par exemple ou y a beaucoup de monde mes enfants doivent donner la main bien content ou non ils donnent la main ! Après je dis pas la poussette ma fille à 3 ans et demi et je sais que pour les vacances je vais la prendre car elle a souvent très mal aux jambes à cause de la croissance :s mais bon j’y mettrais pas mon fils de 5 ans surtout quand on sait qu’à 4 ans un enfant et capable de faire des balades 😉 attention aux petits malins qui prétexte être hyper fatigués juste pour pas marché mais c’est important qu’ils se dégourdissent un peu aussi.

    Bref non je suis pas pour la laisse et pour autant mes enfants sont vivant et bien vivant, sont pas tous le temps consciant du danger mais c’est à moi parents de leur donner les bases je suis pas sur qu’attaché un enfant comprenne ou se situe le danger du coup.

    • c’est tout a fait ca , quand on met dit que c’est facile pour moi de dire ca parce que je n’en ai qu une, de 1) sur les photo il n y a qu un enfant. de 2) en colo je me suis occupée d’une dizaine de 3-4 ans sans qu on utilise de laisse….

  13. je suis contre les harnais, laisses (appelez ça comme vous voulez) & co et je suis assez d’accord avec la plupart des arguments avancés.

    par contre, le « ma fille me donnera la main et puis c’est tout, de toutes façons c’est moi qui décide » me fait sourire (et ne me parait pas vraiment en accord avec les principes d’éducation respectueuse que tu m’as l’air d’avoir par ailleurs).
    comme d’autres l’ont dit, tu verras quand elle marchera, quand elle sera en pleine phase d’opposition (terrible two mon ami) et que en plus tu sera pressée pour une raison x ou y.

    ma fille de 20 mois ne donne quasi jamais la main.et la forcer ne sert strictement à rien : elle retire sa main et se couche par terre. et hurle aussi, pour faire bonne mesure.
    quand c’est comme ça et que je suis pressée ou que l’endroit est dangereux, ça fini en effet das la poussette. et je ne l’y attache pas : elle s’en charge (et n’est pas du tout contente si on s’avise de le faire à sa place)

    sans aller jusqu’à « tenir ta fille en laisse » (brrr) je pense quand même qu’au fur et à mesure qu’elle va grandir, tu seras amenée à faire des choses que tu ne pensais pas faire, et à réviser certaines de tes positions.

    • j’ai des principes d’éducation respectueuse oui, mais je ne pense pas que poser des limites comme « quand il y a du danger je te prend la main » soit irrespectueux. Nous sommes quand meme les adultes.

      De la meme maniere qu’en voiture, je ne lui laisserai pas le choix de mettre sa ceinture ou non.

      • disons que la façon dont tu l’exposes ne me semble pas respectueux du tout.
        Éducation respectueuse ne veut pas dire éducation sans limites. bien évidement que c’est à nous les adultes de poser ces limites. mais il y a manières et manières de faire.

        • eh bien en terme de dangers immédiats, il me semble que la question ne se pose pas. Ca n’empehce ABSOLUMENT PAS d’expliquer, et de lui dire pourquoi, mais une fois sur place si danger il y a, non, elle n’aura pas le choix de me tenir ou non la main.

          • tu verras bien comment tu réagiras quand tu y seras confrontée.
            pour ma part, tenir de force un enfant par la main, ça n’est pas une solution acceptable.

              • en cas de danger immédiat, si elle ne veut pas prendre la main je la prend dans mes bras.
                de toutes façons, si elle ne veut pas donner la main, elle sait très bien le rendre totalement impossible.

                  • Oui bien sur que je la contrains. Je ne vis pas chez les bisounours et en plein terrible 2, je réalise très bien qu’il y a des moments où on doit parer au plus pressé.
                    La différence, c’est que je ne lui fait pas mal en lui serrant la main trop fort alors qu’elle cherche à la retirer, je ne continue pas à avancer en la trainant derrière moi.
                    Je maintiens un contact qui me semble plus doux, elle est à ma hauteur donc je peux lui expliquer ce qui se passe tout en continuant à marcher, sans crier et sans (trop) m’énerver.
                    C’est la méthode qui me convient, ça ne veut pas dire qu’elle est valable pour tout le monde 😉 peut être que le serrage de main te conviendra quand la situation se présentera, peut être que tu auras une encore autre solution.

                    • Désolée si j’ai mal compris ou déformé tes propos.
                      Je voulais forcer un peu le trait.
                      Sans aller jusqu’à faire mal à l’enfant, je trouve que lui tenir la main de force et continuer à avancer est bien plus dur que de le contenir dans ses bras.
                      mais encore une fois, ceci n’est que mon humble point de vue et n’engage que moi.

                    • mais si elle te dit non je ne veux pas aller dans tes bras (toujorus dans la meme situation) tu vas la prendre quand meme non? main ou bras, ce que je veux dire c’est qu’il y a certains situations ou la sécurtié de ma fille passera avant son envie, meme si je lui expliquerai toujorus pourquoi.

                    • Dans notre cas à nous, c’est bien plus facile et agréable de la prendre dans les bras que de lui tenir la main si elle ne le veut pas.
                      je suis loin de prétendre que c’est LA méthode universelle que tout le monde devrait appliquer, c’est juste la notre, qui nous convient bien.

                      Tu m’aurais demandé avant qu’elle marche comment je ferai si elle ne voulait pas donner la main, je t’aurais surement répondu un truc du genre « mais si elle donnera la main ».
                      depuis, elle marche, des situations se sont présentées, on s’est adaptés et on a trouvé nos solutions, c’est tout.

                    • que se soit moi ou des copines quand on parlait enfant (avant den avoir) on se disait toutes quon aurait une education comme ca ou comme ci, moi je disais souvent la meme chose que toi olymp, se qui est normal car on veut que sa se passe comme ca, et puis le jour ou bébé commence a etre enfant et surtout a se « rebeller » ben parfois on préfère « négocier » (enfin quand je dit négocier je veut pas dire tu fait ca tu aura ca, mais plutot ok tu ne veut pas me donner la main car sa te saoul je comprend dans se cas je te fait confiance tu marche bien pret de moi, si tu respect pas notre pact tu me redonne la main.) cest ma petite solution a moi. mais si tu ma déjà lu attentivement tu sais que mon fils est loin detre lange que jimaginait ^^ les enfants sa necoute pas toujours et chaque parent trouve la solution qui est la plus adapté pour lui et pour bébé.

                  • a la maison cest idem, pas de superflux, la plupart du temps les vetements sont acheté par parrain et marraine (vu que je prefere les cadeaux utiles), pas decran plan, un seul ordi, pas de prix fou dans la déco, meme en nourriture pas de marque, pas de sodas ou je ne sais quoi c’est que du fait maison ici meme pour les yaourts, mon fils fait du sport, il va au centre de loisirs, la petite va bientot gouter a la halte garderie, on va tous au cinéma de temps en temps, on fait des super sorti la plupart du temps on sarrange pour que se soit gratuit, et il suffit quune voiture tombe en panne et tout largent de coté senvolle.
                    biensur il y a des gens qui prefere avoir un bel interieur et priver les enfants, biensur certains prefere sacheter de lalcool ou meme de la drogue (pour aller dans les extremes), mais il y a aussi ceux qui galere.
                    et je rejoint lili quand elle dit que la frustration (biensur minime) fait partie de lapprentissage. la derniere sortie que jai fait cétait au domaine de la perche (au passage cest juste magnifique), on voulais a tout prix visiter le manoir avec mon chéri et mon fils na pas rien compris, ok il y a certain mots qu’il ne comprenait pas, et bien il le disait et on lui expliquait (meme la guide sarretait pour repondre a ses questions), et meme si cest vrai quau bout de une demi heure sa commencait a le saouler il nen est pas mort dennui, il etait super content davoir appris des choses et il était content que ses parents se soit amusés aussi. après biensur on a fait des trucs pour lui genre courir dans le parc de la perche, on a était voir les chevaux …. bref tout ca pour dire que cest bien je trouve de faire plaisir a tout le monde, on se concerte souvent tous ensemble (avec le fiston) pour savoir se quon va faire et tout le monde est ravi.

