J’ai rompu.

Je l’ai supporté 5 mois, en me disant qu’il allait changer. J’ai attendu. Je me suis dit que ça allait changer, qu’il fallait qu’on s’adapte l’un a l’autre. Et puis au final, non, nous n’étions pas compatibles, à mon grand regret. Parfois, il faut savoir s’avouer à soit même que c’est terminé, pour enfin passer à autre chose. Pis bon, quand même quoi. A cause de lui, mes journées étaient quand même plus ou moins gachées… toujours cette peur, ce stress que « ça » arrive…..

A cause de lui, j’ai saigné, trop pour voir ses avantages. Non, définitivement, il fallait que nos routes se séparent.

Ne vous inquiétez pas, je suis toujours avec chérimari ^^

Bon pour ceux qui suivent le blog sur facebook, je pense que vous avez compris tout de suite, mais avouez, elle était sympa mon intro non?

Alors oui, j’avoue, je parle de mon stérilet, qu’a mon grand regret, j’ai du me faire enlever ces jours derniers.

Petit flashback?

A ma sortie de la mat » on me demande ce que je veux comme moyen de contraception. Bon j’allaite, et normalement, ça a un effet contraceptif. Normalement quoi. Alors comme avec chérimari, on ne veut qu’un enfant (j’en ai parlé <<ici>> ) j’ai pas trop envie de tenter le « normalement ».  On me propose une petite pilule, la cérazette. Compatible avec l’allaitement. Bon. Ok. Je prend.

Me voila de retour avec mon fourbi, et cette fameuse pilule que « ‘attention elle est mini-dosée, donc il faut absolument pas être en retard a la prise ». Le truc pas stressant déjà. Et évidement, ce qui devait arriver arrive.

Le premier jour, je la prend. Encore heureux tiens. Le deuxième jour par je ne sais pas quel miracle, je la reprend aussi. Incroyable. Et à la bonne heure. Je me crois sauvée. Et puis finalement ben voila, le troisième jour, je me rend compte genre l’après midi que j’ai oublié de la prendre du matin. Ok. Faut dire qu’ils sont marrants avec leur pilule, genre t’as que ça a penser. Déjà avant d’accoucher, c’est la misère de jamais l’oublier, mais alors après environ un an sans la prendre, et la déesse à s’occuper, ben la pilule, hein, j’y pense pas des masses.

Donc c’est le bordel, le lendemain, c’est encore pire. Je me dis que bon, voila voila, c’est foutu pour ce mois ci, que cette pilule commence à me courir sur le haricot, et que bon, va falloir trouver une solution.

Je me renseigne donc sur le sterilet, qui me faisait de l’oeil depuis un moment déjà. (c’est étrange comme phrase hein)

Et là, c’est le drame. Le stérilet, pas avant trois mois, le temps que ça se remette, tout ça tout ça. Bon. Ben du coup, la solution miracle, hein, retour à la capote.  Parce que en ayant oublié la moitié des cérazettes, je vois pas trop l’intérêt de continuer la plaquette. Je laisse tout tomber, et on verra bien dans quelques mois.

J’ai pas peur. J’ai grave peur.

Attention, on saute de trois mois. Hop la. Effets spéciaux et tout.

Me voila donc en route pour chez le gynéco, avec l’énoooooorme boite du stérilet. Perso, on m’a recommandé le minerva. Je vous promet, un de ces 4 je vous fait un article sérieux et explicatif sur les différents modes de contraception, le cuivre, l’hormonal, etc etc.  Alors la boite, donc. Elle est super grande. Du coup je flippe super fort. Mais j’ai la chance d’avoir un chéri qui fait partie de la classe des « parfaitus chérius attentionnus » qui décide de prendre un jour pour m’accompagner vers l’échafaud.

J’arrive la bas avec ma flippance ( oui oui, je dis ce que je veux, je suis chez moi) et le gynéco que j’adoooore ( il est vraiment trop super génialeu) me dit d’un air amusé:

« vous avez vu hein, il est dessiné taille réelle sur la boite, hein, j’espère que vous avez pas cru qu’il était aussi gros… ils le dessinent maintenant pour rassurer. »

Ok. Je suis donc une nouille. Mais bon, je suis rassurée. Mouais. Un peu quoi. Mais même si il est plus petit, il va falloir quand même le mettre….

