Arnaque, clope et féminisme.

Le féminisme, je suis assez partagée la dessus. D’un coté, je trouve que c’est indispensable. De l’autre, je suis atterrée qu’on en ai besoin. Et comme beaucoup d’autres choses, je trouve que le féminisme c’est quand même quelque chose de bien loin de l’idée de départ, et qu’a revendiquer une tolérance qu’on applique plus soit même quelque part, on fini par faire n’importe quoi.

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler d’un autre sujet que des bébés, parce que c’est sympa aussi de changer d’horizon. Donc on va parler de pourquoi les femmes fument aujourd’hui, et comment on a manipulé les mouvements qui se voulaient libérateurs.

Au début du siècle, on a déjà pas mal de personnes qui fument. C’est pas encore très cher, (encore moins à fabriquer!) les gens qui commencent ont beaucoup de mal à arrêter, il n’y a aucune étude sur le sujet, on dit même parfois que c’est bon pour la santé, et que c’est vivifiant, ça ouvre les poumons, ça développe la capacité respiratoire…..on en entend des conneries.

Le marché est florissant, et surtout que jusque très tard, les cigarettes seront données en dotation aux jeunes qui vont faire leur service militaire, comme ça quand ils reviennent à la vie civile, ils les achètent, et c’est un consommateur accro de plus pendant de longues années…..

Mais les fabricants et vendeurs de clopes ont un soucis majeur. Les femmes ne fument pas. Déjà, c’est mal vu. La clope, c’est viril, c’est un truc de mec. Une femme qui fume, à l’époque, c’est comme une femme tatouée, pour parler franc, c’est une putain, et puis c’est tout.

Alors c’est bien joli tout ça, mais les femmes c’est quand même la moitié de la population qui ne fume pas. C’est embêtant. D’un autre coté, convaincre une femme de fumer, alors qu’elle va passer pour une traînée en le faisant, c’est une mission quasi impossible.

Edward Bernays (je vous conseille de vous intéresser a lui, si la manipulation politique ou publicitaire vous intéresse ^^) lance l’opération  »Torches of Freedom ».

Ça péte comme ça, hein! Les torches de la liberté rien que ça. Oui, parce que ce cher Edward Bernays bosse pour Lucky strike. Et on lui à fait part du petit problème concernant les femmes, marché perdu pour la cigarette.

Alors c’est quoi Torches Of freedom?

Eh  bien pendant les grandes manifestations féministes des années 1929, ce cher monsieur a l’idée de payer des mannequins pour fumer publiquement, pendant les défilés. Et l’effet va être extraordinaire: la cigarette est brandie, telle un symbole de rébellion, d’indépendance, de force, bref, elle finit par être revendiquée par les féministes comme une libération.

Progressivement, fumer, d’un acte « courageux » et « militant » est passé dans les moeurs, et a contaminé toute la population.

Dans le genre bel exemple de manipulation, et de récupération marchande des idées, c’est pas mal non?

Advertisements

24 réflexions sur “Arnaque, clope et féminisme.

  1. Ouais pas mal qd meme lol. merci a ce cher Mr qd on voit les degats du tabac.
    Mais au faite pourquoi cet article???

  2. Ca y est, OlympusMom l’a dit, je suis une putain.

    \o/

    Merci pour la minute culturelle, moi j’aime bien ce genre d’articles 🙂
    Je ne m’étais jamais trop intéressée à ça, mais du coup j’ai un rayon de plus à ma culture G.

  3. propagande propagande, je te haie a vomir… on avait étudié certaines pub pour les cigarettes de l’époque justement visant le public féminin… et que ca fait garder la ligne, et que ca donne une belle voix, et que ca donne un joli teint (on aura tout entendu) en plus du féminisme associé. Encore un bel exemple de la façon dont les industriels se foutent bien du monde … et aujourd’hui rien n’a changé même si la cigarette a été reconnu néfaste , tellement d’autres saletés nous sont vendues avec des arguments fallacieux, des allusions et des incitations , des fois j’ai peur du lavage de cerveau , et je ne suis pas certaine d’être parano … 😉
    encore un article interessant merci madame O.

  4. a tient larticle que javais choisi sur FB ^^

    et oui à l’époque (genre après 68 il me semble) fumer c’était avoir la classe ; j’ai demandé une fois à la mère d’un ami pourquoi elle avait commencé, elle ma répondu qu’a lépoque où elle a commencé celà fesait très intellectuel et classe, que pour draguer certain homme c’était meme un atout…. alala commercialisation à deux balles….
    4 ans et demi que j’ai arrêté ^^ et sa se passe très très bien !

  5. Bon alors, hop, j’me lance un petit commentaire de mec pour faire monter la sauce 😉
    Alors déjà, le féminisme….
    un mot en isme
    ça m’en rappelle pleins d’autres, alors même si y’a humanisme, y’a aussi fascisme, machisme etc…
    (machisme d’ailleurs qui est en gros le masculin de féminisme…)
    Bref, suis pas très fan.
    Ceci dit, c’est clair que le coup de la propagande sous couvert d’égalité des sexes…
    Et pendant qu’on nous vend des paquets de clopes avec des messages super déprimant, et qu’on fume DU tabac, on continue de diaboliser LA Marie-Jeanne. Mais bon, le féminisme n’ayant lieu d’être que dans une société Patriarcale à la con, où l’on a plus aucun respect pour la terre-mère, y’a plus de 3000 ans d’histoire à revoir si on veut s’en passer.

    • j’ai un ami qui aurait pu dire exactement la même chose 🙂

      je veut juste ajouter a ton commentaire (car je suis d’accord avec toi) que c’est bizard quand même que le machisme est super mal vu, genre « ha le matcho nianiania » alors que le féminisme c’est genre la femme libre, ben non le féménisme c’est tout pourri dans l’extreme tout comme le matchisme.

      Pas sûr que sa fait évoluer le débat mais bon 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s