Partir en vacances sans les enfants

Ok, la déesse est encore petite. Moi et chérimari on l’aime trop beaucoup de la morkitu. On adore regarder ses petites mains, ses petits mouvements. On adore la voir découvrir le monde, s’émerveiller de tout. (et encore, elle marche pas ^^ ) Elle a bientôt 8 mois, et je ne l’ai toujours pas fait garder, ce qui, si ont en croit certains avis, n’est pas lui « rendre service » que de ne pas la laisser avec « d’autres personnes ». Du coup, là, il faudrait la confier, alors que je suis là pour m’en occuper.  Si je disait, oui je met ma fille une aprés midi par semaine à la creche pour qu’elle s’habitue, pas mal de gens me trouveraient responsable, voir même faisant le meilleur pour son enfant, pas comme toutes ses maternantes qui veulent les garder rien que pour elles les méchantes.

Par contre, chose étrange, le jour ou, quand les enfants sont plus grands, tu dis « oui nous partons en vacances en couples, on confie la déesse à la mamie/le papi/la colo » pour certains, c’est juste HONTEUX, genre tu aimes pas tes gosses.

J’avais déjà lu sur plusieurs forums (aaaaah les forums… ) des parents juste indignés  qu’on puisse partir en vacances en couple, sans les enfants. Ou même, offrir des vacances à ses enfants, dans un endroit ou ils seraient sans nous.

Par exemple, j’ai lu « mais pourquoi faire des enfants si c’est pour les abandonner ».

Humhum. Alors la définition d’abandonner, hein, c’est pas tellement de faire garder et revenir les chercher par la suite. Abandonner, c’est….abandonner quoi. Du coup, bonjour le coté mauvais parents, avec un vocabulaire comme ça, direct catalogué dans la catégorie « j’ai aucun scrupule ou sentiment ».

Alors je réécris la phrase en supposant que le mot n’est pas le bon.

« Pourquoi faire des enfants si c’est pour passer un peu de temps sans eux? »

Ce à quoi je peux répondre: « pourquoi se marier si c’est pour ne plus passer de temps avec son amoureux »? Aprés, marier, hein, on peut mettre juste « vivre ensemble »….. Oui parce qu’on voit toujours ça du coté de l’enfant. Parce que oui, les moments de couples, ça existe toujours hein. Genre quand on à fini de travailler, de jouer avec ses enfants, de faire a manger, de s’occuper de la maison, de farmer et de pexer  et qu’on est juste bien fatigués, oui, on à des moments de couples. Pis les moments genre tranquille, quoi. L’esprit serein, pas du tout genre « on risque de voir notre moment se finir a tout instant ».

Alors, avec ces moments là, on en à pas assez? Parce que en plus, on voudrait genre une semaine,  pourquoi pas deux? tout seuls, comme ça?

Ben ouais.

Oui, j’aime ma fille, mais je n’ai pas arrêté d’aimer mon amour de chérimari. Et autant j’adoooooore faire gagagagablaaaaa avec la déesse autant j’aime passer du temps avec lui, et non pas que pour ça espèces d’obsédés rooooohh.  Et de la même manière queje passe des moments seule avec elle, et que je m’arrange pour m’effacer, et lui permettre de passer seul des moments avec sa fille,  oui,  j’ai envie et besoin d’avoir aussi des moments avec lui.

« Parce qu’elle à des grands parents »

Je sais pas vous mais moi, mes parents, et ma belle mère, ils surkiffent la déesse. Et d’autant plus qu’ils habitent pas la porte à coté. Alors oui, quand elle sera plus grande, elle ira en vacances chez papi mami, toute seule, parce que même si franchement ça me plairai beaucoup, je ne pense pas que j’aurai autant de vacances qu’elle ^^.

Pourquoi lui permettre de passer une semaine avec un membre de sa famille qu’elle apprécie serait se « décharger » de quelque chose? Quand elle partira la bas, ça ne sera pas dans le but de nous en débarrasser! Mais plutôt de faire plaisir, à elle, et à ses grands parents…. Et oui, accessoirement, si dans le même temps on arrive à se caller nous deux trois soirées en amoureux, je vois vraiment pas où est le mal…..