  14. J’ai déjà donné mon avis, mais bon je reitere,
    je suis en théorie contre le harnais, mais si un jour je sens que je perd pied, je garde l’idée dans un coin de ma tête , parceque je ne suis pas a l »abris d’en avoir besoin un jour, quand je vois déjà l’énergumène qu’est mon fils , que l’on doit tenir souvent a 2 pour l’habiller , et qui essaie déjà de se suicider en sautant de nos bras… A mon avis il sera bien vite assez costaud pour briser l’étreinte de nos mains. Quand a forcer un petit a tenir la main, j’ai tester, et s’il ne veut pas effectivement a part le trainer part terre … c’est compliqué.
    Cela dit même si un jour j’en viens à utiliser le harnais , c’est comme le reste, moins je le ferait mieux on se portera.
    Donc dans l’ensemble je suis plutôt d’accord avec le fait que d’abuser de la poussette du harnais , c’est repousser l’échéance du jour ou l’enfant devra affronter la réalité de la vie et de ses danger, et ce n’est pas lui rendre service, puisque le but premier quand on élève un enfant c’est tout de meme d’agir dans son interet.
    Et admettons j’irais même jusqu’a dire que j’imagine dans le cas d’un tdah si l’enfant prend cette habitude d’être systématiquement attaché , ce ne sera que plus difficile pour lui lorsqu’il se retrouvera « libéré » de savoir se recentrer sans aucune aide de ce type (j’ai lu qu’il fallait déployer des trésors d’ingéniosité pour arriver a les aider a surmonter les handicap que ca implique dans la vie de tous les jours, que d’essayer de les calmer ou les dresser contre leur gré ne fait qu’empirer leur état de stress , je pense que la laisse donc n’aidera pas vraiment dans ce sens) mais c’est un avis un je ne suis pas psy donc bon … autant dire que ca ne vaut rien.
    Ayant été attachée petite, dans le cadre des repas (apres 5 ans donc, car je ne « tenais pas en place ») je ne me rappelle pas avoir apprécié, encore moins que cela m’ai aidé a apprendre a rester calme a table… mais bon la c’est mon cas personnel je ne peut pas en faire de généralité non plus et je n’était pas en danger du tout type foule ou voiture par exemple.
    Bref pour résumer j’espere ne pas avoir besoin de harnais laisse, pour tenir mon enfant pres de moi en sécurité, mais je n’omet pas la possibilité d’y avoir recours… qui sait …

  15. faut remettre les choses dans leurs contexte je pense car sa part un peu en live hein ^^

    je pense quelle parlait bien dun cas unique pour la pousette, comme moi parfois je peut voir des gamins a lécole qui ont tutute, biberon, pousette (meme pour 5m) qui dise « tagueule » a leur mere et tout ca a 4ans … mais je ne dit pas que tout les enfants qui ont ca dise tous TG a leurs parents ou les frappent hein.
    maintenant la poussette cest une super invension et si autant de maman lutilise cest que cest quand meme ultra pratique (comme la « laisse » parfois).
    Mais meme si il n’y a pas de shéma parfait sur comment eduquer son enfant, je suis daccord avec le fait qu’empecher son enfant de bouger cest pas normal, utiliser la pousette car petit bout est crevé ou alors a un handicap ou alors parce quon a 1 000 000 denfants ok utiliser la pousette juste parce quon veut quil nous foute la paix NON!!!
    la laisse idem une de mes très bonne amis la utilisé avec son fils et jai meme trouvé ca génial, elle était enceinte et pas très bien le petit avait moins de 2ans lenfer quoi, mais lutiliser en se disant bon ben au moins la pas besoin de le surveiller encore une fois NON!!!!
    cet article parle dun cas particulier et ne dit pas « la pousette et la laisse cest mal vous aimez pas vos enfants et vous etes de mauvais parents ».
    Pourquoi sur les forums il faut toujours que le débat part en cacahuete comme ca on ne peut donc pas toute donner son point de vue (meme different et heureusement dailleur) et tolerer quand meme les avis contraires.
    perso si je vient sur ce genre de blog cest justement pour voir lavis des autres et perfectionner mon éducation envers mes ptits elfes, on a toutes des techniques bien differente qui correspondent surtout a nos bouts.

    • mais encore une fois je reprécise (et j’ai pas arreté dans les commentaires) que je parle de cas QUOTIDIENS, ou la laisse est un choix REVENDIQUÉ, pour des enfants NON HANDICAPÉS, et d’enfant SEULS.

      • j’y penserai quand jirai voir mon frere dans le jura.
        pour se qui est de tes solutions maman elles sont fabuleuses mais je pense pas que chaque parent puisse le faire. pour la livraison de course cest clair cest juste génial, avant de déménager cest se que je faisait, mainenant le seul magasin qui peut livrer n’a pas forcement un choix génial question prix/produit, et pour beaucoup de parents (surtout en se moment) faire les courses sa releve de la compta.
        ensuite faire garder ses enfants pendants quon fait les supermarchés cest pareil on a pas tous cette chance, ma grand mere qui vit avec nous garde généralement la plus petite, mais pas sur que tout le monde est une GM sympa a porté de main.
        les vacances en amoureux pendant une semaine alala le reve je ferait nimporte quoi pour pouvoir le faire mais ca non plus se nest pas possible pour tous.
        pour le reste je suis assez daccord avec ton point de vue, sauf peut etre sur le fait de ne jamais faire des choses deplaisante avec le petit. je pense pas que cest lui rendre service de toujours faire se que LUI aime. je dit pas biensur de le lever en meme temps que le soleil pour aller au supermarché, mais il peut quand meme « supporter » dy aller une petite demi heure, en tout cas le mien aime ca sutout si on le met en valeur, et quand on va au marché cest encore mieux mais bon malheureusement on y trouve pas tout (exemple : papier toilette ^^).

  16. Mais si ça rassure le parent de tenir l’enfant de cette façon ? qu’est ce que ça change que ce soit par la main ou le harnais ? On parle de trainer un enfant par terre, on est d’accord ? Mais de se balader. S’il préfère le harnais qui laisse une plus grande marge de manœuvre à l’enfant que tenir la main ça change quoi ? Cela dit pour en revenir aux enfants de 6 ans, vu que mon fils de 4 ans peut se détacher d’une poussette, une enfant doit pouvoir enlever son harnais ou descendre de sa poussette. Peut être que ça rassure aussi l’enfant ?

  17. Hors sujet : Si je vois quelqu’un qui prend en photo mes enfants pour illustrer un article (ou pour tout autre raison), il a intérêt à courir vite, très vite.

  18. je viens de lire ts vos commentaires et je peux vous dire que certains me choquent .je suis contre le harnais pr moi le harnais me fait penser a une laisse pr les animaux .en effet les enfants doivent bouger doivent apprendre doivent decouvrir etc etc mais il faut que ts ses apprentissages soit adapter a leur age .je ne comprendrais jamais les parents qui trainent leurs enfants dans les grandes surfaces ( hier encore j’ai vu des gamins de 3 – 4 ans dans une grande surface a 9h du matin ils etaient grognons comme c’est bizarre …) je pense qu’il y a d’autres solutions .suffit que un des deux parents s’occupent du ou des enfants soit a la maison soit dans un parc pendant que l’autre fais les courses et si vous etes seul avec un ou des enfants faites vous livrer vos courses .vous y gagnerez sur ts les points moins de stress moins de fatigue . ne me dites pas que cela coute cher moi mes enfants sont grands mais je me fais livrer mes courses je choisis tranquilement le livreur me depose ts chez moi que du bonheur pr quelques euros…en ce qui concerne les vacances c’est pareil faut adapter .faites des choses adapter a leur age je ne pense pas que visiter des monuments des musées avec des petits enfants soit une bonne idée ; ils s’ennuient , normal ils ne comprennent rien, je pense qu’une belle ballade ( avec porte bébé ou siege special que l’on porte dans le dos ) en pleine nature ou en foret soit beaucoup plus adapter . et si vous voulez vous faire plaisir on peut tjrs trouver des solutions moi et mon mari on s’octroyait tjrs une semaine de vacances sans les enfants ts les ans .je trouve que c’est une solution de faciliter les harnais et les pousettes . pourquoi vouloir que les enfants fassent les memes choses que les adultes …..je me souviens avoir visiter le musée des jouets dans le jura avec mes 2 enfants pr eux c’etaient passionant . on est restés 4 h dans ce musée pr nous parents c’etaient interminable mais c’etait pr eux qu’on etaent venus donc on les a laissés visiter a leur rthyme et tt c’est bien passés .la pousette en sortant de l’ecole , c’est pareil c’est souvent parce que l’on veut etre vite rentrés a la maison .alors que marcher tranquillement en ecoutant son enfant nous raconter sa journée c’est tellement plaisant…..je trouve qu’a notre epoque on voudrait des enfants adultes et surtout qu’ils soient sages qu’ils ne bougent pas trop etc etc .je trouve que harnais pousette c’est comme mettre les enfants devant la télé avec biberon des leur reveil …tellement plus simple que de se mettre a table ou sur une banquette de lui parler ou simplement le prendre quelques instants dans ces bras et que dire des repas devant la television .ah c’est sur c’est moins  » fatiguant pr les parents » que d’avoir des discussions tres animées et de repondre aux  » pourquoi  » et aux « comment » .pr conclure certains de vos commentaires me font penser a ce que je vois dans mon travail . je suis aide soignante aupres de pesonnes agées alzeimer , et j’ai de plus en plus de mal a accepter que l’on prefere administrer des medicaments pr calmer ces personnes plutot que de mettre du personnels pr les accompagner…a mediter

