A toi qui crois et qui aimes

Je sais que vous êtes nombreux, mais on ne vous entend pas beaucoup en ce moment… Ou alors il faut bien vous chercher. Vous? Je parle de tout ces gens qui sont croyants, catholiques, protestants, musulmans, juifs, bouddhistes….ou autre, et qui doivent avoir beaucoup de mal en ce moment.

Oui parce que je suis persuadée que non, tout les croyants ne se reconnaissent pas dans le discours des gens censés les représenter aujourd’hui.

Parce que je suis sure qu’il y a des gens qui vont prier, quelque soit leur dieu, et qui vont militer ensuite pour que chacun puisse avoir droit de fonder sa famille.

Les gens qu’on entend en ce moment, qu’ils soient de n’importe quelle religion (oui même bouddhique….)  ne sont pas l’uniformité. Du mieux que je peux j’essaye de ne pas faire les amalgames que font ceux qui les représentent.

De la même manière que je n’aime pas qu’on dise « les homos pensent ceci » ou « les hétéros font cela » j’essaye de rester ouverte et de ne pas dire « les cathos font ceci »….mais c’est dur.

Alors à toi qui crois, et qui ne te retrouve pas dans le discours que tu entend, je voulais t’envoyer tout mon soutien, et te dire de t’exprimer. Ne laisse pas ceux qui te « représentent » salir les valeurs auxquelles tu crois.

Ne laisse pas ces gens faire croire au monde que ta croyance est une croyance d’intolérance.

Ne les laisse pas faire quand ils décident de parler en ton nom.

Vous avez vu cette belle photo en haut de l’article? C’est un « vrai » mariage. De deux femmes. A l’église! Ca se passe en Suède .. la bas, l’église Luthérienne est séparée de l’état. Mais là bas, quand la loi autorisant le mariage gay est passée en 2000 (déjà 12ans!) …l’église à soutenu ce projet. Oui, vous avez bien lu. Et trois mois après la promulgation de la loi, elle à voté en son sein le fait de célébrer ces mariages à l’église. A 70%. Ça fait rêver non?

Moi je dis GG la Suède. 

Tout cela pour dire que les croyants intolérants ne sont pas la seule et unique voie. C’est la seule qu’on entende, parce que malheureusement, la plupart du temps, ceux qui sont intolérants et bornés sont aussi les plus motivés pour faire du « rentre dedans » et du prosélytisme….

Je pense à tout ces croyants qui sont homosexuels. Je pense à vous qui devez subir les remarques et les amalgames de ceux qui vous représentent. Écouter la radio me hérisse en ce moment, alors je n’ose imaginer ce que vous devez ressentir.

J’admire votre courage, sincèrement  de continuer dans votre foi, avec votre coeur, avec votre âme, et de ne pas vous laisser influencer par ces gens. J’admire la force de votre amour la ou vous ne pourriez avoir que haine. J’ai beaucoup de respect pour vous qui ne reniez pas votre religion parce que vous savez au fond de vous que vous, au moins, vous êtes en phase avec ses valeurs d’amour.

Je ne me sens pas « en guerre » contre les catholiques, les musulmans, ou n’importe quelle autre croyance. Non, j’ai juste la haine contre les intolérants, et ceux qui se servent d’une religion d’amour pour diffuser leurs valeurs comme seule alternative, et comme seule solution.

De toute façon, la croyance, c’est chouette à la base. Le problème c’est les institutions autour.

Quand j’en entend dire que si jamais ce mariage est autorisé, c’est la « fin de la France , c’est la fin de nos « valeurs », je trouve ça triste. Si vos valeurs sont tributaires du mariage d’autres personnes, c’est qu’elles ne sont pas bien solides.

Personnellement, j’ai des valeurs qui ne sont pas remises en cause par ce qui se passe autour. J’évolue. Mes valeurs peuvent évoluer. Mais ce sera toujours une démarche personnelle, et non une conséquence de ce qui se passe autour de moi.

Aujourd’hui, j’avais juste envie de te dire, à toi qui crois et qui aimes: courage.

Et j’avais envie aussi de te demander de témoigner. Parles. Ne les laisse pas parler à ta place. 

J’aimerai faire un article avec des témoignages et des récits de personnes qui sont croyantes et pour le mariage homosexuel, ou qui sont croyantes et homosexuelles. N’hésitez pas à m’écrire, ou à faire tourner cet appel à témoin à ceux que vous connaissez.

Il n’y a pas de raison qu’il n’y ai que ceux là qui parlent. D’autres ont tant à dire.

Et vive l’amour bordel.

Et si vous voulez, venez signer la pétition pour montrer que non, y à pas que les « contres » qui ouvrent leur bouche, <<ici>>

Advertisements

163 réflexions sur “A toi qui crois et qui aimes

  1. Y’a des bouddhistes (ou se réclamant tels) qui se sont prononcés contre le mariage gay? Mince alors! J’ai pas tout suivi, j’ai dû les louper… Mais je pense que si on pose la question au Dalaï-Lama, il en rira encore dans quelques jours! Je ne suis pas réellement bouddhiste, mais disons que c’est ce qui se rapproche le plus de quelque chose de sympa en quoi je pourrais croire… Et ce que j’aime par-dessus tout, c’est que c’est la seule philosophie (assimilée à une religion), qui n’a jamais engendré de guerre de croyance. Quelle religion peut en dire autant?

    • officiellement les responsables bouddhistes ne prennent pas position, ils considerent que c’est un choix individuel et une responsabilité individuelle…mais j’en ai entendu (sur france info) etre ouvertement contre en se présentant non pas comme citoyen, mais comme bouddhiste….(j’en etais navrée…)
      Parce que le bouddhisme, oui c’est pas comme les autres religions, déja parce qu’il n’y a pas de « dieux »….
      En autre religion qui peut en dire autant a la rigueur il y a le shintoisme…..^^

      • Il y a bien des bouddhistes en Birmanie, mais je ne suis pas certaine qu’ils soient responsables des massacres… Et en l’occurrence, je parlais du bouddhisme tibétain, vu ma référence au Dalaï-Lama. Il y a plusieurs bouddhismes, comme les protestants et les catholiques, par exemple…

      • Les massacres sont commis par la JUNTE MILITAIRE. le fait que le pays soit en majorité bouddhiste ne veut pas dire que ces crimes soient perpetrés par des bouddhistes!
        Dans ce cas, on peut dire que des orthodoxes massacrent des tchétchénes en russie, sous pretexte que la religion la plus importante la bas est orthodoxe?

        • Puissiez-vous faire preuve d’autant d’esprit critique quand il s’agit d’autres religions et d’autres conflits…
          Mon point n’était pas de dire que le boudhisme est violent (Le boudhisme est pacifique, tout comme l’islam et le christianisme) mais de souligner que des conflits, il y en a partout. La junte militaire n’est pas la seule impliquée en Birmanie. De plus, les Rohingya sont depuis longtemps l’une des minorités les plus persécutés au monde (voir les rapports d’Amnesty international), ce n’est donc pas nouveau…

          En fait ce commentaire est surtout une réponse au premier commentaire de Martine

  2. A force de voir tes publications sur la pages FB je me permets de laisser un commentaire. Je suis chrétienne (et non pas catho) et pourtant contre le mariage homo. Car pour moi le mariage en lui même est un acte religieux, l’union d’un homme et d’une femme. C’est uniquement le terme mariage qui me pose problème, si le PACS avait exactement les mêmes termes que le mariage civil cela ne me choquerai pas. . Concernant les mariage à l’Eglise (Catho, orthodoxe), tout est tellement fait pour faire du prosélytisme que ne vous inquiétez pas ils finiront par être d’accord, les fidèles manquent et les caisses se font vides. Je trouve ça dommage de retourner sa veste juste pour faire plaisir aux gens. On dit le monde évolue ceci cela, mais est ce pour cela que Dieu doit tout accepter à bras ouverts. Vraiment que le mariage soit accordé ou non, que l’adoption soit accordée ou non, ça ne changera pas ma vie, je suis juste ma foi, et je ne dirai pas des choses que je ne pense pas juste pour être bien avec tout le monde. L’Etat se doit d’évoluer avec la socièté, les Chrétiens se doivent de suivre Dieu, je ne vois pas de quoi ils se mèlent je pensais l’Eglise et l’Etat séparé.
    En résumé, je suis contre le mariage mais pas contre l’union officielle devant l’Etat. Parce que franchement, y’a d’autres priorités que de manifester contre le mariage gays.