Parents parfaits…

Je me demande si cet espèce de jugement, de catégorisation de parents « qui n’aiment pas leurs enfants » ( c’est quand même juste super violent comme truc hein) n’est pas le résultat d’une peur de « mal faire ». Je veux dire par la, qu’on à l’impression que la pression sur les parents est telle qu’admettre qu’on va apprécier de souffler quelques jours par ans, c’est tabou. On à pas le droit de dire que oui les enfants c’est fatiguant. On à pas le droit de dire que oui, même si on est absolument fan des grands débats-pourquoi, même si on les aimes à la folie, même si oui, ils sont la prunelle de nos yeux,  on aime aussi pouvoir se retrouver entre adultes pour un repas, une journée, un week end, UNE SEMAINE ou même voir deux.

Personnellement, je ne vois pas de problème à se que la déesse puisse partir en vacances sans nous, en colo ou dans la famille. Je ne dis pas que le jour ou elle va partir, je serai top contente de la morkitu. Ca m’étonnerais qu’il y ai beaucoup de parents qui le jour de la séparation disent « bon débarras, on va pouvoir être enfin seuls! »

Et personnellement, je n’ai pas de problème non plus avec ceux qui ne veulent pas partir sans leurs enfants. Comment pourrions nous dire « il faut les laisser seuls/ vous retrouver en couple/etc etc »?

Peut être ont ils un fonctionnement différent de celui de mon couple? Peut être  ont ils du mal à voir leurs enfants dans l’année, avec leur travail, ou autre, et pour eux, les vacances, c’est sacré?

A la rigueur, on s’en fout!

Si pour eux les vacances, c’est forcément avec les enfants, PARFAIT, c’est leur façon de faire, c’est ce qui (  j’espère, hein) leur convient. Mais la question est la suivante: pourquoi donc vouloir juger ceux qui ne font pas comme eux? Pourquoi un modèle qui s’applique à eux devrait forcément s’appliquer aux autres?  C’est pas juste hyper prétentieux de cataloguer les parents qui n’ont pas le même fonctionnement qu’eux comme des parents non aimants? (oui oui, avec un + et un – )

Autant on peut avoir des réactions plus vives quand on voit un parent prôner la claque en matière d’éducation ( et je dis bien prôner  hein, pas dire merde ça m’a échappé… ) mais pour ce sujet là, poser un tel jugement c’est quand même juste incroyable, à moins que le gamin n’ai absolument pas envie d’aller en colo, ou dans la famille, ou ailleurs encore, je ne vois pas comment on peut reprocher quelque chose aux parents…

Et dans ce cas la, pas de voyages scolaires? Pas de classe verte, parce que c’est se décharger sur l’école pour vivre égoïstement?

Des fois, les réactions des gens m’atterrent…

 

Advertisements

29 réflexions sur “Partir en vacances sans les enfants

  1. y’a pas longtemps (2 semaines quoi) il était impossible de laisser mes enfants sans moi en vacances.
    je ne me sépare jamais d’eux même pour une soirée, si je fais quelque chose resto c’est avec eux.
    si on va au ciné c’est avec la grande donc oui on se tape que des dessins animés et on ne fait plus rien à deux.
    je n’envisageais pas de laisser mes enfants en vacances sans moi mais je l’ai fait la semaine dernière elle est partie avec sa grand mère à la mer et moi je suis restée avec sa petite soeur.
    c’était méga difficile.
    alors qu’elle parte pour ne pas glander à la maison alors qu’elle a l’occaz d’aller à la mer, faire des activités ok mais partir de mon côté profiter et elle du sien moi je n’y arrive pas, enfin pas encore peut être qu’un jour elle ira en colo et nous on se fera un petit voyage.
    on est parti une seule fois à deux j’ai offert un week en amoureux à mon homme premier jour nikel, deuxième bof, troisième il était temps de rentrer!!! pas qu’il me gonflait mais être sans ma fille c’était trop dur.
    comme tu le dis c’est notre avis, notre façon de fonctionner autour de moi y’a bcp plus de gens qui partent sans leur enfants (même un bébé de 3 semaines) qu’avec et nous pour eux on est trop fusionnel, c’est mauvais pour les enfants ils doivent avoir des libertés ….. je ne comprends pas leur façon de fonctionner mais je l’accepte ce ne sont pas mes enfants ni ma famille. chacun vois midi à sa porte comme on dit. je ne me vois pas non plus leur apprendre leur rôle de parents.
    il faut un juste milieu mais parfois ce n’est pas évident de le trouver