    • désolée… je ne te rejoins pas forcément, même si j’ai laissé un commentaire plus haut
      -je vais au magasin avec mon fils, et maintenant mes fils. Oui c’est usant, mais je n’ai personne pour les faire garder. Tout le monde n’a pas la chance de pouvoir faire garder.
      -Se faire livrer les courses? oui, j’ai tenté, j’étais souvent hors budget, les promos ne sont pas les mêmes, le choix non plus.
      -y aller et mon mari garde… ben il travaille 5jours sur 7, on se voit le weekend, donc on privilegie les moments tous ensemble ces 2jours.
      Il y a un moment donné ou la vie des bisounours n’existe pas, même pour les enfants. Alors, faire les courses avec un enfant un peu ronchon, ca arrive.
      -les vacances, oui on adapte, mais tu vois, je trouve plus choquant de partir sans gosse pendant une semaine, sachant qu’il n’y a pour la majorité des salariés 5semaines de conges, que de le trainer peut etre 2h dans un endroit qui lui plait pas. Ne vaut il pas mieux pour l’enfant 2h à s’ennuyer, qu’une semaine sans ses parents?
      Je rappelle, que la frustration, fait aussi partie de l’apprentissage de la vie, alors, une ou 2heures de courses par mois, et un musée dans l’année, je pense que les enfants, ca leur apprend à accepter aussi le plaisir des autres, et pas que le leur.
      Quant à la poussette, voir plus haut ce que je dis, j’estime qu’un enfant, quand il a eu une journée fatigante, ca peut lui faire plaisir de se laisser balader vers 4/5ans… oui, je vois mon fils, qui adore bouger, faire du sport, ben parfois, c’est lui qui me dit « maman, je peux me mettre sur la poussette ». Je vais pas lui dire, non, t’es plus un bébé, au contraire, je lui dis, si ca te fait plaisir, allez, on y va. Ben il est heureux à ce moment la…
      Désolée encore du pavé!
      Bref, je pense qu’il n’y a pas une facon de faire qui est bien, mais autant de facon que de mamans, papas, et enfants qui existent!

    • coucou,

      je suis de l’avis d’OlympusMom pour le harnais.

      par contre je reviens sur ce que vous dites Maman :
      – les petits à 9h dans le magasin, bon j’essaie au max de ne pas les avoir avec moi pour les courses, mais je pourrais très bien y être avec eux à cette heure là , pas parce que je les ai réveillé tôt mais juste car eux se lèvent,enfin touchons du bois se levaient, souvent a 6h30 alors 9h la matinée est déjà bien entamé chez nous et que du coup si je suis obligé de faire les courses avec eux autant y allé tôt pour avoir moins de monde…..mais bon je suis d’accord le mieux c’est de ne pas les prendre c’est aussi bien pour eux que pour nous. facile pour moi pendant le temps scolaire, plus compliqué pendant les vacances.

      – les courses à domicile…mais j’en rêve et je suis sûre que pas mal de mamans aussi mais ici personne ne livre, pas de drive et pas sûre qu’il y en ai un jour…..et pourtant régulièrement je regarde sur le net si une nouvel enseigne ne se serait pas lancé par chez moi mais non…..c’est tout bonnement pas juste, en plus d’etre plus rapide, plus simple quand on a des enfants, je sus sûre que c’est plus économique que de trainer en supermarché et craquer sur un truc inutile au détour d’un rayon.

      -une semaine sans les enfants….hmmm ouais j’en ai 4, bon pour le moment hors de question de faire garder la mini qui a 4 mois mais euh…disons que les propositions pour nous garder ne serait ce que les 3 grands ne se bousculent pas….alors une semaine…..d’ici 15 ans on devrait pouvoir avoir une semaine pour nous…..

      juste pour dire que vous avez de bonnes idées mais on a souvent pas le choix….bon oki je suis jalouse car moi aussi je voudrais un supermarché qui fait drive, une semaine sans enfant…..

      • aprés c’est sur que dans le cas de ma maman (et de mon enfance du coup) on était que deux enfant avec trois ans d’écart donc une fois qu’on a eu genre 10 ans, on est partis en colo…. a 5 ans, c’est sur que c’est pas pareil et encore moins avec 4 enfants bien évidement 🙂
        Encore une fois c’est pas le but de faire la morale mais c’est de parler de son experience, et autant on peut me reprocher de parler de projets (quoi que pour cet article le theme était plus précis) vu que ma fille n’est pas encore assez grande, mais pour ma mere, il s’agit d’experience passée, adaptable ou pas, utile ou pas, aprés chacun fait son tri, mais en tout cas, faisable dans les meme conditions, oui c’est sur 🙂

        pour ce qui est du supermarché, il est vrai que je n’ai pas de souvenirs d’y etre allée gamine (autour de 6 ans hein) malgré le fait que nous habitions un petit village et que non ca n’a pas du etre facile tout les jours a faire 🙂
        par contre je me souviens bien de quand les courses « arrivaient » et qu’on aidait a ranger 🙂

        Je me rend compte que c’est l’article que j’ai écrit ou on s’est le plus éloigné du sujet… ^^

        • on cest eloigné cest vrai 🙂 mais cest super intéressant 🙂
          cest vrai ta maman a de super solution, cest juste le fait de dire qu’on peut pas dire quon manque dargent qui me gene en fait. car malheureusement ben si parfois on peut. mais je ne met pas en doute son experience bien au contraire elle a lair de setre très bien occupé de ses enfants et surtout davoir eu une vie de maman bien heureuse 🙂

        • haaannnn…illumination…je viens de comprendre que « maman » est ta maman….lol il m’a fallu du temps pour comprendre.

          je ne prenais pas ton message et celui de ta maman comme une leçon de morale du tout, je voulais juste dire qu’il y a toujours un moment ou un autre où l’on peut ne pas avoir le choix. Exemple , je ne vais quasi jamais en courses avec les 4 et surtout pas pour les grosses courses, et après les imprévus, ici c’était hier, mon mari pas là du w-e, j’avais fait les courses avant sauf qu’hier matin panne de beurre donc course vite fait avec les 4 pffff mais bon quand c’est rapide ça va, on y va à pied donc ça reste une promenade pour eux.
          Après ceux qui font les grosses courses exprès avec eux soit disant pour qu’ils apprennent qu’on fait pas toujours ce qu’on aime…euh oui je crois qu’il n’y a pas besoins de ça, ils sont quasi quotidiennement mis dans des positions où ils auraient aimé faire autre chose, pas besoins de les trainer dans les mag pour ça………

          pour la colo les miens sont encore petit, le plus grand va avoir 7 ans, on verra bien si c’est envisageable par la suite, mais je doute fortement pour le plus grand, énorme angoisse dès qu’il se retrouve avec un groupe d’enfant inconnu, incapable de s’adapter au groupe, on a essayer centre de loisir pour l’aprem il se mettait dans une détresse pas possible….

          après voilà, on a fait sciemment 4 enfants, on savait très bien que les possibilités de se retrouver seuls tous les 2 seraient rare, on profitait de l’école et cantine pour une journée à 2 de temps en temps, maintenant il va falloir attendre que la mini soit scolarisé, on a encore le temps lol.

          pour en revenir au sujet, j’ai vu plus bas qu’on disait que poussette et harnais c’était pareil…..euh je suis désolé le harnais à quand même un côté super humiliant, d’ailleurs la première photo de ton post est la parfaite illustration car on voit tout de suite le parallèle animal en laisse, enfant en laisse….