    • Voila une réaction interessante! Je trouve ca tout a fait honorable! J’ai rien contre le fait que les gens a titre personnel soient contre le mariage, ce qui m’enerve c’est qu’au nom de la religion on veuille influer sur la vie « civile »; alors que nous sommes dans un pays laique.
      Si tout les gens qui n’ont pas la meme opinions avaient tous ton recul, la vie serai plus facile….

  3. Je suis croyante, catholique mais je crois surtout dans « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé ».
    Je pense fondamentalement que croire c’est être tolérant, ne pas juger, ne pas condamner, pardonner.
    Je suis pour le mariage gay, l’avortement et de gauche.
    Je pense que toutes les religions devraient vivre en paix et je crois à l’entraide.
    Je suis sans doute utopiste et j’avoue que cela m’énerve un peu quand on voit les catholiques tournés en ridicule, je ne suis pas coincée en bleu marine avec un serre-tête en velours. Je vis ma religion de façon moderne, et je ne suis pas la seule mais personne ne nous entend, ni ne nous écoute.
    Je suis prof des écoles dans le privé et j’enseigne la culture chrétienne, j’ai parfois des élèves d’autres confessions ou athée et nous en discutons. C’est un temps de réflexion où on essaie de les ouvrir au maximum aux autres et à la tolérance, j’aime ce moment de partage avec eux.
    Voilà, je sais ne pas être la seule, c’est pourquoi je voulais témoigner ici.

    Ps; j’adore votre blog.

    • Ah merci! Que ca fait plaisir, vraiment! Je suis trés touchée de lire ça, les gens tolérants et ouverts, il y en a partout, seulement on a tellement tendance à l’oublier quand on entend et on voit les manifestations de ces derniers temps…

      Merci pour ce temoignage. Vraiment.

  4. Bonjour,

    Je suis musulmane et je voudrais juste souligner que même si ma religion interdit les relations homosexuelles (mariage ou pas), je ne me considère pas pour autant intolérante. J’ai toujours lutté contre l’homophobie (attaques physiques ou verbales, refus de donner un emploi, etc.) et j’ai souvent des discussions passionnantes avec des personnes homosexuelles, croyantes ou non, (d’ailleurs on peut être homosexuel croyant tout en reconnaissant que la religion n’autorise pas ce genre d’union, les catégories sont un peu plus complexes que ce que vous évoquez). Je ne me considère pas intolérante car je en me permettrais jamais d’aller m’immiscer dans la vie intime des gens. L’amour et les rapports sexuels sont des questions délicates et relève des décisions individuelles. Mais comme cela a été dit dans un autre commentaire, on ne va pas, en tant que croyant, changer ces principes (qui pour nous viennent de Dieu) sous prétexte que c’est ringard à l’heure actuelle.

    Il ne s’agit pas de dire que les homosexuels ont des comportements répugnants, sales ou je ne sais trop quoi d’autre, simplement pour nous, çà ne rentre pas dans l’ordre établi par Dieu ( Je ne vais pas développer ce point ici, ce n’est pas le lieu…).

    Personnellement çà me fait beaucoup de peine d’être vue comme une horrible personne parce que je ne soutiens pas le mariage gay (cela dit, je n’irais pas voter contre non plus. Je pense qu’en cas de référendum, je m’abstiendrais).

    C’est difficile d’exprimer ces idées par écrit, mais j’espère que çà vous aura quand même donné un petit aperçu de ma position….

    • Je n’ai rien contre les gens qui ne sont pas pour j’ai surtout du mal avec les gens qui ne sont pas pour et qui se permettent d’utiliser la religion comme « excuse » pour aller contre un projet civil.
      Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire…
      Aprés a titre personnel j’ai du mal a comprendre comment on peut etre contre a partir du moment ou ca ne change pas grand chose pour soi même… mais c’est un autre débat 🙂

      • n’oubliez pas que la société civile est aussi composé d’individus qui adhèrent à des principes religieux dans leur vie de tous les jours. La société civile doit faire avec ces gens-là car ils ont autant droit de parole que les autres dans la construction de la société.

        • Ah mais la société civile si elle accepte le mariage homosexuel ne forcera personne a se marier. Elle en laisse la possibilité pour ceux qui le veulent.

          Ce que je trouve intolérable c’est que des croyants en suivant LEUR foi veuillent imposer leurs préceptes à eux a ceux qui ne se réclament pas de leur religion.

          Par exemple dernierement ces manifestations catholiques contre le mariage homosexuel, comme si tout le monde, meme les homo athés devaient respecter leurs régles….. ca ne me semble pas juste.

            • encore une fois je ne refuse pas (je vois pas de quel droit je me permettrai cela) a chaque d’agir selon ses convictions, religieuses ou autre, ce qui m’insuporte c’est le fait de dire « NOUS faisons comme cela et nous refusons que d’autres personnes fassent autrement ».

              J’ai envie de dire que chacun vive selon ses convictions tant qu’on ne les impose pas au autres. (dans la meme veine, je trouve cela idiot d’interdire le voile par exemple, qui est une manifestation pour celles qui le choisissent (et je ne veux pas croire que toutes les femmes qui le portent y soient forcées) de leur religion. En france, des gens portent bien des croix, je ne comprend pas pourquoi on ne fout pas la paix aux gens par rapport a leurs croyances….

  5. Je vais me faire jeter des pierres, mais tant pis !

    Qu’on soit personnellement pour ou contre une pratique, ok. Mais si l’on est croyant, il faut être honnête.
    Comment peut-on être juif, chrétien ou musulman (je ne connais pas les autres textes), et revendiquer le droit au mariage des homosexuels ? Il y a quelque chose que j’ai du mal à saisir…

    Qu’on le veuille ou non, les textes sont très clairs !
    – Dans l’Ancien Testament, aussi bien suivi par les juifs que par les chrétiens :
    « Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme ; c’est une abomination. » (Lévitique, chapitre 18, verset 22)
    « Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable ; ils seront mis à mort ; leur sang est sur eux. » (Lévitique, chapitre 20, verset 13)
    – Dans le Nouveau Testament, suivi par les chrétiens :
    « C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature; // et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. » (Épître aux Romains, chapitre 1, versets 26-27)
    – Dans le Coran, suivi par les musulmans :
    « Rappelez-vous aussi Loth, quand il dit à son peuple : «Comment osez-vous pratiquer un vice qu’aucun peuple avant vous n’avait pratiqué? // Vous vous obstinez à assouvir vos désirs charnels sur les hommes, plutôt que sur les femmes ! N’est-ce pas là l’œuvre d’un peuple pervers?» » (Sourate 7, versets 80-81)
    « Pourquoi choisissez-vous les mâles, parmi les humains, pour assouvir vos désirs, // en délaissant vos épouses que Dieu a créées pour vous? Vous êtes vraiment un peuple pervers !» » (sourate 26, versets 165-166)

    Et la tolérance a bon dos : je ne pense pas qu’il soit tolérable de TOUT tolérer. Tolérerais-tu que quelqu’un tienne des propos racistes sous prétexte de liberté d’expression ? Il me semble que c’est autorisé aux États-Unis, mais interdit en France. Bref, pour dire que la tolérance est variable, et qu’il est parfois mieux de ne pas tolérer certaines choses.

    Le problème avec le mariage homosexuel à mon sens se situe à 2 niveaux.
    D’abord, pourquoi réclamer un droit au mariage ? Je n’arrive pas à comprendre… Maintenant il y a le pacs s’ils veulent avoir des avantages financiers. Quant au mariage religieux, comme je l’ai dit, les textes sont clairs : comment veulent-ils encore faire partie d’une communauté qui les considèrent comme des pervers ?!
    La 2e chose, qui est pour moi très importante, c’est la banalisation, et la voie vers l’adoption.
    Même sans être croyant, il suffit de voir que la Nature n’a pas prévu que 2 personnes de même sexe puissent faire des enfants, et ça n’est à mon avis pas un hasard…

    Tout ça pour dire que c’est un peu violent de taxer d’intolérant quelqu’un qui est contre le mariage homosexuel, et aussi pour rappeler que les textes religieux sont clairs…

    • Donc honte et opprobre à tous les couples qui n’ont pas d’enfants…puisqu’un couple a pour seule et unique finalité la reproduction de l’espèce. J’ai bien compris?
      Et pour le cas où, voilà d’autres exemples édifiants:
      « Récemment, une célèbre animatrice radio états-unienne fit remarquer que l’homosexualité est une perversion.
      « C’est ce que dit la Bible dans le livre du Lévitique, chapitre 18, verset 22 : « Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme : ce serait une abomination.  » La Bible le dit, un point c’est tout. », affirma-t-elle.