Il déballe la boite et voila à quoi ça ressemble.

Evidement, je vous ai trouvé une photo avec mise en situation hein, il est pas présenté comme ça dans la boite… j’me met en quatre pour que vous puissiez bien voir le truc en question.

Donc me voila sur la table, j’suis prête, enfin, bon, je suis prête à avoir mal.

Pour vous décrire le truc, bon, c’est pas évident, vu que 1) j’y vois pas grand chose et 2) j’y connais de toute façon pas grand chose. Pour faire simple ( et ça l’est!) il utilise un machin dans le même genre que pour le frottis. Il met donc ce truc la, et je le vois chercher un autre truc, et puis j’attend, résolue, le regard au plafond, en me disant que c’est pas pire que l’accouchement. Je finis par lui dire:

« vous me dites quand vous le mettez? »

Il me regarde, et me dit

« non mais c’est fini la, vous pouvez vous rhabiller. »

AH BEN MERCI HEIN.

Moi qui m’étais préparé pendant des jours a souffrir. Voila c’est fini. Même pas de quoi me plaindre quoi. J’suis un peu sur le postérieur, si vous me passez l’expression, parce que bon de tout ce que j’avais lu tout partout, j’allais souffrir comme pas possible, et tout et tout, pis en fait ben rien.

Moralité: ne pas lire les forums. Non non non non.

Me voila donc toute fière avec mon machin. Vive la liberté tout ça tout ça.

Ça fait pas mal sur le coup mais….

Bon une fois de retour à la maison, je vais être honnête, j’en ai un peu chié quand même. Parce que en fait, c’est tout de même un corps étranger, et le vagin, il aime pas trop ça. Et comme je vous vois venir avec vos pensées mal placées, je vais préciser que les machins en plastique, le vagin  il aime pas trop ça. Ok, c’est pas mieux. Ahum… alors « les sterilets, le vagin il surkiff pas trop ».  C’est mieux?

Alors alors, ou j’en étais avant que vous me fassiez dévier de mon idée avec vos pensées impures?

Ah oui, ça fait juste un peu mal. En fait, comme des minis contractions, pour essayer d’expulser le pauvre stérilet. Oui, le vagin est raciste.

Donc j’ai passé deux jours, si je me souviens bien, à être pas super jouasse, et plus ou moins pliée en deux. Il parait que c’est normal. Bon. Au bout de deux jours, j’avais plus rien.Donc parfaitement supportable en fait.

Et j’en viens donc au fait: pourquoi je lui ai dit bye bye.

Un mois, deux mois, trois mois, quatre mois….

Alors allons y, et bon appétit.

Dés le début j’ai eu des saignements. Normal. Des vraiment petits. Mais présents quand même. Genre que tu t’y attend pas et que ca saoule a mort. On ne peux rien faire du tout. Oui oui, cette fois, je parle bien du sujet vaguement évoqué plus haut, là, le tendancieux. Je vous laisse à votre imagination débordante pour vous rendre compte que des saignements impromptus, n’importe quand, c’est vraiment la galère.

J’ai tenu un mois, deux mois, trois mois. J’ai attendu et espéré parce que bon, c’est juste super pratique quoi.

Au bout de 4 mois, j’ai pris rendez vous. J’en avais juste trop marre. A mon grand désespoir, il fallait qu’on divorce.

J’ai encore peur. Grave peur.

J’y suis retourné avant hier. J’ai eu super peur. Et encore une fois, ben j’ai rien senti. Mon gynéco a des doigts d’or.

Et me voila, maintenant, avec ma cérazette.

Et une alarme sur le portable.

….

Et je rêve d’un monde ou j’en aurai pas besoin, et qu’un jour on puisse avoir autant d’enfants qu’on en veut réellement au fond de son coeur.

Advertisements

30 réflexions sur “J’ai rompu.