          quand je vois plus bas qu’on dit « donc un animal à le droit à plus de sécurité qu’un enfant »….euh, je suis désolé mais je pense pas que la majorité des gens ne mettent pas leur animaux en laisse pour la sécurité des animaux. ils le font car, premièrement c’est obligatoire en ville et pour éviter que le chien attaque ou même saute pour jouer sur les personne ou autres animaux qu’il rencontre.
          donc oui pour moi un harnais pour un enfant c’est humiliant, c’est penser que son enfant n’a pas la capacité de comprendre plus qu’un chien…. l’impression aussi que l’enfant à un périmètre pour bouger mais qu’il y a moins d’interaction avec les parents, je n’ai jamais utilisé d’harnais pour mes enfants du coup vigilance constante mais ça permettait aussi un dialoguer avec eux quand je les voyais allé observé un truc, alors qu’avec un harnais les adultes peuvent continuer de parler entre eux, après tout moins besoins de surveiller l’enfant vu qu’il ne peut pas se sauver loin, ni se perdre, on a forcément moins d’attention…

          et même avec 4 enfants, bon oki la dernière est loin de marcher, mais bon même avec trois petits on est sorti et on ne les a jamais attaché et pourtant ma troiz a commencé a vraiment être à pied souvent avec nous a 18 mois on avait donc une 18 mois, un 3 ans et demis et un 5 ans donc encore tous petit et susceptible de faire un truc très imprévisible,comme vouloir traverser, changer de chemin dans une foule… une laisse ça aurait été tellement simple, vraiment la solution de facilité mais dans ce cas là j’aurais acheté un chien et pas fait d’enfant, c’est comme ça, c’est pas simple d’avoir des enfants.

          ah mince j’arrête ma tartine, le devoir m’appelle…

  19. oups jai pas mis mon com au bon endroit :
    j’y penserai quand jirai voir mon frere dans le jura.
    pour se qui est de tes solutions maman elles sont fabuleuses mais je pense pas que chaque parent puisse le faire. pour la livraison de course cest clair cest juste génial, avant de déménager cest se que je faisait, mainenant le seul magasin qui peut livrer n’a pas forcement un choix génial question prix/produit, et pour beaucoup de parents (surtout en se moment) faire les courses sa releve de la compta.
    ensuite faire garder ses enfants pendants quon fait les supermarchés cest pareil on a pas tous cette chance, ma grand mere qui vit avec nous garde généralement la plus petite, mais pas sur que tout le monde est une GM sympa a porté de main.
    les vacances en amoureux pendant une semaine alala le reve je ferait nimporte quoi pour pouvoir le faire mais ca non plus se nest pas possible pour tous.
    pour le reste je suis assez daccord avec ton point de vue, sauf peut etre sur le fait de ne jamais faire des choses deplaisante avec le petit. je pense pas que cest lui rendre service de toujours faire se que LUI aime. je dit pas biensur de le lever en meme temps que le soleil pour aller au supermarché, mais il peut quand meme “supporter” dy aller une petite demi heure, en tout cas le mien aime ca sutout si on le met en valeur, et quand on va au marché cest encore mieux mais bon malheureusement on y trouve pas tout (exemple : papier toilette ^^).

  20. faut arreter de dire que faute d’argent on ne peut pas faire tel ou tel chose .moi et mon mari avions des petits salaires et nous sommes tjrs partis en vacances ,avec les enfants on allés au ciné on sortait et ils ont pu avoir aussi des activites extra scolaire . pr moi c’est une question de choix .a la maison au quotidien pas de gateaux pas de sodas .ils n’avaient qu’une deux paires de chaussures juste le minimun en habits et bien sur pas de marques ceci ne sont que des petits exemple . et pr les vacances en amoureux pourquoi ne pas mettre ces enfants une semaine en colo l’ete (je l’ai fait et ils etaient contents )et voila une semaine en amoureux .la vie est une question de choix . juste un ptit ex ; mon fils est musicien il a decidé de vivre sa passion au maximun .Et bien vu que pr les artistes en ce moment c’est trés trés dur il ne vit qu’avec 600 euros par mois….son budget bouf est entre 100 et 150 euros par mois il va tres bien . Bien sur pas de superflus , mais il mange a sa faim .lol c’etait juste un ex . montrer que meme avec peu d’argent on peut se faire plaisir

      • Oui bon moi je suis pas d’accord sur un point… parce qu’ici on a vraiment pas beaucoup on se limite sur tout,pas de gateaux non plus, pas de soda , on ne va plus au ciné depuis 2 ans, bref tout ca quoi. on s’est dit que c’était bon qu’on irait en vacance, résultat on est allé en vacance, pas pour tres cher puisque ‘hébergé en famille , rien que la route…ca nous a mis dans la mouise et 3 mois plus tard on a encore du mal a s’en sortir … c’est un peu hors sujet pour le coup mais la vie coute de plus en plus cher et si j’avais un grand la colo ce serait même pas en rêve parce que j’aurait tout juste de quoi le nourrir … donc sorties gratos toujours ensemble, plage , promenade , ok mais pour le reste … faire au cas pas cas selon l’age de chacun c’est pas possible. Il y a un peu pauvre mais ca va , et pauvre c’est vraiment la galère et la oui on peut dire que faute d’argent on peut pas. alors on va remonter la pente et ce ne sera pas toujours comme ca je l’espere , pour mon enfant surtout. il suffit d’un truc, un petit , la révision de la voiture par exemple, une fuite d’eau, ou quelqu ‘imprévu du genre et tout bascule. C’est pour dire je pense vendre mon pc (adieu mon cruel du web et de la blogosphere)
        De même personne pour garder le petit a moins de 150 km, ici pas de livraison pour les enseignes les moins cheres … et comme Lili les course c’est un des rare moment qu’on partage tous ensemble alors on en profite mais parfois il y va seul.
        Quand je dis que je n’omet pas qu’un jour peut être je viendrais a utiliser le harnais, ca ne veut pas dire que je vais le faire a chaque sortie, et que je suis du genre a coller mon bébé systématiquement devant la télé pour avoir la paix (mais je l’ai fait quelques jours pendant 5 minutes sur la chaine de musique il n’y avait que ca pour l’endormir, maintenant il trouve son sommeil tout seul ouf) ca veut dire que pour moi si a un moment j’ai tout essayé que rien ne marche , je me donne le droit d’essayer cette solution la aussi. De même que les cachets, si j’ai un enfant tdah que j’ai tout essayé pour l’aider, que rien n’y fait je n’hésiterais pas a lui donner des médicaments, parce que j’en connais a qui ca a changé la vie, qui du jour au lendemain ont été comme libérés par exemple , et alzeimer la grand mere de mon chéri l’a et si elle na pas ses cachets elle ne nous reconnait pas elle nous chasse alors qu’avec ses cachets elle fait des calins a son arriere petit fils…
        Ce sont des exemple pour dire qu’a mon avis il n’y a pas 1 utilisation abusive systématique des ‘solutions de facilité ‘ ce sont des solutions avant tout! ca permet donc de resoudre un probleme. si les gens en abusent, ce n’est pas la faute de l’objet, mais des gens et la bon ok on peut dire que c’est mal d’abuser du harnais, d’abuser de la poussette, et de quoi que ce soit d’autre en fait, si l’utilisation reste occasionelle c’est different a mes yeux. Olympus je ne suis pas sure mais jepense que tu parle d’utilisation abusive, de la poussette ou du harnais, de la part de parent pour qui c’est devenu un objet type on ne s’en passe plus sans ca c’est trop compliqué (alors qu’en fait les enfants ne sont pas plus difficiles que d’autres) a ce moment je suis contre l’utilisation abusive c’est clair c’est un peu comme si on mettait une camisole a un gamin a chaque sortie parce qu’il touche a tout … mais pour l’utilisation occasionelle et cas particuliers suis pour , en tous cas ca ne me choque pas plus que ca.

        • voilà exactement, il suffit d’un pépin pour se retrouver a decouvert ou pour devoir utiliser largent de coté, si il faut reparer la voiture pas le choix je vais pas dire a mon chéri va au travail a pied sinon on part pas en vacance. heureusement on habite prés dune grande ville alors les sorties gratuites cest a la pelle. comme je disait plus haut certain parents ont les moyens mais prefere mettre leurs argents dans linterieur ou les fringues ou autre, mais dautre sont juste limité niveau budget et sa fait pas deux des mauvais parents ou des mauvais comptable, la vie est juste dure parfois sa peut arriver a tous 🙂

  21. haaaa encore une fois mon commentaire ne cest pas mis a la suite grrr je suis nul.
    a la maison cest idem, pas de superflux, la plupart du temps les vetements sont acheté par parrain et marraine (vu que je prefere les cadeaux utiles), pas decran plan, un seul ordi, pas de prix fou dans la déco, meme en nourriture pas de marque, pas de sodas ou je ne sais quoi c’est que du fait maison ici meme pour les yaourts, mon fils fait du sport, il va au centre de loisirs, la petite va bientot gouter a la halte garderie, on va tous au cinéma de temps en temps, on fait des super sorti la plupart du temps on sarrange pour que se soit gratuit, et il suffit quune voiture tombe en panne et tout largent de coté senvolle.
    biensur il y a des gens qui prefere avoir un bel interieur et priver les enfants, biensur certains prefere sacheter de lalcool ou meme de la drogue (pour aller dans les extremes), mais il y a aussi ceux qui galere.
    et je rejoint lili quand elle dit que la frustration (biensur minime) fait partie de lapprentissage. la derniere sortie que jai fait cétait au domaine de la perche (au passage cest juste magnifique), on voulais a tout prix visiter le manoir avec mon chéri et mon fils na pas rien compris, ok il y a certain mots qu’il ne comprenait pas, et bien il le disait et on lui expliquait (meme la guide sarretait pour repondre a ses questions), et meme si cest vrai quau bout de une demi heure sa commencait a le saouler il nen est pas mort dennui, il etait super content davoir appris des choses et il était content que ses parents se soit amusés aussi. après biensur on a fait des trucs pour lui genre courir dans le parc de la perche, on a était voir les chevaux …. bref tout ca pour dire que cest bien je trouve de faire plaisir a tout le monde, on se concerte souvent tous ensemble (avec le fiston) pour savoir se quon va faire et tout le monde est ravi.