      Quelques jours plus tard, un auditeur lui adressa une lettre :

       » Merci de mettre autant de ferveur à éduquer les gens à la loi de Dieu.
      J’apprends beaucoup à l’écoute de votre programme et j’essaie d’en faire profiter tout le monde. Mais j’aurais besoin de conseils quant à d’autres lois bibliques. Par exemple, je souhaiterais vendre ma fille comme servante, tel que c’est indiqué dans le livre de l’Exode, chapitre 21, verset 7. À votre avis, quel serait le meilleur prix ?

      Le Lévitique aussi, chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu’ils soient achetés dans des nations voisines. Un ami affirme que ceci est applicable aux Mexicains, mais pas aux Canadiens. Pourriez-vous
      m’éclairer sur ce point ? Pourquoi ne puis-je pas posséder d’esclaves canadiens ?

      Je sais que je ne suis autorisé à toucher aucune femme durant sa période menstruelle, comme l’ordonne le Lévitique, chapitre 18, verset 19. Comment puis-je savoir si elles le sont ou non ? J’ai essayé de le leur demander, mais de nombreuses femmes sont réservées ou se sentent offensées.

      J’ai un voisin qui tient à travailler le samedi. L’Exode, chapitre 35, verset 2, dit clairement qu’il doit être condamné à mort. Suis-je obligé de le tuer moi-même ? Pourriez-vous me soulager de cette question gênante d’une quelconque manière ?

      Autre chose. Le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu’on ne peut pas s’approcher de l’autel de Dieu si on a des problèmes de vue. J’ai besoin de lunettes pour lire. Mon acuité visuelle doit-elle être de 100% ? Serait-il possible de revoir cette exigence à la baisse ?

      Un dernier conseil. Mon oncle ne respecte pas ce que dit le Lévitique chapitre 19, verset 19, en plantant deux types de culture différents dans le même champ. Idem pour sa femme, qui porte des vêtements faits de différents tissus, coton et polyester. De plus, mon oncle passe ses journées à médire et à blasphémer. Est-il nécessaire d’aller jusqu’au bout de la procédure embarrassante de réunir tous les habitants du village pour lapider mon oncle et ma tante, comme le prescrit le Lévitique chapitre 24, versets 10 à 16 ? On ne pourrait pas plutôt les brûler vifs au cours d’une réunion familiale privée, comme ça se fait avec ceux qui dorment avec des membres de leur belle-famille, tel qu’il est indiqué dans le livre sacré, chapitre 20, verset 14.

      Je me confie pleinement à votre aide. Merci de nous rappeler que la parole de Dieu est éternelle et immuable. »

      Les textes religieux sont supers clairs, effectivement…

      • Déjà, je ne pensais pas avoir été agressive. En revanche, ta réponse l’est clairement !
        Je ne comprends pas du tout le début de ton message : « Donc honte et opprobre à tous les couples qui n’ont pas d’enfants…puisqu’un couple a pour seule et unique finalité la reproduction de l’espèce. J’ai bien compris? »
        Non, tu n’as pas compris ! Où ai-je dit ça ?! A ma connaissance, le couple n’a pas pour seule et unique finalité la reproduction de l’espèce… ou alors cite-moi les textes ! Et quand bien même ! Si Dieu ne leur donne pas d’enfants, ils ne sont pas responsables, et n’ont pas à avoir honte ! Ils doivent juste patienter face à l’épreuve. La patience est une des plus grandes vertus, et nous en manquons beaucoup trop !

        Quant aux textes que tu cites, je suis d’accord qu’ils apparaissent incompréhensibles à notre époque, mais j’ai 2 objections :
        1. C’est le propre des gens qui n’aime pas la religion de citer des passages hors de leur contexte pour dénigrer la religion.
        2. Je suis d’accord que la Bible est pleine de contradictions et d’horreurs, et c’est d’ailleurs pour ça que je ne suis pas chrétienne ^^ Mais il m’apparaît hypocrite de se revendiquer chrétien, et de renier la Bible…

        • Je ne pense pas qu’avoir du recul est renier sa religion.
          Dans ce cas la il faut aussi refuser l’idée que la terre est ronde, vu que l’église elle même avait condamnée les propos de personnes disant le contraire à une époque…

          Que faut il faire alors si on est homosexuel? On à pas le droit de croire en dieu? Qui est sencé etre amour? Ou alors on doit se forcer a vivre avec une femme qu’on aimera pas, et se forcer a vivre dansle malheur?

          • Il faut faire la différence entre l’Eglise Catholique et les chrétiens en général. L’Eglise est dirigé par des hommes, ma vie a moi est dirigée par Dieu. Ce n’est pas parce que des hommes qui se prétendent donner la parole de Dieu que je dois les suivre aveuglément.
            Comme certains passage de la Bible ont été cité, tu peux bien comprendre que croire en la Bible en étant homosexuel est un peu paradoxal non?

            • encore une fois je ne pense pas que croire en dieu est incompatible avec ce qu’on fait au pieu. Dans ce cas, la pour parler cruement, on ne peut pas croire en dieu et pratiquer la sodomie (en couple hétéro hein) vu que c’est interdit?

              • Effectivement, on ne peut pas pratiquer la sodomie au sein d’un couple hétéro.
                Après, personne ne peut vérifier ce que tu fais chez toi les portes fermées. Mais c’est entre toi et Dieu, donc tu assumes les conséquences de tes actes…

                • la difference, c’est que la sodomie est un choix, on peut se dire qu’on le fait ou pas.
                  L’homosexualité n’est pas un choix. C’est un état. on ne devient pas homo, on ne choisi pas d’etre homo. on l’est point.
                  Tu vois la nuance? Je pense que ce qui est dur c’est que ces personnes se retrouvent en marge sur le fait de leur nature, et non de leurs choix…

                  • Si on suit ton raisonnement, quelqu’un qui a des instincts pédophiles doit les satisfaire, sous prétexte qu’il est comme ça ?
                    Je conçois parfaitement que ça puisse être difficile, mais comme on dit « chacun sa croix » : on essaie tous de s’améliorer, de faire avec ce que la vie nous a donné. Et comme je le disais, lorsque tu es croyant, tu sais que cette vie est éphémère, donc tu patientes.

                    • Je m’attendais à cette réponse ^^
                      Je ne compare pas les 2 choses : je sais que dans l’homosexualité il y a le consentement de 2 personnes, mais simplement je n’aime pas cet argument « ils sont comme ça, point ».

                    • Le bon vieil amalgame qui ressort…c’est lassant… Et je ne vais même pas m’attarder dessus.
                      Donc si j’ai bien suivi, si tu es hétéro et que tu pratiques la sodomie, c’est entre toi et Dieu. Mais si tu es homo (et ils ne pratiquent pas tous la sodomie), là ça devient l’affaire de tout le monde et ce tout le monde va non seulement te juger, mais en plus tte dicter comment tu peux vivre ta vie, et avec qui… Finalement, j’ai bien fait de «choisir» hétéro, ouf!

                    • Matamatablog : j’ai volontairement choisi l’exemple de la pédophilie, non pas pour mettre les 2 choses sur le même plan (je ne suis pas bête quand même !), juste pour dire que l’argument « l’homosexualité n’est pas un choix, ils sont nés comme ça » n’est pour moi pas valable.
                      L’être humain se caractérise justement par sa capacité à faire des choix, à aller au-delà de ses instincts. C’est aussi pour ça que je ne tolère pas qu’un homme se justifie d’avoir violé une femme parce qu’elle l’a provoqué et qu’il a répondu à ses instincts : c’est un être humain, donc même s’il est tenté, Dieu (ou la Nature) lui a donné la possibilité de ne pas y céder.

                    • Alors, je suis obligée de réagir quand on évoque la pédophilie. Pardon mais c’est trop.
                      Ca n’a rien à voir. Et comme tu le dis si bien:
                       » C’est le propre des gens qui n’aime pas la religion de citer des passages hors de leur contexte pour dénigrer la religion. »

                      C’est aussi le propre des gens qui veulent avoir réponse à tout de tout confondre.

                      Rapprocher un rapport amoureux qu’il soit homosexuel ou non de la pédophilie c’est dire que l’amour se résume à la manipulation, la tricherie, l’abus de confiance, la destruction d’un autre, la douleur physique et psychologique…

                      Il faut faire attention lorsque que l’on parle à haute voix, tout le monde entend.