  1. j’ai eu pleins de soucis avec mirena il ne me correspondait pas, là j’ai celui sans hormones, PARFAIT! faudrait une contraception par femmes, tellement on est differentes!
    au passage, j’adoooore comment t’écris!

  2. MDRRRRRRRR je me suis éclatée à te lire!!!!!!!!!!! Moi le Mirena je l’ai, j’ai saigné, comme une fin de règles donc très peu, au quotidien pendant 3 mois et un jour, pfuit, plus rien, mais rien de rien! Là telle que tu me lis je n’ai plus de débarquement d’anglais mensuels depuis fin 2008!!!!! Bonheur!!!!!!!!!!^^

  3. moi c’est au cuivre pas de douleur non plus pas de saignement du tout rien wallou mais je le sens toujours !!! il est là qui me pique !!!!! j’ai même cru faire une descente d’organe parce qu’il était là juste au bord à même pas une phalange. bref gynéco de garde vérif, écho il est en place mis correctement et tout. il me sort faut pas aller toucher votre utérus vous même!! nan mais il a cru que j’ai enfoncé mon bras ou quoi !!!! à peine le bout du doigt que j’ai un truc qui me pique !!!
    je le sens de moins en moins avec ma rééduc à la maison mais c’est quand même chiant …..

    • sérieux en plus c’est ton, utérus a toi quoi si tu veux le toucher tu le touche mdr, et lui il se touche pas la quequette peut etre ?
      enfin bon moi j’ai rien a dire sur le stérilet, connais pas, par contre l’intro m’a tuer.
      lol
      j’ai pris cerazette les cinqs 1er mois mais j’ai arreté pour lancer pti deuz et aussi parce que jme tapais des sevères migraines, et surout une libido de mollusque létargique… depuis ca va beaucoup mieux !!!

  4. J’adore ton intro !!! J’avais vu sur FB le sujet de l’article, mais quand même, c’est bien amené !

    Moi je ne voulais plus de contraception chimique (les poissons, l’environnement, tout ça… et en plus l’allaitement, même si je sais que c’est compatible, j’avais pas envie). Du coup, stérilet au cuivre envisagé…. la gynéco m’a dit « revenez après votre RDC ». On a utilisé des capotes les premiers mois (cela dit, petit gluon était aussi un super contraceptif… toujours à se réveiller au mauvais moment)… et puis on s’est vite dit que l’allaitement était contraceptif… et visiblement il l’est sur moi, même à presque 11 mois (et même que l’envie du deuxième commence à sérieusement se faire sentir pour moi… et que le gluon n’est pas d’accord, à téter encore si souvent 🙂 ).

  5. Il y a aussi le patch EVRA, conseille par ma gyneco..il parait que c est super! Perso, je n ai plus de contraception depuis 9 ans..on utilise les metodes naturelles car je ressens mes ovulations ( il parait que j ai de la chance!) et je n ai eu que les 2 enfants que j avais prevu d avoir! je sais que ce n est pas une protection a 100% mais mon homme gere bien! A ne conseiller que si l on connait bien son cycle..Sinon, autre methode radicale: la methode Essure..quand on est vraiment sure de ne plus vouloir d enfants…

  6. Alors je vais être chiante, mais c’est pas ton vagin qui est « raciste » du plastique étranger mais ton utérus. Bon ceci dit tu as eu une entrée et sortie sans douleur, ce qui à mon avis est lié au fait que tu es primipare. Parce que oui, moi j’en ai chié (et pas qu’au figuré, excusez les détails) quand on me l’a mis, mais j’étais nullipare, donc rien n’était encore jamais entré par là, et le passage du col à été bien bien douloureux. J’ai blêmi, perdu l’usage de mes jambes et fait une belle chute de tension pendant une bonne heure avant de réussir à reprendre le chemin de la maison. Donc conseil à toutes les aspirantes au stérilet, n’y allez jamais seule, faites vous conduire. Et pendant les 2 jours qui ont suivi, contractions et douleurs bien comme il faut. Mais faut dire que j’ai eu plus mal à cause du kyste fonctionnel sur l’ovaire que j’ai eu simultanément à cause de l’arrêt des hormones, qu’à cause du stérilet. Pour la sortie, ça a été plus facile et moins douloureux, même si je l’ai quand même senti. Mais ça c’est de ma faute, j’ai tardé mon col était déjà refermé en fin de règles, donc c’est sûr que ça passe moins bien, mais c’était très supportable. Et puis faut dire que j’étais motivée: bébé toussa…
    Et donc entre l’entrée et la sortie, je n’ai eu aucun soucis. J’avais volontairement choisi un stérilet cuivre, parce que je voulais plus d’hormones (pilule, implant, anneau contraceptif, même combat ) donc naturellement je suis revenue à un cycle menstruel normal, avec de vraies règles bien douloureuses comme quand on a 15 ans. Mais ça en vaut la peine, rien que pour sentir son corps purifié de toutes ces hormones artificielles. Donc je recommande malgré tout chaudement le stérilet cuivre pour celles qui le peuvent.