  2. bijour bijour, bon billet …encore ^^

    de mon coté jai déjà laisse mon fils pour une nuit chez mami papi et jusque la cétait parfait car lui seclate et moi je me pause un peu ou je profite de faire une soirée en amoureux (oui je profite de la vie sans mes enfants 😦 ) , mais recemment jai du laisser mes deux enfants un week end a 450 km de moi (pour cause de demenagement) jétait à la limite des larmes, cetait horrible ! pourtant javoue qu’au fond de moi jaimerai beaucoup avoir juste un week end avec mon homme, mais alors pourquoi jarrive pas a me séparer trop longtemps d’eux ?
    mon fils de 4ans qui va déjà a lécole lui na pas envie de rester deux mois de vacances à la maison à s’embeter alors ma solution à moi cest le centre de loisirs ^^ il seclate comme un fou et rentre tout les soirs ^^ et j’ai même décidé de mettre ma petite derniere de 16 mois à la halte garderie deux matins par semaine pour pouvoir passer mon code de la route, et meme si cest pour la bonne cause je me sens coupable, peut etre parce que j’ai peur qu’elle y soit mal ou alors peut etre juste parce que ‘jai peur detre une mauvaise mère…..
    bref tout ca pour dire que mes choix se font souvent par peur du regard des autres et cest triste car je suis sur d’être la seule (avec mon homme biensur) à vraiment savoir se qui est bon pour eux, je me sentirai libre le jour ou les autres gens (parents ou pas parfois) arreterons d’avoir la critique facile !

      • le vrai probleme cest que si je laisse un de mes enfants alors que je boss pas on me dit « ben attend tu fait quoi de tes journées », et si je les gardent tout le temps a la maison (meme si on sort hein ^^) jai le droit a des « faudrait quand meme les laisser respirer » ; du coup je suis vite perdu sur le comment faire pour qu’ils soient le mieux possible. maintenant la solution avec le plus grand est plus facile : je lui demande directement se qu’il prefere ^^ rester a leur ecoute en permanence je crois que cest ca lidéal.

  3. Osef de ce que pense les autres. J’ai beau adorer mon fils, il me mène une vie de dingue, je pète un plomb si je pars pas juste en amoureux. Parce que j’aime partir avec son père et que j’aime ma vie de couple et je l’entretiens. On aime nos moments tous les 2 ça veut pas dire qu’on aime pas notre fils. Mais disons qu’il est assez pénible et que voilà je n’ai pas que lui dans la vie même s’il est impossible maintenant que je vive sans. Mais bon on est pas greffé !

    • mais tout a fait! et quand on nous dit tu ne veux pas passer des moments avec ton enfant, tu l’aime pas? j’ai envie de dire « tu n e veux pas passer un moment avec ton chéri, tu ne l’aimes pas? »
      hi hi hi

      • moi jai envie de dire aussi « tu sais avant detre maman javais une vie de couple et de femme, je doit tout abandonner pour lexclusivité de mes bébés? si ils voient leurs mere malheureuse (ou meme leurs parents sengueuler) cest pas pire que de rester un week end a séclater en dehors de la maison? »