          • On peut être homosexuel et être chrétien ou musulman, çà n’a pas rapport. Simplement on transgresse un des interdits en passant à l’acte.
            Quant à l’affaire de la terre ronde, ne mettez pas toutes les religions dans le même panier…

            • Ahnon mais je parlais de la religion catholique la ^^ le monde arabe a l’époque de notre obscurantisme etait d’une infinie culture, dont on aurai du s’inspirer plutot qu’y aller les armes a la main, mais c’est une autre histoire ^^

              De toute facon, on transgresse tous des interdits….parce que si ce n’etait pas le cas, il n’y aurai pas de besoin de  »confession ».
              tiens d’aileurs, y a t’il un équivalent de cette « confession » dans la religion musulmane?

              • Bien sur que tout un chacun finit par transgresser certains interdits (qui ne dit jamais du mal de quelqu’un d’autre derrière son dos?!)., mais un pratiquant fait de son mieux pour s’améliorer continuellement.
                Pas de confession en Islam, il n’y a pas d’intermédiaire entre Dieu et le croyant donc si on fait une bêtise, on se repend sincèrement et on s’en remet directement à Dieu en espérant qu’il nous pardonne.

          • Comme l’a dit Anneso, il faut différencier ce que pensent les croyants (et même l’Église elle-même) des textes religieux… Quand on est croyant, on croit plus Dieu notre Créateur qu’un simple être humain…

            Quand on est homo, on peut croire en Dieu bien sûr, mais pour ce qui est d’avoir une religion, je pense que c’est différent : si on assume son homosexualité tout en sachant et disant que ça n’est pas correct religieusement, ok. Mais si on revendique son homosexualité, je trouve ça hypocrite.
            Oui Dieu est censé être amour, mais pas seulement : Il est aussi Celui qui châtie, quelle que soit la religion…
            Et si tu es réellement croyant, vivre la vie d’ici-bas en étant relativement malheureux est acceptable, étant donné que tu sais que tu auras l’éternité au Paradis ^^
            Mais il faut être vraiment croyant pour comprendre ça…

        • Ne pas se reconnaitre dans certains versets, penser que des opinions datant de 2000 ans sont devenues obsolètes ce n’est pas forcément « renier la bible »…. Je suis chrétienne, je m’appuie sur la bible pour un certain nombre de « messages » m’aidant à vivre ma foi mais j’en rejette d’autres car je pense qu’ils sont incompatibles avec le message d’amour et de tolérance véhiculé par la religion. Dans « Aime ton prochain comme toi même », il n’y a pas écrit « sauf les noirs, les arabes et les homo!! »

          • Parce que tu crois que ces opinions datent de 2000 ans ? Si tu n’es pas chrétienne, ok, c’est normal. Mais si tu es chrétienne, comment peux-tu suivre un livre écrit il y a 2000 ans pour et par les gens de l’époque (puisque c’est ce que tu penses apparemment) ? Et si tu crois que c’est la parole de Dieu, elle n’est pas immuable ? Dieu peut se tromper ?! C’est très actuel comme conception de Dieu… et très illogique !

            • Bah, oui, la bible a été écrite il y a un certain nombre d’années tout de même! Et par des Hommes. Paroles de Dieu, certes. Paroles retranscrivant des manifestations de Dieu, ok. Mais par le prisme de l’Homme.
              Je pense donc que ces écrits sont aussi le reflet d’une époque. Il y a des paroles universelles, il y en a des évolutives.
              J’ai choisi de croire en un Dieu d’amour et non en un Dieu qui choisit. Je crois en la Trinité, en Jésus fils de Dieu et au message d’Amour qui me demande d’aimer l’autre. C’est en cela que je me sens chrétienne.
              Y aurait-il qu’une seule et unique façon de croire??? A ce moment là, comment peux-tu expliquer que les catholiques, les protestants (et là, il existe des dizaines de communautés différentes: église réformée, luthériens, anglicans, baptistes….)et les orthodoxes soient tous chrétiens?? Parce que des différences dans leurs pratiques ou même dans leur reconnaissance du dogme, il y en a!!

              La parole de Dieu est immuable. L’interprétation que les Hommes en font, beaucoup moins!

                • Peut-être que certaines choses sont sujettes à interprétation, mais quand la chose est claire, je ne vois pas ce qu’on peut interpréter.
                  D’ailleurs, pour ce qui est du mariage des prêtres, je crois me souvenir avoir vu en cours que cette interdiction datait du XXIIe siècle, et que c’était tout simplement pour éviter à l’Église d’entretenir des familles entières : c’est plus simple et moins coûteux de payer un célibataire qu’un père de famille nombreuse… Donc, comme pour beaucoup de choses, l’Église catholique voit ses intérêts et se moque du texte…

              • Je ne nie pas qu’il y a différentes sortes de chrétiens, mais justement pour moi il y en a trop, lol. Mais c’est sans doute parce qu’on s’éloigne du texte : lorsque j’ai lu la Bible, j’ai vraiment pris conscience du décalage immense qu’il y avait entre l’Église catholique (pour ne citer qu’elle) et le texte auquel elle se réfère !

                Bien sûr les hommes interprètent, mais je ne suis pas persuadée que ce soit une bonne chose, car ils interprètent comme ils veulent, sans tenir compte de tous les paramètres.
                En bonne littéraire, je crois que certains auraient un zéro pointé en explication de texte ^^

                Petite parenthèse : il y a des chrétiens qui font une lecture littérale de la Bible et que ne crois ni en la Trinité ni en la filiation Dieu/Jésus.

      • Ahaha,je cherchais justement ce texte que j’avais vraiment apprécié quand je l’avais lu (il y a longtemps)

        Je pense effectivement qu’on peut croire sans tout suivre à la lettre.
        Personnelement, je ne crois pas en « Dieu » tel qu’il est présenté,mais j’ai une certaine spiritualité, ce qui ne m’empechepas de lire, de reflechir,et d’etre libre 🙂

      • Quand on se lance dans des réponses comme celle ci il faut un minimum s’informer sur le christianisme. Le nouveau testament fait mesure de « loi » désormais, et non plus l’ancien testament donc Lévétique est « abolit » mais cela a été renouvelé dans le nouveau testament concernant l’homosexualité.

    • Jepense qu’on peut etre croyant et tolérant de la meme maniere qu’on a évolué… par exemple, la loi du talion… c’est biblique mais ce n’est pas dans notre société (et tant mieux 🙂
      Pourquoi veulent ils le mariage? pour fonder une famille, ce que le PACS ne permet pas du tout:)

      Pour le mariage religieux, ils ne le demandent pas, et c’estbien la mon probléme avec les catholiques qui manifestent en ce moment, on ne parle pas d’un mariage religieux, mais bien d’un mariage civil…

      Dans ce cas la, si il faut respecter la nature, il faut accepter qu’un enfant orphelin soit livré a lui même? il faut accepter qu’une femme victime d’un viol ne puisse avorter puisque c’est la nature?

      En plus, les rapports homosexuels existent aussi chez les animaux, par exemple chez les bonobo….

      ce qui serait contre nature ca serait de vouloir changer nos adn pour qu’ils puissent se reproduirent sans deux sexes opposés, mais le fait qu’ils s’aiment, pour moi est loin d’etre contre nature…

            • Pardon, c’est encore une fois sur un de tes commentaires que je réagit mais, promis, c’est le hasard!! 😉
              Si je comprends bien, tu n’es pas croyante. Comment peux-tu avoir autant de certitudes sur la manière dont doivent croire les « vrais croyants »??

              • Si je suis croyante, mais pas chrétienne, donc je ne crois pas que la Bible soit la parole de Dieu mot pour mot : l’influence de l’homme dans ces textes est très claire pour moi.

                Si tu veux tout savoir, je suis musulmane. Ma foi n’est pas arrivée du jour au lendemain : j’ai lu la Bible avant de lire le Coran, et j’ai été choquée de ce que j’ai pu lire dans la Bible, même si certains passages m’ont aussi touchée positivement.
                Pour un musulman, le Coran est la parole de Dieu, c’est indéniable. D’ailleurs, tu ne trouveras pas 35 versions du Coran (en arabe, langue originale, en tout cas), puisque c’est la parole de Dieu mot pour mot.