    • Bonjour tata laurine,
      merci de votre témoignage car moi aussi je suis anti-chimique. J’ai toujours oublié la pilule, je n’ai pas supporté l’implant et maintenant je ne sais plus quoi prendre, a part le stérilet en cuivre qui pourrait peut etre me convenir. Il faut que je me renseigne. Mais meme l’idée du corps étranger ne me satisfait pas.
      Comme j’allaite, pour l’instant je compte sur cette méthode naturelle (et faillible apparement) pour éviter une grossesse mais de toute façon on en veut d’autres, donc…
      j’avais un cycle régulier avant donc j’évitais les périodes à risques, mais là, je n’ai plus rien du tout donc c’est un peu la roulette russe.

      Sinon le « vagin raciste » m’a fait beaucoup rire…

    • bah oui c’est l’utérus! il serait un peu gênant dans le vagin et pas « accroché » du tout!! 🙂
      Par contre, non, être primipare ne facilite pas forcément les choses. Après mon premier enfant j’ai eu un stérilet en cuivre. La pose a été extrêmement douloureuse, j’ai fait un malaise. Le reste de la journée a continué a être très douloureux. Pour le retrait… plus rapide, mais c’était pas l’extase! Entre les 2, j’en ai été très contente. Le petit (gros!!) inconvénient c’était d’avoir des règles très abondantes, mais j’ai trouvé un accupuncteur qui a régulé les choses avec toutes ses petites aiguilles!!!
      En ce qui concerne Mirena, je n’ai pas bcp de retours positifs sur la durée… Mes copines finissent toutes par divorcer et lui être infidèle!

  7. Article super sympa ! Quelques petites précisions sur la cérazette pour que tu sois de nouveau copine avec elle : 1) Selon mon gygy (qui est absolument top selon moi – et la tonne de diplômes qu’il a ) avec la cérazette tu as 12h de retard possible (une des plus larges en fait), 2) tu prends toujours la même chose quelque soit le jour de ton cycle car en fait tu n’as plus de cycle. Donc tu peux la reprendre n’importe quand même si tu l’as oubliée 4 jours de suite. Par contre, le temps pour que tu sois à nouveau protégée est de 10 jours. 3) Comme tu n’as pas de cycle ben… tu n’as pas de règles ! Youpiiiii À toi les trucs dans le vagin quand tu veux (les agréables hein 😉 !
    (PS : Moi aussi j’ai une petite alarme à 12h00… ça marche bien sauf quand mon gentil mari me l’éteint sans me le dire ! Bon du coup il se punit tout seul car après c’est abstinence pendant 10 jours 😉 )

  8. Bah ils finiront bien par pucer les gamines à la naissance, histoire de ne laisser que l’elite se reproduire… ou alors, on pourrait faire en sorte, pour nos enfants et les leurs de construire un « monde ou j’en aurai pas besoin, et qu’un jour on puisse avoir autant d’enfants qu’on en veut réellement au fond de son coeur. »

    • la contraception par psychisme intradimensoniel , ce serai bien ouai ! puis is on pouvait ausi choisr , je les fait tous d’un coup, ou bien tous a 2 ans d’intervalle, purée la joie !