  22. Le harnais me renvoie à une image « canine » donc ça me dérange un peu. Toutefois, pour moi il y a une différence entre l’utilisation ponctuelle et permanente. La poussette pour les grands, c’est un peu pareil, je peux comprendre dans certaines circonstances…parce qu’on a tous nos limites, des fois on sait que c’est pas forcément le meilleur sur l’instant mais on sent qu’on atteint ses limites, et que parfois, le choix est vite fait, on va vers la facilité, on a des priorités ailleurs…
    Sinon rien à voir mais ça fait un moment que je te lis, je trouve que tu argumentes de façon plutôt constructive et relativement claire 🙂
    …par contre aïe les fautes j’avoue des fois il y en a tellement ça pique les yeux (on en fait tous et quelques coquilles ça va c’est normal, mais chez toi parfois je trouve la lecture désagréable du coup (pardon je suis vieux jeu là – dessus)…et sur ce billet c’est un peu le festival. J’espère que tu n’es pas vexée 😉

  23. Sur le harnais, la poussette, et autre moyen de contenir les enfants, je suis complètement d’accord avec toi… Un enfant de 5 ans dans une poussette, avec une tétine, qui prend plein de place dans le bus et joue avec l’Iphone de sa mère, ça m’avait beaucoup choquée.
    Mais il ressort aussi quelque chose d’intéressant dans les comm, c’est comment vivre avec un enfant… Certes, il n’est pas question pour moi de faire rentrer mon gluon dans mon monde, de la plier en quatre et de la contraindre pour que je ne la voie plus comme la petite fille pleine de vie qu’elle est. Mais pour autant, je ne pense pas qu’il faille s’interdire de sortir et de vivre… Visiter un musée avec des enfants, oui, pourquoi pas, en prenant le temps de leur montrer certaines choses, en faisant des jeux avec eux… et en écourtant un peu la visite… mais si ça plaît aux parents, pourquoi priver les adultes pour les enfants ??? Pour moi, la vie avec un/des enfants, c’est construire un nouveau monde, pas centré sur eux (que des jeux au square et pas de musée), pas centré sur nous (on va au square après le musée), mais un nouveau monde qui prend en compte toute la famille, avec tous les âges des enfants…

    Mode je raconte ma vie : j’ai accepté un contrat de travail à 5h de chez moi, pour 1 mois récemment, et j’ai trimballé bébé gluon. Pas de mode de garde à la maison, mes horaires plus courts que celui du papa (donc économies de nounou), et surtout bébé encore allaité. Donc je lui ai infligé les trajets, une nounou (on a fait une adaptation quand même) avec des méthodes différentes des nôtres, qu’elle commençait juste à connaître quand il a fallu la quitter. Mais je lui ai préservé ses soirées avec moi, ses nuits près de moi (elle tète encore beaucoup la nuit) et notre allaitement. Et j’ai repris une vie professionnelle. Je pense que ça choque beaucoup de gens, de trimballer son bébé comme ça… J’ai essayé de composer avec elle, avec moi, et avec mon mari (qui a pris des congès pour faire l’adaptation). Et je le referais s’il le faut (au moins une fois… ça s’est plutôt bien passé, et c’est important pour moi de re-travailler…) Avoir des enfants, ça n’est pas les laisser devenir le centre de notre monde… C’est juste essayer de s’adapter les uns aux autres.
    J’aurai pu la laisser seule avec son papa , et une nounou sur notre lieu d’habitation… le sevrage aurait été brutal pour elle (sevrage du sein, mais aussi de la présence quotidienne de sa maman), brutal aussi pour moi, et ça aurait été dur pour le papa (surtout gérer les nuits… même si notre absence a aussi été très dure, je pense que gérer un bébé qui ne se rendort qu’au sein la nuit et travailler la journée, c’est dur pour un homme)… Mais c’est peut-être la solution qu’on adoptera une prochaine fois. J’aurai pu refuser le contrat (j’ai d’ailleurs refusé la proposition d’enchaîner sur un autre contrat encore plus loin).. mais je n’ai pas envie de me couper de ma vie professionnelle complètement…
    Bref, une histoire de compromis pour faire cohabiter les intérêts de tous, le moins mal possible… Et chaque famille trouvera des solutions qui en choqueront d’autres, mais encore une fois, quand je suis choquée, je me dis « moi j’aurai fait autrement pour telle et telle raison, et de toute façon je ne connais pas toute l’histoire, mais je ne me dis pas « ooooohhhhh les mauvais parents qui n’aiment pas leur enfant ».

    J’ai fait un gros pavé… mais bon, c’est ça de faire un blog avec des sujets intéressants, on ne peut pas juste répondre en disant « lol c’est mignon ! ».

    • je pense que tu fais réference au commentaire de ma maman qui parlait du fait d’adapter, et je peux t’assurer que non, le monde n’etait pas « centré » sur nous, mais adapté. Nous avons visité des musées, en écourtant la visite si nous étions fatigués. Mais évidement, meme si on a pas visité des musée vraiment « pointus » ( a 5 ans, on va quand meme avoir du mal a s’interresser si c’est trés abstrait) nous l’avons fait quand nous avons grandi.
      Pour ce qui est de choquer pour l’organisation de ta vie, moi perso ca n’est pas le cas. Je pense que tout dépend de comment on le sens, de notre bébé.

      Mais vraiment par rapport aux sorties ( et je parle pour mes com et ceux de « maman » ❤ ) on parle d'adaptation, qui peut aussi se traduire par "faire des choses longues mais prévoir un porte enfant dans le dos de papa pour quand on est fatigués "
      🙂

      • J’avais bien senti que c’était plus une forme d’adaptation…. Et je pense que sur le fond on est (encore),d’accord ! Mais ce que je voulais dire, c’est que les gens qui ne font plus rien parce qu’ils ont des enfants, et qui les utilisent comme excuse, c’est dommage pour tout le monde… Quand on n’a qu’un enfant, je trouve qu’on peut vraiment continuer à faire plein de choses, avec un porte-bébé en plus… et c’est l’occasion de visiter des aquariums (par exemple) en plus des sites archéos. Avec plusieurs petits, je réviserai probablement un peu mon jugement (parce qu’on n’a que deux dos avec deux parents), mais dans le fond, les enfants ne nous empêchent pas de vivre (voire nous permettent de vivre encore plus fort, parce qu’on a plein de choses à partager avec eux… cucul, mais un peu vrai quand même), et c’est l’essentiel…

        • t’imagine pas comment j’ai hate de la trainer partout 😀 ihihi 🙂
          aprés par contre quand je parle d’adaptation: par exemple je suis passionnée d’histoire: ben je l’emmenerai pas a une conférence sur tel ou tel personage historique meme si ca me passionne, parce que la évidement qu’elle va etre gavée ^^

  24. Moi aussi j’ai « survécu » sans laisse étant petite… Mes soeurs aussi…Bravo pour ce billet, qui en dit long sur « l’abandon de l’éducation » de certains parents… Merci aussi pour tous les axes de réflexions.

  25. tout a fait daccord sur le fait dadapter, le probleme si on se centre sur eux à lextrem cest quau final faudra pas se plaindre qu’il ne sintèresse a rien 😉 le fait daller dans les musées par exemple sa leurs ouvrent les portes du monde.

  26. D’abord je tiens à dire que j’ai bien tout lu.

    Pour l’enfant en poussette (photo que tu as prise), c’est a un instant T. si ca se trouve, ils ont marché une bonne partie de l’aprèm et le gamin est crevé.
    Une copine (4.5 ans) de mon fils n’aime pas marcher. Donc pendant les vacances, s’ils veulent visiter un peu, les parents prennent la poussette. Ou alors ils doivent se priver de sorties, visites ?