  6. je suis croyante, j’ai pratiqué avec plus ou moins d’assiduité, et puis un jour j’ai « retourné » ma veste… Car je crois en Dieu mais je ne pratique plus. Je regarde la vie avec du recul, je me dis qu’il y a l’oeuvre de Dieu et qu’il y a nous au quotidien, dans ce que nous pouvons faire. J’essais de ne pas être mauvaise, mais je ne vais plus contre ma propre personnalité pour rentrer dans le moule de ma religion. Je n’arrive à me positionner dans le débat pour ou contre le mariage homo car je ne peux pas juger quelque chose qui ne me concerne pas. Je ne suis pas dans le quotidien, mais je pense qu’ils ont des raisons de revendiquer leurs droits au bonheur. Car voilà ce qui m’intéresse moi, que les gens, quels qu’ils soient, d’où qu’ils viennent ont le droit d’être heureux, d’être bien, et de faire le bien autour d’eux. Je n’ai pas de texte à citer, je n’ai pas de morale à donner, ni de jugements à avoir, j’espère juste que les personnes qui souffrent trouvent une réponse et une solution pour avoir le droit au bonheur. On débat de ça alors que beaucoup de peuples dans ce monde souffrent de la guerre, de la faim, de la violence, de la torture… Arrêtons de nous prendre le chou voir pire pour des choses qui ne sont pas si importantes que ça. Seul l’amour, le bonheur, le bien être et les choses positifs devraient avoir de la place. Voilà ma philosophie de vie et depuis 4 ans que je la pratique, je suis beaucoup mieux….

    • C’est le discours qu’on aime entendre actuellement…
      Mais on peut aussi être croyant, pratiquant et heureux, ne pas vouloir le malheur des autres, et être contre le mariage homosexuel.
      Si tu dis juste que tu es croyante et que tu es pour le mariage homosexuel, je peux comprendre. Ce que je ne comprends pas, ce sont ceux qui se disent juifs, chrétiens ou musulmans (et non pas simplement croyants sans religion affiliée) et qui sont pour le mariage homosexuel.
      Quant au fait de tout tolérer sous prétexte d’amour et d’ouverture, je ne pense pas que ça soit une bonne chose : l’anarchie n’est pas garante de la liberté et de la paix, bien au contraire…

      • on peut aussi etre croyant et ne pas vouloir le malheur des autres: ceux qui sont homosexuels sont malheureux si ils veulent elever des enfants et qu’on leur interdit (et il ne fauit pas croire que les enfants soient malheureux parce que leurs parents sont homo…. )

        • C’est ton opinion, ton ressenti. Mais pas le mien…
          Je sais que ce débat est stérile, car chacun restera sur ses positions.
          A la base, je voulais juste débattre de l’aspect croyant dans une religion/homosexuel.

      • On ne parle pas de tout tolérer, mais juste d’accepter que deux personnes qui s’aiment puissent le signifier autour d’eux, civilement. Pourquoi la religion se mêle-t-elle de la vie civile?
        Pourquoi veulent-ils le mariage? Quelques exemples simples: un enfant, dans un couple gay, «appartient» à un des deux conjoints, qu’il soit parent biologique ou adoptif. L’autre parent, qui élève cet enfant avec autant d’amour et d’attention, n’a AUCUN droit vis-à-vis de cet enfant. Par exemple, impossible pour lui/elle de faire des démarches administratives simples, comme aller chercher un extrait de naissance à la mairie. Impossible pour lui/elle d’avoir accès au dossier médical de «cet» enfant. Et en cas de décès du conjoint auquel appartient l’enfant, aucun droit ni de le garder, ni d’avoir même un droit de visite! Leur seule possibilité actuelle est que le parent légal renonce à tous ses droits et que l’autre parent adopte l’enfant, ce qui est un cercle vicieux puisqu’à ce moment-là l’autre n’a plus aucun droit non plus! Bref, c’est en quelque sorte là société qui le pousse à demander ce droit CIVIL. Si dans un pacs on gérait aussi les droits par rapport aux enfants je pense qu’ils se foutraient pas mal de pouvoir se marier ou pas. Mais imaginez élever un enfant 10 ans, votre conjoint meurt, et l’administration vient vous dire que voilà, vous ne le verrez plus jamais parce que vous n’êtes personne pour lui, légalement parlant… En utilisant un poil de la compassion que toutes ces jolies religions sont sensées inspirer, on peut quand même se dire que c’est triste, non? Voire carrément dommage de priver cet enfant de l’amour de quelqu’un qui le connaît bien?
        Je respecte les gens qui adhèrent à une religion quelle qu’elle soit, mais qu’ils arrêtent de vouloir gérer la vie de tout le monde, c’est tout…

        • Au risque de passer pour quelqu’un de sans cœur, le problème du mariage réside justement dans ce problème d’enfants pour moi : comme je l’ai dit, ça n’est pas prévu par la Nature, ça n’est pas un hasard…

            • Bien sûr que pour un croyant la stérilité est une épreuve que Dieu envoie !
              Religieusement parlant, il me semble que la fécondation par le sperme d’un autre homme est interdite, mais la PMA avec le « matériel » du mari et de la femme peut être autorisé.
              Mais la situation est différente, puisqu’en théorie ils pourraient avoir des enfants : ils ont juste besoin d’un peu d’aide.
              Alors que pour un couple homo, si tu prends le matos des 2, mais en in vitro tu ne pourras jamais en sortir un bébé !

              • Désolée, mais si, ce sera bientôt possible. On a déjà réussi à créer une souris en partant de 2 ovules… D’un autre côté, si Dieu nous « autorise » à faire ça, c’est peut-être qu’il est d’accord, non? 😉

                • Tu as aussi la possibilité de tuer ton voisin ou de violer ta voisine, Dieu te laisse le choix. Mais Il t’a aussi donné un cerveau, alors tu as le droit de l’utiliser…
                  En tout cas, si on suit ton raisonnement, on peut aussi autoriser le clonage… C’est un point de vue ! Mais désolée, j’arrive pas à adhérer !

                • Et dans ces cas-là, la religion te préconise la patience…
                  Encore une fois, je parle pour des croyants, je sais qu’un non-croyant ne pourra sans doute pas comprendre.
                  Et ma réaction de base, c’était suite à ça. Car même si tu dis dans les commentaires que tu parles du mariage civile et que tu ne veux pas que la religion s’en mêle, la photo de ton article représente un mariage religieux, et tu dis que c’est une bonne chose…

      • Pardon mais je ne comprends toujours pas pourquoi tu dis qu’il n’est pas cohérant d’être chrétien/juif/musulman ET pour le mariage homo…. Juste parce que dans l’Ancien testament il y a quelques phrases qui disent que c’est abominable que 2 hommes (d’ailleurs, on ne parle pas de ce que 2 femmes pourraient faire…) couchent ensemble?? Ou tu y ajoutes d’autres raisons? Non, parce que, on peut tout à fait être chrétien/juif/musulman sans non plus adhérer à chaque virgule des textes sacrés, tu ne crois pas?

        • « Juste parce que dans l’Ancien testament il y a quelques phrases qui disent que c’est abominable… » : Le « juste » me gêne un peu. C’est la religion moderne : on prend ce qui nous intéresse et on laisse le reste. Et ça n’est pas juste la religion d’ailleurs, c’est toute la société qui est comme ça : on prend ce qui nous arrange, on ne veut pas faire d’effort, seul notre plaisir compte… et on voit où ça nous mène…

          Et non je ne crois pas qu’on puisse être juif/chrétien/musulman et affirmer que telle phrase de la Bible ou du Coran est fausse…

          • Donc dans un cas, Dieu t’a donné un cerveau pour réfléchir et choisir de faire telle ou telle chose, et dans d’autres (mais comment on sait lesquels sont lesquels?), tu suis ce qu’il a dit (ou est sensé avoir dit, mais ça c’est une autre histoire) sans te poser de questions…
            Perso, je préfère réfléchir dans tous les cas, pour parfois me rendre compte que oui, j’avais tort, et trouver un texte qui me remet les idées en place, ou parfois me rendre compte que décidément j’ai raison même si tout le monde n’est pas d’accord avec moi.
            Je ne suis pas du genre à suivre une majorité quelconque pour le principe. Je pense que le droit de penser par soi-même est précisément un des plus précieux qu’ils nous ait été donné d’avoir, et que ce serait vraiment dommage de le gâcher…

            • Effectivement, pour certaines choses, tu n’auras pas forcément (ou pas tout de suite) la maturité de comprendre avec ton cerveau, donc suis ce que te commande ton Créateur Qui te connaît mieux que personne puisque c’est Lui Qui t’a créé.
              C’est comme pour les enfants : ils ne peuvent comprendre certaines choses avant un certain moment, donc il vaut mieux qu’ils suivent leurs parents.
              La religion ne te demande pas non plus de suivre une majorité quelconque, mais simplement ce que Dieu te demande. Et rien ne t’empêche de penser par toi-même, de choisir ta vie, ni même de commettre des péchés (à tes risques et périls).