  4. Moi je serais bien contente de pouvoir passer rien que 2 jours avec mon amoureux tout seul. mais on peut pas, alors j’ai mis tim a la crèche un après midi par semaine , on me critique parce que je ne travaille pas mais le met en garderie, mais ca nous permet de passer un peu de temps a nous 2 , et aussi de faire des choses que Tim ne supporte pas (l’aspi le terrorise par exemple). j’ai du mal a me séparer j’angoisse pas mal, mais la garderie est juste a cote c’est rassurant. en revanche pour 1 semaine je crois que tant qu’il n’aura pas 6 ou 7 ans je n’y arriverais pas. c’est vrai que cataloguer la dessus c’est assez ridicule, pourquoi un enfant n’apprécierait pas lui aussi d’être un peu libéré de ses parents , de voir autrechose et de vivre autrement que sous les mêmes règles, c’est aussi un apprentissage de la vie quelque part. je ne jugerais pas non plus les familles qui le font pas, on a pas tous la même maniere d’appréhender nos vies , chacun en profite comme il le souhaite…

    • c’est vrai que découvrir la vie en dehors de papa et maman cest une bonne experience mais le faire quand bébé et parents sont pret cest vachement mieux ^^

      • oui, la bébé est pret papa aussi, moi bon j’ai encore du mal et je vais mal dormir a l’idee que demain il va en creche meme si je sais que je vais pouvoir dormir (enfin) et faire des choses (ma couture omg 100 chaussettes a rapiecer ) , lui il est toujours content d’y aller , il s’éclate vraiment donc ca me rassure un peu … et je suis contente pour lui je vois bien que ca lui fait du bien , avec maman toute la journée il s’ennuie un peu pov lardon ^^

        • la creche cest un endroit extra pour eux, mais rassure toi meme si il samuse comme un petit fou il doit etre bien content de rentrer a la maison pret de maman !!!

  5. Mince! Y a que moi qui dis « bon débarras! » ^^… je souffle 2 jours et puis ils me manquent… oui forcément… un peu (mais pas trop! ;)! )

  6. oh moi j’en connais bien qui disent « bon débarras », mais ils ont des gosses difficiles (enfin…je réfléchis de plus en plus sur ce concept et au vu de mes observations, j’ai plutôt l’impression qu’on devrait parler de parents éducativement maladroits que d’enfants difficiles! J’ai les ai vu commettre des erreurs, que si SuperNanny était là elles leur aurait dit, mais que moi je peux pas leur dire pour pas les vexer, mais que du coup eh ben les gosses ils réagissent comme des gosses normaux mais pas bien cadrés quoi!) Bref, tout ça pour dire que ça existe! Moi je suis maman poule, mariée à un papa poule, et les rares fois où on avait l’occasion de faire garder les petits, il m’a dit « non » avec un trémolo dans la voix, et en les regardant avec plein d’amour…Ce à quoi je n’ai rien pu répondre…Trop dure la séparation, pour lui plus que pour moi, mais quand même. Le temps passe si vite, et ils auront vite l’occasion de partir, alors autant en profiter! (c’est égoïste?). Et ils n’ont pas l’air malheureux avec leurs parents! Jvous assure! 😉 Et on a trouvé d’autres moyens d’entretenir notre couple (non pas qu’au pieu…rhooo…)! Chacun fait comme il le sent, mais je pense quand même qu’un petit a besoin de ses repères et de ses parents jusqu’à un certain âge (moi je le place entre deux et trois ans) et qu’avant 1 an, oui ça me parait un peu bof pour le gosse, même s’il est super kiffé et gâté par ses grands parents. Bah, on pourrait parler des heures. C’est dur de savoir si on fait bien ou pas, si le petit en souffre ou pas, il ne peut pas nous parler pour nous le dire alors…moi dans le doute j’évite certaines séparations trop longues. Par contre le temps d’un ciné, d’un resto, NO PROBLEM ! Au contraire, ça fait du bien de se retrouver qu’à deux!