    1. « être laxiste c’est dire “il ne veut pas” donc je trouve une autre solution. »
    C’est être laxiste que de chercher une solution à un problème ?
    Ou alors il faut lui tenir la main si fort qu’on lui écrase et qu’on lui fait mal ?

    Tu préfères imposer par la force qu’elle te tienne la main plutôt que d’envisager une autre solution.
    Soit. Je trouve ca dommage.

    2. le harnais est une solution, choisie par cette maman.
    Une solution pratique pour un problème « bordélique ». Je ne vois pas où est le souci.
    La poussette aussi est une solution pratique. Le porte-bébé aussi.

    3. on les attache en siège auto ou poussette pour pas qu’ils tombent. Argument recevable pour toi.
    Par contre un harnais pour pas qu’ils se sauvent, argument pas recevable pour toi ?

    4. où elle parle de délinquance la madame « hifi » ?

    5. raisonnement logique de « neoryu ».
    Qu’est ce qui fait peur ?
    « Quand tu dis « alternative moisie » c’est un jugement.
    Ne vaut-il pas mieux un harnais qu’une fessée ? C’est « moisi » de préférer le harnais à la fessée ? Pourquoi ?
    Tu préfères donner une fessée ?

    « On n’est pas là pour les dresser avec le poing » : qu’est ce qui te fait flipper dans cette phrase ?
    Tu dresses tes enfants ? Tu es pour les châtiments corporels ?
    Je préfère parler d’élever un enfant, d’éducation, voir même de les guider, de les accompagner.

    Le harnais et les accidents de voiture

    Encore une fois tu présentes ca comme si le harnais était la seule solution. C’est UNE solution.
    Personne n’a dit que ceux qui n’utilisent pas de harnais sont des indignes ou inconscients.
    C’est comme de dire « J’emmène mes enfants à l’école en voiture », ca ne veut pas dire (il ne faut pas comprendre) « ceux qui emmènent leur enfants à pieds sont indignes, inconscients, irresponsables », c’est de l’interprétation.

    Un gamin qui fait le bazar au supermarché, est-ce normal ?
    Pour toi oui.
    Pour moi il y a un lieu pour se défouler, et un lieu pour se tenir. Et le supermarché fait partie des lieux où on se tient.
    On peut rendre les courses ludiques et intéressantes.
    Les courses, ca TE gonfle. Et peut-être que tu projettes ca sur tes enfants.
    Moi j’aime bien faire les courses, quand je demande à mon fils de 5.5 ans s’il veut m’accompagner, il est content. Il participe, il m’aide. Ce n’est pas une corvée.

    L’apprentissage

    Si tu attaches ton enfant sans lui expliquer, forcement il risque de ne pas comprendre. (que ce soit la poussette ou un harnais)
    Mettre un harnais ca n’empêche pas de communiquer.
    Il est attaché, oui, mais pas scotché à l’adulte. Il a un rayon d’autonomie.
    Pourquoi dire que le harnais supprime les conséquences ? Le harnais est une conséquence.
    Lors des courses précédentes, l’enfant a été infernal, conséquence, la prochaine fois : harnais. (ca pourrait être poussette aussi).
    Le harnais n’est pas utilisé de façon préventive avec un enfant qui n’a jamais couru partout, mais bien de façon « curative » une fois que l’on sait que l’on a un enfant qui court partout.

    Le risque zéro n’existe pas

    On est d’accord.
    Le harnais permet de réduire encore un peu les risques.
    Combien d’enfants non-perdus dans une ville, une foule grâce aux harnais ?
    Combien d’enfants qui n’ont pas couru sur la route grâce au harnais ?
    On peut aussi rester chez soi, et tomber dans l’escalier et se briser la nuque. On peut aussi faire des milliers de km en voiture et jamais n’avoir d’accidents.
    On peut ceci, on peut cela … avec des « si »on mettrait Paris en bouteille.
    Si on peut limiter le risque de perdre son enfant lors d’une sortie par ex, où est le souci ?

    « Comment autoriser sa fille ou son fils à aller à l’école seul quand il aura l’âge? »
    Encore une fois, on dirait que pour toi, c’est incompatible de communiquer, d’expliquer avec un enfant à qui on met un harnais.
    ca n’empêche pas en parallèle de travailler sur la responsabilisation de l’enfant.

    Comment on décide de passer à autre chose ?

    On dirait que tu considères l’enfant comme un objet qui ne comprend pas, qui n’évolue pas.
    Le harnais peut être justement un outil pour les accompagner dans cette liberté.
    Le harnais n’est pas là pour les garder au pied de l’adulte, mais bien pour qu’ils puissent marcher seuls, un peu devant.

    « Mais qu’est ce qu’elles ont dans la tête »
    La sécurité de leur enfant en premier lieu ?

    « Ce ne sont pas des chiens »
    Bien observé. Les chiens ont droit à davantage de sécurité apparemment.

    Quand à dire que les parents doivent limiter les sorties. Je trouve ça stupide. L’évitement n’est pas la solution.

    Tu dis dans une réponse à un commentaire « tout ça est une question de choix »

    Dernière chose :
    Les mots « choqué » ou « choquant » renvoient à un à priori négatif.
    J’ai été voir les définitions, et les synonymes et c’est plutôt du négatif.
    Etre choqué positivement, j’ai jamais entendu…
    Etre agréablement surpris, oui par contre.
    Donc quand on dit être choquée, c’est un début de jugement négatif.

    Désolée pour la longueur …

    • Pour l’enfant en question, instant T oui, enfin l’intant T dure bien trois quart d’heure.
      Tu dis que tu as tout bien lu, alors tu as du voir que je n’ai rien « contre » les gamins en poussette si ils sont fatigués….. Pourquoi l’attacher? il est assez grand pour se mettre dans la poussette pour se reposer hien….

      1Oui, pour moi, attacher avec une laisse son enfant n’est pas une solution. Et tu crois que ce n’est « pas par la force »? Si l’enfant dis « non je ne veux pas etre attaché, le parent ne lui met pas la laisse?

      2 encore une fois attacher son enfant pour moi c’est peut etre une « solution dans le sens ou ca fait disparaitre temporairement le probleme, mais ca n’est âs éducatif.

      3Oui argument non recevable. Le premier est pour risque phyisque, et puis en voiture par exemple c’est juste obligatoire, donc d’accord ou pas on s’en fout. Dans ce cas la pourquoi ne pas les attacher a leur chaise si ils se levent de table a la maison….
      4) »a voir l’éducation des gens aujourd’hui ». c’est un sous entendu. Sous entendu, c’est bien, les gens qui mettent une laisse éduquent mieux leurs enfants.

      5Alternative moisie, c’est a dire que ce qui est moisi c’est de réduire le choix à « féssée, ou harnais » comme si c’etait soi l’un soit l’autre, comme si il fallait absolument choisir entre ces deux facons de faire.
      Ce qui me choque avec « on est pas la pour les dresser avec le poing » c’est déja justement l’utilisation du mot « dresser ». il me semble que c’est assez clair non….. Et tu ne dois pas me lire depuis longtemps pour oser croire que je suis pour les chatiments corporels….je suis assez atterrée…. et si tu veux relire ce commentaire, on parle de quelqu’un pour qui donner une fessée est pas un probleme…..

      Si si si j’ai lu (regarde les commentaires…. ) bcp de personnes me dirent que si je n’en utilise pas, je suis inconsciente ou je ne tient pas a mon enfant.

      Ben écoute, si pour toi faire les courses est un moment de bonheur, c’est ton affaire. Aprés, on peut quand meme honnetement se retrouver sur le fait que bon, a part quelques eceptions, c’est pas non plus la grosse majorité des gens qui adorent faire ca…

      Il a un rayon d’autonomie…..mouais…. un metre.
      Peut etre voit tu le harnais comme une punition, mais si tu relis les commentaires de parents, ce n’en est pas une. Mais une facon de faire.

      Je ne dis pas que c’est impossible de communiquer, je dis que la démarche de mettre une laisse QUOTIDIENNEMENT, n’est pas une démarche éducative.

      Et je suis désolée mais pour moi si une laisse c’est quand meme fait pour que l’enfant reste au pied de l’adulte, malheureusement.

      Pour toi, limiter les sorties= éviter les sorties. On a pas la meme notion des nuances.

      Bien sur que choqué et choquant sont négatifs, comme tu l’a remaqué, je ne vois pas la laisse de maniere positive….