              • ça c’est du lourd! j’ai comme l’impression qu’on vient d’assister à une magnifique démonstration ! Après avoir lu tout ça, je suis convaincue d’une chose, un brin d’esprit critique avec de l’empathie pour la différence doit aider à trouver la maturité (et l’humanité soit dit en passant) plus vite que la servilité à un dogme poussiéreux.
                NB : bon nombre d’hommes de foi sont bien plus ouverts que ça heureusement et me semblent dans une pratique de la religion bien plus vivante et authentique que ce que tu essayes de faire passer comme préceptes sclérosés.
                bah en fait j’ai juste envie de dire une chose, puisque toi tu n’auras pas la décence de stopper ton discours diffamatoire : bon courage.

                • « servilité à un dogme poussiéreux » : c’est ta vision de la religion, pas la mienne. Mais je sais qu’un non-croyant ne pourra jamais comprendre la foi, donc je ne me fais pas d’illusion…
                  Je ne vois pas en quoi mon discours est diffamatoire. Et d’ailleurs, il y a débat en ce moment, et on parle même de référendum, donc il me semblait que ça supposait qu’on avait le droit d’être contre ! Mais apparemment, on a le droit de s’exprimer tant qu’on suit la pensée commune…

          • Ah oui, je comprends bien ce que tu veux dire sur cette façon de faire qui consiste à ne prendre que ce qui nous plait…. fonctionner au désir et à l’impulsivité…. oui. Je partage ton avis, c’est un problème.
            Seulement, là, il s’agit de s’écarter de paroles irrespectueuses qui renient la dignité de l’Autre simplement parce qu’il est différent.
            Je ne pense donc pas que cela rentre dans cette catégorie.
            Je ne me répèterai pas en ce qui concerne le fait que la bible a tout de même été écrite par des hommes. On voit bien ce que les Hommes actuels font avec la religion. Y a pas de raison que ceux qui l’ont écrite n’aient pas fait de même.

            Et puis, bon, là, je me répète mais, vraiment, je ne pense pas qu’il y ai un profil type de juif/chrétien/musulman. La foi, c’est quand même beaucoup une question de ressenti! Il ne peut pas y en avoir 2 pareilles.

            • Le rejet de l’homosexualité n’est pas basé sur le rejet de la différence : ça n’est pas du tout le même problème que le racisme par exemple.
              Certes les hommes bafouent la religion, c’est pour ça qu’on ne doit pas s’appuyer sur eux pour juger la religion, mais sur les textes, qui sont censés être la parole de Dieu.

              Oui la foi est beaucoup une question de ressenti, mais elle se base quand même sur des textes concrets (du moins en ce qui concerne les 3 monothéismes).

              • Le rejet de l’homosexualité est basé sur quoi, alors?? L’idée que « Mon dieu, c’est dégeulasse 2 hommes qui couchent ensemble! Ils ne peuvent pas procréer! »
                Bah, si, quelque soit l’idée de départ, ça en revient à dire « il n’est pas comme moi, je le rejette »

    • J’ai lu ton article avec beaucoup d’intérêt OlympusMom même si je ne suis pas directement « concernée » car je ne suis ni croyante ni homo mais je voulais réagir…
      J’ai lu aussi les autres comms, surtout celui de Louise’mum et finalement, voilà, pas mieux, je n’ai rien de plus censé à rajouter, tout est dit. ^^

      Et vive l’amour, bordel: OUI!

  7. Moi ce qui me dérange dans cette affaire, c’est que l’église fasse pression sur la société civile et laïque. Que telle ou telle religion « refuse » l’homosexualité et le mariage gay, ok. Mais on ne parle pas ici de mariage religieux. Par exemple le divorce et le remariage ne sont pas reconnus par l’église catholique, mais ils existent dans le civil. Idem pour l’avortement. Ben là pour moi c’est pareil. On ne demande pas aux églises de célébrer des mariages gay, mais juste de ne pas intervenir dans la vie civile… Au nom de la laicité et de la séparation entre églises et état.
    Et dire « s’ils veulent des avantages financier ils ont le PACS », je trouve ça nul. D’abord parce que le pacs ne donne pas les même droits que le mariage. Ensuite parce qu’on peut vouloir se marier pour tout un tas de raison qui n’ont rien à voir avec des « avantages financier » (l’amour, oui, l’amour, bordel!)…
    Quand aux enfants, pour moi cela permettra surtout de reconnaître des situations qui existent déjà de fait. Et éviter qu’un parent ayant élevé un enfant soit privé de ses droits, ce qui peut entraîner des situations terribles (je pense aux cas de décès du parent « officiel »)

    • « Quand aux enfants, pour moi cela permettra surtout de reconnaître des situations qui existent déjà de fait. » : Donc on peut légaliser la cocaïne ? Parce qu’il y a des gens qui en consomment même si c’est interdit. Et puis ça permettra de savoir qui sont ceux qui sont accros, et donc de les soigner : l’intention est louable ? Sauf que ! On ne va pas légaliser quelque chose de pas bien (désolée si je passe pour une intolérante) sous prétexte que ça existe !

      • Déjà comparer l’usage de drogue (mauvais pour la santé et dangereux) au fait d’avoir des enfants (ni dangereux ni mauvais pour la santé, si ce n’est la qualité de sommeil des parents), c’est trèèès moyen. Parce que ça n’a rien à voir! On parle là des enfants, oui, ceux qui ont grandi avec leurs deux mamans, et puis l’une d’elle meurt et on leur dit « ben tu peux plus voir l’autre non plus ». Ceux qui ont grandi avec deux papa, mais quand ceux-ci se séparent, ils ne voient plus jamais l’un des deux parce qu’il n’a aucun droit « officiel » et que la séparation est conflictuelle…
        Mais les enfants on s’en fout, on en fait juste un argument de propagande sans chercher quel est leur intérêt dans des situation qui, de fait, existent et doivent donc être encadrées par la loi.

        Ceci dit, d’une manière générale, je pense que quand une grande majorité d’une population fait telle ou telle chose, ben cette chose devrait être légale, au nom de la liberté et des lois « par le peuple, pour le peuple ». Donc peut-être pas la cocaine, je connais pas les chiffres, mais le cannabis oui (pourtant je ne consomme plus depuis longtemps moi-même) Mais c’est un tout autre débat…

          • Et précisément, j’ai dit « PEUT-ETRE pas pour la cocaine, JE NE CONNAIS PAS LES CHIFFRES. Parce qu’en cohérance avec mon opinion, si une large majorité de la population consomme (comme pour le cannabis), ben je serais pour la légalisation (pour les adultes bien sur). Quant à l’aspect « dangereux pour la santé », ben on est libre de se bousiller la santé si on veut (comme avec l’alcool, le tabac, le macdo…). Et sinon, je crois que la sodomie mauvaise pour la santé est le truc le plus con que j’ai pu lire ces derniers temps, désolée mais franchement…

  8. hé bé j’en est lu des choses ^^

    alors moi je suis pour le mariage homo civile mais pas religieux pour des raisons que vous avez pu évoquer au dessus et pourtant je ne suis pas du tout croyante.

    Il y a une phrase qui ma choqué et que personne n’a reprise alors je vais le faire :
    « D’abord, pourquoi réclamer un droit au mariage ? Je n’arrive pas à comprendre… Maintenant il y a le pacs s’ils veulent avoir des avantages financiers. »
    Donc si j’ai bien compris si on se mari dans la religion c’est par amour ect par contre si on se mari civilement c’est pour les avantages financiers ? Et sa ne vaut pas que pour les homos ca !!!
    Si moi non croyante je veux un beau mariage civile c’est juste pour les impots ? c’est complétement ridicule!!!!

    Je suis contre le mariage homo religieux car effectivement je suis d’accord avec le fait que Dieu est fait le mariage comme ca, mais là on parle bien de mariage civile alors qu’est ce que Dieu vient faire dans se problème ?

    Je ne reviendrai pas sur mes opinions quant à l’adoption car olympus tu sais se que j’en pense, mais sa m’enerve au plus haut point qu’on vienne toujours mettre la religion dans se genre de choix.