  9. tu vas retrouver la joie des préliminaires, tu nous raconteras dis? ;-)) t’es douée y a pas à dire car j’ai tout lu! j’aurais pas mieux écrit et d’ailleurs pas écrit du tout vu qu’on m’a posé un stérilet et que j’ai eu AUCUN SOUCI!!

  10. Haha, super intro! J’avais pas lu la page facebook et je me demandais bien de quoi tu allais parler!!

    Stérilet en cuivre pr moi aussi, depuis mon accouchement. Pilule qd j’étais nullipare mais ma 1ere grossesse s’est soldée par une fausse couche et je suis convaincue que c’est à cause de ces putains d’hormones chimiques! Je suis tombée enceinte avant que mon corps ne reprenne un cycle et je suis sure que j’avais encore de cette saloperie en moi…

    Bref, 1er stérilet. Pose impeccable. 1ères règles douloureuses mais ca va. Moment coquin avec mon mec: aie! Y a un truc qui m’a piqué!! RDV gényco, j’avais expulsé le stérilet!! Elle en revenait pas. J’en ai eu un autre, d’une autre forme, qui tient parfaitement. J’en chie un peu à chaque règles mais c’est si bon de se dire que c’est naturel!

  11. Ah je compatis ! Et en même temps, j’ai envie de te dire « pleure pas, y’a pire ! ».
    La pilule, je n’en ai jamais supporté aucune (j’en ai essayé un paquet !!), et en même temps ça m’arrange pas mal vu comment c’est polluant (on retrouve des hormones de synthèse dans les gouttes de pluie partout dans le monde maintenant, bravo les femmes occidentales !… et après on s’étonne que les stérilités galopent… enfin bref, hs), en plus je n’aurais jamais allaité avec, ma confiance en les médecins ne va pas jusque là. A force de présa, mon mari est devenu allergique au latex (et méchante galère les complications !) au bout de 3-4 ans environ. Suis contre-indiquée pour le stérilet. Me restait quoi vu que je tombe enceinte comme un rien à CHAQUE risque pris ? (résultat 8 fausses-couches et 3 enfants) … J’ai résolu le problème définitivement, stérilisation, ça m’a valu quelques galères aussi, mais au moins maintenant c’est réglé une bonne fois pour toutes. Franchement quand on a le choix comme toi, je trouve ça déjà pas mal, même si tout n’est pas parfait 😉

  12. C’est bête que ça ne marche pas pour toi ! J’ai le même problème avec les pilules, impossible de m’en souvenir… Et le stérilet c’est mon petit miracle. Quelques petits saignements 2/3 jours par mois et rien d’autre. Par contre, si ton gyneco ne t’avais pas dis d’attendre, tu aurais eu moins mal ! Inutile d’attendre le RDC ou 3 mois, Je l’ai fais à 6 semaines, le doc à dis que mon col commençait a se refermer et que ça allait faire un peu mal, on l’aurait fait un peu plus tôt, j’aurais rien senti.

  13. bon c’est décidé je ne choisirai pas le sterilet…. c’est définitif après la lecture de ton article. j’ai pris la pillule pendant 1an (la minidosé comme j’ai allaité pendant 10mois), mais je l’oublié tout le temps, maintenant on fait juste plus attention, mais je voulais quand meme un autre moyen de contraception car bon la chance ne va peut etre pas durer ^^ mais comme l’implan de m’inspire pas et que maintenant le sterilet me fait encore plus peur, que faire ?

    • oh non, il ne faut pas avoir peur! ca n’a pas marché pour moi mais je n’ai eu aucune conséquence sur ma santé 🙂
      pour certaines femmes, le sterilet, c’est 5 ans sans regles, sans contrainte, c’est le pied quoi 🙂
      essaye, au pire, si tu vois que ca ne marche pas, tu le fait enlever 🙂 c’est vraiment quelque chose dont j’avais peur, mais vraiment et honnetement, je n’ai pas senti grand chose 🙂

  14. Pour ne penser à rien tu peux toujours tester l’implant (mais selon les personnes, il peut aussi y avoir ce désagrément). Malheureusement, aucune solution n’est parfaite 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s