      • instant T qui dure 3/4h, et alors ? s’il a marché 3 heures,3/4h de repos c’est pas de trop. et pourquoi l’attacher ? pour pas qu’il glisse et tombe…

        pourquoi le harnais serait moins éducatif que la poussette ou le porte bébé ?

        euh non pas 1 mètre d’autonomie pour un harnais, davantage …

        en quoi mettre un harnais a chaque déplacement avec un gamin turbulent n’est pas une démarche éducative ? c’est responsable au contraire.

        limiter les sorties, ca veut bien dire ne pas faire certaines sorties qu’on aurait bien aimé = éviter des sorties.

  27. Je suis ravie de voir qu’il y a moins des personnes qui comme sortent avec des enfants aux musées et qui pourraient s’autoriser à mettre un enfant en poussette.
    Concernant les courses ( si vous m’autorisez à moi aussi extrapoler sur le sujet bien que vous m’ayez « troll » et même « conne » sur FB), pas de livraison chez moi, mais un drive à 8 euros par course ce qui me ferait en moyenne par an dans les 200 euros de frais, donc hors de question. Sans compter que je suis persuadée qu’à long terme cela signifie des pertes d’emplois. Donc même si je fais majoritairement mes courses seule, parfois j’y vais avec mes enfants. Et parfois même, comme je travaille parfois de nuit, je « colle » mes enfants dans le caddie pour aller vite. Je pourrais aussi les « coller » dans la poussette dans ces cas là. Laxisme ? Abandon dans l’éducation ? je m’en foutisme ? non FATIGUE. Parfois on a pas le choix de l’organisation et surtout à moins d’être une parfaite Bree Van de Kamp, il y a parfois des choses qui nous échappe dans l’organisation et doit se taper les courses avec des enfants non coopératifs et pas l’envie de se battre. A t’on dans ces cas envie d’entendre persifler dans son dos notre façon indigne d’élever nos enfants ? A t’on envie de se retrouver en photo sur un blog sur le « mur de la honte » comme le papa plus haut ? Sérieusement vous pensez qu’il y a des parents qui attachent toute la journée leurs enfants parce que c’est leur art de vivre ?
    Même pour le harnais, je ne choisis pas ce mode pour la balade mais sérieusement, j’ai une de mes amies qui a ramé pour avoir ses filles, des années de PMA, une quinzaine de fausse couche dont une à 6 mois de grossesse, deux GEU ( grossesse extra utérine) dont une qui lui a valu de perdre une trompe, ces deux jumelles qui ont passé deux mois en neo nat, cette amie on peut la laisser soulager son angoisse par un harnais non ? je serais bien en peine si qqun venait à lui dire qu’elle fallait apprenne à prendre des risques  » parce que c’est la vie, hihihi ». Dans le harnais vous voyez un parent qui abandonne l’éducation, moi j’y vois un parent qui n’arrive pas à dépasser ses angoisses et peut être qu’il a une histoire difficile. Mon amie vous la croisez dans la rue, elle aura la pudeur de ne pas vous raconter son histoire. Si elle prend le harnais pour ses filles et que vous lui demandez pourquoi elle vous répondra :  » je préfère ça à ce qu’elles passent sous la voiture. » Et pourtant ça n’est pas aussi que ça vous en conviendrez.
    Bref on peut tous se retrouver sur le « mur de la honte » du parent qui éduque mal si on nous regarde et juge à un instant t. Du coup, on pourrait peut être essayer de s’épargner de se juger les un(e)s les autres, non ? Vous n’avez jamais été excédé(e)s par vos enfants et crié dessus plutôt que discuter calmement en public ? Vous n’avez jamais eu un enfant qui s’est jeté par terre devant tout le monde et que vous étiez occupé(e)s alors vous l’avez relevé et attaché à la poussette ou porter dans le dos parce que là c’est pas le moment ? Vous n’avez jamais dit un gros mots devant vos enfants et cet enfant s’est amusé à le répéter devant tout le monde ? Vous ne faites jamais vos courses avec des enfants non coopératifs et que se  » foutent » copieusement de toutes vos tentatives pour les calmer ?
    Vous voudriez être montré en exemple sur un blog sur ce qu’il ne faut pas faire ?

    • dites moi d’ou je vous ai traité de conne…..vous pouvez toujorus chercher….. pour ce qui est d’etre montré en exemple de ce qu’il ne faut pas faire, je m’en fout, parce que je suis ma facon de faire et qu’elle me convient.

      et ce n’est pas la peine de partir sur d’autres sujets, genre, le fait de s’enerver car on est fatigué, etc etc, ce n’est PAS LE SUJET de cet article……

      • Je ne te vouvoie, je parle aux lectrices en générale et sur Fb ça y va gaiement aux insultes.
        Si c’est le sujet, parce que quand on sent qu’on va pas avoir la patience, et qu’on risque s’énerver, c’est dans ces cas là que les parents vont mettre les enfants dans la poussette ( ou certains le harnais) même s’ils ont dépassé l’âge.
        Il ne faut pas prendre les autres parents pour des cons, je le redis, il n’y a pas un art de vivre de l’enfant ligoté, les parents attachent leurs enfants quand ils se sentent imparfait et à la vigilance restreinte. Les parents qui utilisent le harnais le mettent à leurs enfants pour aller d’un point A à un point B. Quand ils arrivent où ils voulaient aller ils détachent leurs enfants et le l’attachent pas à un piquet. Ces parents sente qu’à un moment ils ne seront pas parfaits et on choisi cette solution. Pas la mienne, pas la tienne, la leur. Rien de choquant. Pas de parents laxistes mais des parents qui ont choisi une autre solution que la notre. Ils n’en sont pas de moins bons parents.

          • Excuse moi mais dans ton billet tu parles de parents qui disent l’utiliser pour la sécurité. Il n’y a que le commentaire -2- qui dit que c’est pratique et que la personne préfère des regards bizarres pour la laisse plutôt que des remarques désobligeantes sur son éducation. J’ai quand même l’impression que tu extrapoles leurs pensées. ça peut arriver de ponctuellement attacher son enfant pour une faire une course en 4ème vitesse, ça ne veut pas qu’on est toujours laxiste ou que l’on n’aime pas voir ses enfants bouger.

          • tu t’es fait une idée a partir de quelques cas extrêmes et minoritaires sur tous ceux qui ont recours au harnais.
            Je vais me faire une opinion sur les blondes à partir des 3 cagoles croisées l’autre jour tiens …
            ou une opinion sur les mecs à partir des témoignages lus dans des forums de mecs qui trompent leurs nanas et en sont fiers.

  28. Bon comme d’hab, il manque des mots dans mon texte mais je pense que ça reste compréhensible. On va dire que je lance un jeu. Essayez de retrouver les mots manquants !

  29. « Tu dis que tu as tout bien lu, alors tu as du voir que je n’ai rien “contre” les gamins en poussette si ils sont fatigués….. Pourquoi l’attacher? il est assez grand pour se mettre dans la poussette pour se reposer hien…. »

    Plus l’enfant est lourd et plus il va partir loin s’il n’est pas attaché en cas de butée.

    • Je suis 100% d’accord avec le fait qu’il faut systématiquement attacher mes enfants dans la poussette, qu’ils aient 2 ou 6 ans, le harnais est primordial. Et pas comme sur la photo ci dessus. Les bretelles doivent passer sur les épaules sinon en cas de butée l’enfant peut se casser les dents sur les genoux, surtout s’ils sont grands.

      Il puis il faut quand même l’avouer, c’est bien pratique quand l’enfant est attaché, car on a moins besoin de le surveiller donc c’est moins stressant.

  30. oui exactement, en colo, en centre de loisir, a lécole etc ils nont pas de laisse et pourtant y a des enfants turbulants. je pense pour beaucoup ce qui manque ce sont de vrais explication, qui comprennent.

    • dans un environnement autre que leurs parents, les enfants ont souvent un autre comportement. rien que chez les grands-parents, ou à l’école, ou en sorties, c’est souvent différent d’à la maison

  31. Mon avis (bien sur c’est le mien hein! 😉 ) est que je suis contre. Cela peut sembler bien pour les autres mamans, mais quand on a un tit bout ataché qui peut savoir ce qu’il peut ramasser et avalé avec deux minutes d’inatention tout arrive, je suis une jeune maman, ( alexia 12mois) et ma fille marche, je prefere la tenir par la main au moin je sens des qu’elle se baisse, ou lorsqu’elle fait un faux pas, bien sur j’ai toujours peur de lui deboiter un truc (bah oui par moment elle fait de ses trucs lol) et idem pour la poussette. oui j’en ai une mais si je sors elle est dans la voiture (au cas ou) ,je ne peux faire du portage a cause de pb de santé . Bon ma fille est une tornade lol
    Bonne soirée

  32. Personnellement je ne pourrai pas utiliser un harnais, je suis maman de 2 jeunes garçons (3 ans et 20 mois), un brin sauvages d’ ailleurs, des garçons plein de vie en somme. A la maison ils sont trés speeds, mais lorsque nous nous promenons ils savent « se tenir » et m’ écouter, dès leur plus jeune age je leur ai expliqué les dangers (au départ c’ était peut être inutile) mais à force de leur expliquer chaque jour je sais que nous pouvons sortir sans stress, mon grand tient la poussette ou ma main, et le petit est dans la poussette ou en écharpe. Les crises sont extrèmement rares et quand elles arrivent on s’ arrête je leur explique et dès qu’ ils sont calmés on repart sereinement. A chaque ballade aussi je leur réserve un temps au parc justement pour qu’ ils se défoulent, ils savent qu’ ils peuvent courir en toute tranquilité, et loin des dangers.
    Je préfère mille fois leur donner la main, je trouve le harnais en plus d’ être peu respectueux, plus dangereux, la distance entre le parent et l’ enfant est plus grande, il suffit que le petit trébuche sur le trottoir et qu’ une voiture arrive au même moment, bref je suis du genre flippée allarmiste, mais quand on réfléchit bien l’ aspect sécurité de ce point de vue là est contestable.