    • je vais te dire, pour la limite dont tu parles pour l’age je suis tout a fait d’accord!
      🙂
      pour l’instant la déesse a 8 mois bientot, et on a fait une seule sortie au resto un soir et une a un concert, mais toujours aprés qu’elle se soit endormie, normalement, (donc aucun changement pour elle ^^ )
      et pour les vacances sans nous, genre chez les grands parents je pense que c’est important mais qu’on aura du mal aussi a s’en séparer….. :/ on verra ^^

    • encore une fois je pense que faut vraiment ecouter bébé et parents pour les premieres séparations, laisser bébé en angoissant cest pas la solution, laisser bébé alors quil hurle cest pire ; mais certains enfants nont pas de probleme pour etre ailleur quavec papa/maman (bon pas pour des années hein) et certains parents ont pas de probleme pour « laisser » leurs bouts quelques temps. chacun doit suivre son instinc.

  7. j’adore lire vos commentaires et je vous comprends mais vous avez la chance de ne pas travailler et de ne pas être obligée de les mettre en crèche.
    ce que je voulais vous dire c’est faites comme vous le sentez et n’écoutez pas les commentaires médisants de certains. Imaginez que mes deux fils ont quitté la maison à 14 ans pour le sport je peux vous dire que je vous comprends car j’en ai souffert.

    • oui j’ai fait le choix de rester à la maison, mais ca va etre dur, trés dur financierement. C’est un choix,avec les cotés positifs et négatifs.
      Aprés travailler ou pas, je pense que les parents ont besoin aussi, en tant que couple aimant de se retrouver un peu tout seuls de temps a autre 🙂

  8. je confirme, dur financièrement, beaucoup de privations qui tournent parfois à la prise de tête, mais justement, je trouve qu’on apprend petit à petit à se détacher de beaucoup de choses, à être heureux de ce qu’on a, à comprendre le mot « essentiel », qu’acheter du neuf c’est pas forcément mieux, que Disneyland n’est pas un passage obligé (quoique…hihihi!) et surtout surtout, on profite des ces années avec nos bébés! C’est pas comme si ça durait toute la vie, après ils grandissent et ce n’est plus tout à fait pareil!

    • alors là tout a fait daccord, ne pas travailler a était un choix aussi pour moi, jai laissé mon fils presque 1an chez la nourice (il avait 9mois quand je les deposer la premiere fois) et je pleurais toute les larmes de mon corps chaque matin, après jai décidé de rester pret de lui, et quand jai eu ma fille idem cetait hors de question de partir au travail et tant pis pour les chaussures et les sac a main ^^
      penser a lessentiel pour ma deuxieme ca etait une revalation ^^ cest vraiment là que jai compris que la vie netait pas faite que de sortie entre amis, de resto chaque week end, de beau vetement…. je me suis jamais senti aussi heureuse que lorsque je suis dans mon jardin, pret de lodeur des fraises, a entendre mes bouts rire aux eclats quand ils jouent ensemble, et jamais le plus grand se plaint de manquer de quoi que se soit (bon on en reparle a ladolescence hein ^^). bref tout ca pour dire que etre a la maison il y a pas mieux (enfin biensur pour moi après je comprend les parents qui ont besoin detre au travail ou qui ne peuvent pas sarreter de travailler).

      • ohlala parlez pas de ca ……. j’ai choisi de rester a la maison et la on galere tellement que je vais devoir chercher du travail, j’en suis malade , j’ai envie de pleurer des que j’y pense et je repousse a chaque fois…..