  9. Je suis croyante chez moi, je ne suis d’aucune religion, je crois en un dieu pour tous… La religion a toujours apporté des guerres, et dans ce cas précis, elle cherche encore à imposer des choses, je ne connais pas plus les textes, mais comment peut on mettre en avant en 2012 des textes qui datent de plus de 2000ans, n’avons nous pas évolué?
    Ne dit on pas « tu accepteras ton prochain? » ou un truc du genre, « tu aimeras ton prochain comme toi meme »non?
    Ce mariage accepté sera en mairie, non? en quoi cela regarde l’église?
    Je vais être provoc, mais qu’ils aillent s’occuper de tous les cas de pédophilie au sein des églises, plutôt que de venir s’occuper de l’union de 2personnes qui s’aiment.
    N’y a t il pas eu un pretre qui a défendu un de ses confreres lors d’un dernier cas de pédophilie il y a quelques mois????
    Ce genre de propos me choque, mais le mariage, non, apres tout, ce n’est qu’un acte plus officiel que le PACS. Qu’est ce que ça peut foutre à l’église que 2gars ou de femmes se disent oui?!!
    Et puis je suis sure que tous ces bons samaritains qui se disent bien pensants dans ces manifestations n’en font pas moins le soir dans leur intimité, qu’ils ne me disent pas qu’ils sont les plus sages du monde, je n’en croierais mot. En général, les plus outrés sont souvent les plus décalés!
    Libre à chacun de faire ce qu’il veut, il ne s’agit pas de tolérance, juste de laisser autrui, et d’accepter la difference!
    J’ai un peu honte de voir ce genre de manifs aux infos, de voir l’etroitesse d’esprit. J’ai l’impression de voir les manifs de l’époque de la loi pour l’ivg!
    Pour l’adoption, j’ai une autre opinion, pas dans le sens ou je suis contre, parce que peu importe les parents, seul l’amour compte, je me pose juste la question de l’équilibre psychologique de toutes ces générations d’enfants élevé dans ces nouveaux foyers… mais pas que pour les couples homosexuels. Juste pour ces nouvelles familles, en générale, je ne suis pas contre, je me pose juste cette question!

    • Pour ce qui est de l’adoption, je pense qu’il faut aussi faire confiance aux enfants et à leur capacité d’adaptation. Il me semble que oui, l’idéal, c’est un papa et une maman qui s’aiment… Mais comme on est pas au pays des bisounours, c’est pas toujours le cas. Et je me dis qu’il vaut mieux deux papas ou deux mamans qui s’aiment que des parents qui se déchirent autour du droit de garde, qui font du chantage affectif aux enfants etc. Et puis les enfants s’adaptent aux familles recomposées, savent parfaitement qui est qui entre papa, maman, un beau-père, une belle-mère, des demi-frères et des quart de soeur… Et ne sont pas forcément plus traumatisés ou moins équilibrés que les autres.
      En plus, je pense que les familles homoparentales, sachant qu’elles sont attendues au tournant, et qu’on ne leur pardonnera pas la moindre erreur (y compris ce qu’on relèverait pas chez des parents « classiques »), seront d’autant plus attentives, par exemple en proposant un « référant » du sexe « absent » à l’enfant (tonton ou tata, parrain ou marraine, ami(e)s…).
      ce qui m’étonne, c’est qu’on entende pas plus les enfants de couples homo qui sont grands aujourd’hui, pour avoir leur témoignage de « premiers concernés », et voir qu’ils vont sans doute ni mieux ni plus mal que les autres…

      • Sauf que je suppose que les couples homos ne sont pas mieux que les couples hétéros, et que beaucoup se disputent aussi devant « leurs » enfants. Il ne faut pas non plus idéaliser les couples homos sous prétexte qu’ils sont différents et attendus au tournant !

        Quant aux enfant de couples homos, si on ne les entend pas, c’est sans doute parce qu’ils sont en thérapie (humour provocateur ^^) !

        • Les couples homos sont en effet les mêmes que les couples hétéros, ni pires, ni mieux, et il y a dans ces couples autant de disputes que dans d’autres (ben oui, y’a pas de raison qu’ils soient plus parfaits).
          En revanche, quand on donne la parole aux enfants de couples homos (mais c’est vrai que les médias le font peu, sans doute estime-t-on qu’ils n’ont pas leur mot à dire), ils racontent que pour eux tout va bien, juste ils choisissent les amis à qui ils parlent ouvertement, pour éviter les remarques désobligeantes. Mais ça, je dirais bien que les enfants de couples mixtes subissent le même genre de remarque et donc doivent composer avec les préjugés (soigneusement inculqués aux enfants par les parents bienveillants, évidemment!) 😉

        • tiens ça tombe bien je suis psy… et depuis longtemps déjà. Je n’en ai reçu un qu’une fois en consultation et franchement pas longtemps!
          En revanche j’en connais beaucoup d’autres qui vont super bien et qui manifestent leur soutien à la loi, pour les plus grands en âge de réfléchir par eux même. Ils vont très bien, ni plus ni moins que les enfants d’hétéros. La seule différence ce serait sans doute une belle ouverture d’esprit et une formidable capacité de réflexion sans doute liées à leur histoire. C’est vrai qu’ils ont des parents qui ont été obligés de se poser beaucoup de questions et d’être particulièrement attentifs.

          encore un mot, si tu considères l’homosexualité elle-même (je ne parle pas de mariage) comme contre nature, ou une perversion, sache que tu es hors la loi et que les propos homophobes sont punis ici-bas!!!

          • C’est bien ce que je disais plus haut : la tolérance est relative…

            Il ne me semble pas avoir dit que l’homosexualité était contre nature, mais que la Nature ne permettait pas à ces couples d’enfanter : et ça, même si ça te déplaît, c’est juste un fait.
            Et pour la perversion, j’ai dit que c’était l’avis des religions.

            • la tolérance peut-être sans limite. Ainsi que le respect des personnes. C’est ce que protège la loi contre l’homophobie.
              aucune tolérance à l’encontre de ceux qui portent atteintes aux personnes. c’est l’un des fondamentaux des lois qui régissent notre société depuis bien longtemps. Société qui grandit, qui devient mature pour reprendre vos termes et qui tire des leçons de ses erreurs passées.
              Si on vous écoutait, on continuerait à brûler les sorcières sur les bûchers…

                • On commence par un cours d’anthropologie ou d’éducation civique? Un petit rappel de notre constitution et des lois qui régissent notre société républicaine ne me paraitrait pas superflu non-plus.
                  Vous avez raison, la religion chrétienne a évolué sur cette pratique au point de l’abandonner. Mais aujourd’hui, -si cela vous parle un peu plus-, on décapite encore des gens au Nom de textes sacrés pris A LA LETTRE, « mot pour mot » commes vous le dites.
                  Quant au fait de se retrancher derrière une parole divine pour légitimer vos propos homophobes : éloquence de la mauvaises foi (sans mauvais jeu de mots). Belle tentative de se soustraire à la responsabilité de votre énonciation.

                  • Je connais la loi, mais je sais aussi que beaucoup de choses sont à géométrie variable…

                    Je ne me retranche pas derrière une parole divine pour légitimer mes propos. Il s’avère juste que les textes sacrés ne sont pas super pour l’homosexualité.
                    Ou alors, je peux aussi vous dire que vous vous retranchez derrière l’avis « bien-pensant » qui fait loi dans notre société. Chacun suit ce qui lui semble juste il me semble.

                    Je ne me soustrais à rien du tout. Simplement, je réagissais à la base à la photo montrant un mariage homosexuel dans une église. Pas à l’homosexualité en soi.

    • « Ce qui fonde la famille sur le plan anthropologique, ce n’est pas seulement la différence biologique des sexes – laquelle n’implique pas d’ailleurs l’existence d’un père réel et d’une mère réelle mais des substituts – c’est aussi et surtout la prohibition de l’inceste et la nécessite de l’échange : il faut des familles pour que La famille existe et il faut la prohibition pour assurer ce qui nous différencie du monde animal : le passage de la nature à la culture. Et que je sache, jamais les homosexuels élevant des enfants n’ont dérogé à cette nécessité. »
      Elisabeth Roudinesco

    • « La religion a toujours apporté des guerres » : encore un cliché ! C’est l’homme, en utilisant la religion, qui apporte les guerres ! Et d’ailleurs il n’a pas toujours besoin de religion pour créer une guerre…

      « comment peut on mettre en avant en 2012 des textes qui datent de plus de 2000ans, n’avons nous pas évolué? » : pour un croyant, ces textes n’ont pas de date, puisqu’ils sont la parole immuable de Dieu. Ils sont donc valables pour tout temps et tout lieu.

      « Et puis je suis sure que tous ces bons samaritains qui se disent bien pensants dans ces manifestations n’en font pas moins le soir dans leur intimité, qu’ils ne me disent pas qu’ils sont les plus sages du monde, je n’en croierais mot. En général, les plus outrés sont souvent les plus décalés! » : Effectivement, tout être humain est pécheur. Mais ça n’est pas parce que tu commets un péché en secret que tu dois accepter celui que fait ton voisin devant tout le monde ! A ce rythme-là, on ne condamne plus rien !