  33. Je tombe sur cette article un peu par hasard à mon retour de Londres.
    La bas, c’est super courant d’utiliser le harnais, pour apprendre à marcher, pour retenir son enfant, voir pour ne pas le perdre (donc des plus grands)
    Je pense donc que c’est juste culturel, en France, cela ne passe pas du tout, en Angleterre cela ne dérange personne.
    A Londres, dans la foule (surtout la semaine dernière avec les JO), il n’etait vraiment pas rare de voir des enfants avec des « laisses », et cela ne semblait gêner personne ! J’ai vu beaucoup de petits enfants qui avait un sac à dos sur lequel était attaché la laisse. J’ai aussi vu pas mal de plus grand enfant (3 à 6 ans, je dirais) avec une espèce de sangle qui reliait le poignet de l’enfant à celui de la maman.
    Après, comme vous, un premier regard horrifié, j’ai discuté avec mes amies anglaises, qui ne voyait pas le problème. (Elle en avait eu un petite, et l’utilisait avec leur enfant !)
    Avec le recul, je me dis que dans la foule, ce n’est peut-être pas si mal ! Il faut juste passer le premier regard…

    • Aprés, ce n’est pas parce que c’est culturellement accepté ailleurs que ca en fait un argument (en faveur ou en défaveur de la chose)
      Je pense qu’il faut analyser la chose par rapport aux raisons et conséquences plutot que part rapport a sa bonne acceptation ou non.

      • Je vais essayé d’être plus clair dans ma pensée
        Je pense qu’avec nos yeux Francais, on ne voit cela que comme « une punition » pour enfant pas sage qui ne donne pas la main. Dans ce cas là, je pense que la laisse ne sert à rien, au contraire, et que l’utilisation est vraiment mauvaise !

        Par contre, si c’est utilisé en mode « sécurité », par exemple , en plus de la main, et bien sur avec une bonne réaction des parents si l’enfant se met à tirer sur la laisse quand même. (pour lui apprendre à ne pas le faire, pour l’éduquer quand il n’en n’aura plus), je pense que cela peut-être un outil utile, et c’est comme cela qu’il est pas mal utilisé en Angleterre. c’est juste un outils de sécurité, pas d’éducation.

        Par contre, chez nous, c’est tellement rare, que je dirais que c’est toujours mal utilisé.

        Il y a 30 ans, Les sièges enfant de voiture étaient surtout utilisé pour les enfants pas sage, pour qu’ils se tiennent calme et ne se battent dans la voitures, et tout le monde trouvait cela atroce, a juste titre.

        Pourtant, il faut savoir que entre 2 et 4 ans, un enfant est plus souvent blessé en temps que piéton par une voiture qu’en temps que passager dans une voiture !

        Je ne suis pas du tout pro du truc, mais je pense qu’il ne faut pas y voir que la « mauvaise » utilisation ! et que bien sur cela ne remplace pas une mauvaise éducation !

    • Que ça soit culturellement accepté en Angleterre, n’en fait pas pour moi une référence. D’autant que le flicage dans ce pays est le plus important du monde. (j’invite les curieux(ses) à se renseigner sur INDECT, un système de surveillance européen, mis en place et « activé » à Londres pour les JO justement).
      Personnellement (et ça n’engage que moi), je suis contre les enclos, les chaines et les cordes, SURTOUT en ce qui concerne les enfants. C’est pas parce que le monde dans lequel on vit est « dangereux » (là encore je relativise cf. les lieux dits « à la grâce de Dieux » autour de Paris), qu’il faut attacher les enfants. Au contraire, il faut changer le monde pour qu’ils puissent y être libres. Les éduquer à être libres, et n’avoir pas peur de la liberté.
      On vit désormais (surtout en ville, mais même à la campagne ça progresse) dans des boites/tiroirs/prisons psychologiques/etc.., bien plus que par le passé, et (encore une fois personnellement et ça n’engage que moi) je suis contre, et surtout, je suis contre inculquer ça aux enfants.

  34. Je n’ai pas lu les commentaires donc si je radote je m’en excuse.
    Une chose me fait peur avec les laisses. Ton enfant est habitué à marcher sans te tenir la main, s’il fuit, il se sait en sécurité : la laisse (le lien magique) le tient donc il ne craint rien. Puis un jour, tu ne lui mets pas sa laisse, l’enfant ne te tient toujours pas la main, se croit toujours protéger par le lien magique et bim, il s’échappe, se fait renverser, se perd, etc.
    Je trouve qu’au final c’est une fausse solution.
    Je te rejoins sur le fait qu’avec 2/3 enfants du même âge, ça se discute et ça peut se comprendre.

    • Justement, tout dépend de comment est utilisée la « laisse ». Il faut au contraire lui apprendre à donner la main ou à tenir la poussette, etc … . La ‘laisse’ n’est pas là pour remplacer la main, elle est la en plus, pour au cas où la main glisse, ou durant les rares instants où les parents ont besoin de leur deux mains. Dès lors que l’enfant lâche la main, c’est la que le harnais entre en action. Alors à ce moment, on explique à l’enfant que ce qu’il vient de faire n’est pas bien, que c’est dangereux, etc … Et à force de répéter les règles, un jour on sent qu’on peut enfin faire confiance à l’enfant et qu’il n’a plus besoin de cette sécurité supplémentaire.

      • Pour en voir beaucoup (je vends des jouets alors des enfants en harnais j’en vois), aucun de ceux que j’ai vu ne tenais la main de son parent même en traversant la rue. Si tu utilises ton harnais de la sorte, c’est bien mais beaucoup ne le font pas comme toi.

  35. @pinpin des bois : Si je suis ton raisonnement, il ne faut plus utiliser aucun accessoires de sécurité !! Le harnais pour la chaise haute est aussi dangereux, car le jour on tu ne l’utilises plus, il ne sera pas habitué, donc il tombe ? Idem pour les caches prises, ceux que les utilisent, il faudra les laisser à vie ?

    Le harnais, pour moi, c’est pas qque chose que tu utilises pas tout le temps !
    Pour te donner mon exemple, j’ai du l’utiliser une dizaine de fois, uniquement quand j’étais en voyage, et qu’il y avait beaucoup de monde. Je peux te dire que c’est bien pratique pour éviter de se perdre, cela permet aux parents ET AUX ENFANTS de mieux profiter de ce qu’il y a voir autour de soi, car on ne doit moins faire attention les uns les autres !

    (Et alors comme dans ce cas, je ne passes pas ton temps à le mettre et l’enlever au enfant, j’aurais aussi pu etre prise en photo par olympusmom, car par moment, il y a évidement moins de monde !)

    • je précise juste pour info que c’est pas moi qui ai pris les photos des enfants en laisse, je les ai trouvés sur le net. J’en ai jamais croisés, pourtant j’habite dans une grande ville, avec du monde et tout. Du coup, ca me conforte dans l’idée qu’il y a moyen de faire autrement 🙂

      • Slt,

        Je passe à coté de la Tour effel tous les jours pour aller prendre le RER… Et je peux dire que j’en vois au moins un par semaine ! Et l’été, avec les touristes c’est presque tous les jours ! Mais c’est donc surtout des etrangers, que cela semble déranger beaucoup moins que nous ! Aujourd’hui, c’était ceux que j’ai vu cela devait être des canadiens Francophone, vu l’accent 🙂 Mais ce n’était pas un harnais, mais un truc qui relie les poignets, mais le principe est le même. Par contre, les enfants étaient encore plus vieux que sur tes photos, le garçon devait avoir 4 ans et la fille 6-7 ans !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s