        • cest pas facile de devoir laisser son bout, et meme les parents qui retourne au travail parce qu’ils le veulent doivent avoir un pincement au coeur chaque matin, bon courage a toi camdol, jespere que tu trouvera un moyen de garde qui te réussira et les mamans du blog olympus son là pour taider et te remonter le moral 😉

  9. Notre poulette (5 ans) passe chaque annee 2×1 semaine chez sa grand-mere. On a attendu ses 4 ans pour faire ca, on la sentait prete et c’est genial pour tout le monde. Nous on peut souffler un peu et se reformer en tant que couple et elle voit le monde, si on veut, passe du temps avec cousins et sa grand-mere qui a plus le temps de faire des activites que nous. Et quand elle rentre, on est juste HEUREUX de se revoir… Je crois a fond au fait qu’il faille un village pour elever des enfants et je me passe bien d’ecouter les conseils des uns et des autres… Souvent les personnes qui jugent sont trop occupes a critiquer les autres parents parce qu’au final ca les divertit de leurs imperfections a eux… Chacun ses enfants 🙂

  10. Et moi qui ai fait récemment un article mères parfaites VS mères indignes ^^
    Moi suis parfaite (si si j vous jure) et j’ai laissé mes monstrouilles en avril dernier 3-4jours pour partir à deux avec le papa. Elles avaient 14 mois et deux ans et demi, on les a laissé avec leurs grands parents qu’elles adorent mais voient trop peu souvent (heureusement il y a Skype).
    Elles m’ont manquées bien sur mais je n’ai jamais culpabilisé.
    Ah et même pire: 2 fois apr an je me casse 3-4 jours sur Londres rejoindre des amis SEULE (sans mari, sans emonstrouilles héhé) et ça me fait du bien, je le mérite je trouve, c’est nécessaire pour moi de faire des breaks et de penser un peu à moi car le reste du temps je n’ai pas trop le temps (ni l’envie en faitm je me consacre à elles).
    Je pense que des breaks c’est bien et constructifs, pour soi, pour le couple et donc pour la famille (si on en ressent le besoin bien sur). Ca peut faire de moi une maman plus zen, plus reposé, permettre au couple de se retrouver aussi des fois, ce qui est essentiel pour la famille, donc pour les enfants 🙂

  11. Notre loulou passe environ 4x 5 jours chez ses grands parents (des deux cotés) depuis qu’il a … 8 mois par an. La première fois, c’était plus pour faire plaisir à ma belle mère, mais aussi, un test pour moi. Et puis, je voulais l’habituer à être « séparé de nous quelques jours », puisque nous avons la chance de pouvoir le faire.
    Aujourd’hui, j’apprécie ces semaines où j’en profite pour faire ce que je ne peux pas faire le reste de l’année. Lui aussi, car ce sont des vacances, un moment pendant lequel ses grands parents se consacrent à lui et le laisse vivre à son rythme.
    Et les Retrouvailles… c’est le meilleur moment.

    Par contre, pour cause de varicelle, il est parti 10 jours chez mes parents. Là, j’ai vraiment eu du mal, trop long pour mon coeur (et le sien)

  12. Bonjour,
    Avant de m’attaquer à ton dernier post, je viens commenter celui-ci. Je ne trouve pas ça choquant du tout de laisser sa progéniture à d’autres personnes (alloparents, comme ils disent)… Passé l’âge du bébé, qui, à mon avis, a besoin de sa mère (j’aurai envie de dire ses parents… mais pour les enfants allaités, c’est bien seulement la mère) tous les jours… mais pas forcément toute la journée. Mais pour les enfants, qu’ils puissent eux aussi prendre des vacances sans les parents, c’est pas mal, non ? Par contre, je trouve qu’il y a une manière de présenter la chose qui me dérange, et une qui à l’inverse me plaît : on ne fait pas garder ses enfants pour partir en amoureux (si, pour une soirée, ça passe, mais pas pour une semaine ou un week-end), parce que ça veut dire que les enfants sont un poids, et qu’on s’en débarrasse. Par contre, on prévoit sur un week-end (ou une semaine) que les enfants partent profiter de leurs grands-parents (ou jouer en colo) et pendant ce temps, les parents partent profiter de New York/la mer/ce qu’il veulent. Du coup, c’est vraiment gagnant pour tout le monde si on le présente comme ça, chacun y trouve son compte, sans se sentir abandonnés ! (D’ailleurs, je pense qu’il faut prévoir des choses à faire en amoureux si sa progéniture part en vacances sans les parents, sinon, on se sent lésé aussi !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s