  10. Je n’ai pas tout lu, mais y a beaucoup de jolies choses et assez peu d’intolérance, ça change, c’est agréable.

    Personnellement, je partage en tout point l’avis d’olympusmom, on a vraiment la même philosophie de ce point de vu; Comment peu on être contre quelque chose qui concerne d’autre que nous ? Incompréhensible pour moi. Les adepte d’une religion peuvent donner leurs avis influencée par celle-ci, mais faire pression à ce point pour quelque chose qui ne les concerne en rien… ? Vouloir imposer leurs préceptes à ceux qui ne les partagent pas ? Heureusement, notre pays pratique la séparation des religion et des affaires civiles, je ne me vois pas obligée d’accepter des valeurs qui ne me correspondent pas. Vouloir être, de manière civile, opposé au « mariage pour tous » ce serais comme de nous imposer d’aller à la messe le dimanche matin, d’être circoncis, de porter le voile. Merci mais non merci.

    Je ne comprend pas non plus pourquoi on ne pourrais pas être religieux/pratiquant et pour le « mariage pour tous » tout comme on peut être pratiquant et homo. Je ne vois pas bien en quoi ce serais incompatible ? Personne n’est parfait, qui peut se revendiquer de suivre à la perfection les préceptes de son/ses Dieu(x) ? Personne. A ce compte là, dois pas y avoir grand monde au Paradis. En plus cela suppose que vos dieux sont incapables d’une quelconque évolution/adaptation à la société humaine qu’ils auraient créé pour évoluer justement. C’est un peu méprisant non ?

    • Effectivement, personne n’est parfait. Mais comme je le disais, il y a une différence entre commettre un péché tout en sachant/disant que c’est un péché, et commettre un péché et le revendiquer !

      Et je trouve au contraire méprisant (et illogique !) pour Dieu de dire qu’Il doit s’adapter à la société : c’est Lui qui nous a créés, donc Il nous connaît mieux, et sait ce qui est bon ou non pour nous.

  11. « Certes les hommes bafouent la religion, c’est pour ça qu’on ne doit pas s’appuyer sur eux pour juger la religion, mais sur les textes, qui sont censés être la parole de Dieu. »

    C’est intéressant ce que tu dis: « les textes qui sont CENSES être la parole de Dieu. » Donc on peut mettre en cause leurs authenticité… A un moment, il faut bien se dire que les textes « sacrés » sont des livres qui ont subi une manipulation de l’Homme, ne serait-ce que par le seul contact avec une presse… Peux-tu soutenir VRAIMENT que PERSONNE n’a CHANGE ou ALTERE « la parole de Dieu » originale? Quand on fait une dictée, rien nous oblige de rédiger mot à mot ce que nous dicte la Maîtresse…sauf qu’on risque d’avoir une mauvaise note à la fin. Mais là, on ne sait pas si les « rédacteurs » ou « éditeurs » des livres religieux sont en train de bruler en enfer. Les livres sacrés sont un reflét de l’époque dans laquelle ils sont écrits car ils sont rédigés physiquement par des Hommes et…soit dit en passant, les hommes (êtres humains de sexe masculin).

    Dans la mesure où ce doute est possible, on peut et on DOIT tout remettre en cause…

    Point.

    • Pour ce qui est de la Bible, j’ai une amie chrétienne qui soutient que personne n’a changé ou altéré le texte original. Mais personnellement, j’émets évidemment un doute. D’autant qu’on a aujourd’hui plusieurs versions de la Bible.

      Pour ce qui est du Coran, le texte est clairement le même qu’à l’origine. D’ailleurs, on peut jeter tous les exemplaires écrits du Coran dans la mer, on pourra le réécrire sans problème du début à la fin, tout simplement parce que des milliers de gens le connaissent par cœur, et même jusqu’à maintenant certains le connaissent en ligne directe du Prophète Muhammad. Donc oui, je peux affirmer que personne n’a changé ou altéré la parole de Dieu originale.

  12. Personne ne peut l’affirmer, ce n’est tout simplement pas possible. Même si de nombreux croyants connaissent les versets par coeur, personne ne peut affirmer que ce qui est écrit correspond véritablement aux paroles directes de dieux (ou ce qu’ils croient être les paroles directes de dieux). A partir du moment où un texte subit une impression de masse (c’est le cas du Coran, comme n’importe quel autre livre, sacré ou non…), on ne peut pas en affirmer l’authenticité, d’autant que son auteur (présumé) n’est pas une personne concrète. Que ce soit les paroles « inspirées » par dieux ou la croyance de l’auteur en dieu, oui…mais il est impossible d’affirmer avec certitude que les paroles d’origine sont respectées à 100%.

    Ceci étant, il faut aussi se dire que les gens à l’époque de la Torah, de la Bible ou du Coran ne vivaient pas dans le même monde que nous, la société n’avaient pas la même structure, ses membres n’avaient pas les mêmes droits etc. Leur contexte de rédaction est donc totalement en décalage avec le monde dans lequel nous vivons, et donc ne doit pas être pris à la lettre…(comme l’illustre de manière comique l’auteur de la lettre citée au début de ce topic), ce qui laisse la place à tout type d’interprétation et donc adapter la Religion au monde actuel est plus que jamais essentielle. D’ailleurs, dans la mesure où certaines pratiques de l’époque que nous considérons barbares aujourd’hui (surtout concernant le crime et le châtiment, le mariage précoce…) sont encouragées par les trois livres, alors un peu de recul par rapport à ces textes est quand même souhaitable, non? Je pense qu’il en va de même de leur mention de l’homosexualité, que l’on sait aujourd’hui ne pas être ni une maladie, ni une « abomination », dans la mesure où c’est une relation physique ou amoureuse entre adultes consentants. Et lorsque les textes sacrés (juifs, chrétiens ou musulmans) en parlent comme étant une « abomination », il faut surtout y voir le reflet de la pensée de l’époque où chaque texte a été écrit…faut arrêter de tout prendre au pied de la lettre, c’est la cause de toutes les guerres religieuses.

    • « A partir du moment où un texte subit une impression de masse » : oui, sauf que cette impression est parallèle à l’apprentissage par cœur, non pas à partir du texte écrit, mais à partir d’autres personnes qui le connaissent par cœur.
      Donc, que tu penses que le texte de base ne vient pas de Dieu, c’est ton avis, mais tu ne peux pas nier que le texte actuel est le même qu’à l’origine.

      Quant à ton affirmation « Dans la mesure où ce doute est possible, on peut et on DOIT tout remettre en cause… » elle est en totale contradiction avec le concept même de foi ! La foi, c’est justement croire sans aucun doute ! Donc, qu’un non croyant remette en cause les textes sacrés je comprends, qu’un croyant le fasse c’est un non-sens !

      Quant aux pratiques que tu trouves barbares, je suis désolée de te dire que ça n’est pas le cas de tout le monde. Par exemple, je suis personnellement pour la peine de mort, et je pense que d’autres personnes non croyantes le sont aussi. (vas-y, tu peux crier au scandale : j’assume ^^)

      Quant à adapter les textes religieux : certaines choses sont clairement interdites. Pour tout le reste, on s’adapte effectivement.

      • Allons-y « gay-ment »!!! Quitte à jouer les bons petits moutons dociles, faisons donc comme l’ouganda où le meurtre… heu… non bien sûr… la peine de mort plane sur la tête d’êtres humains en raison de leur orientation sexuelle.

  13. Je suis désolée, mais l’apprentissage par coeur a autant de limites que la mémoire humaine…et la volonté personnelle d’un croyant de le transmettre d’une autre manière. Aucune guarantie. Je ne veux pas dire par là que les textes du Coran ont moins de valeur pour autant (ce que tu as l’air de dire du Christianisme, en parlant de « plusieurs versions » de la Bible…) Juste qu’il faut pas forcément les prendre à la lettre. Tu as cité les passages qui interdisent les rapports homosexuels pour appuyer tes propos. Mais tu n’acceptes pas qu’on cite des passages des textes sacrés qui nous rappellent des châtiments pratiquées à l’époque. Sans être forcément pour ou contre la peine de mort, je pense qu’on est majoritaire à s’accorder que la lapidation pour adultère (commune aux trois religions monothéiste) est quand même barbare non?!

    Je ne pense pas du tout qu’il faut adapter ses croyances par peur d’être « ringard » comme tu disais plus haut. Il faut les adapter au fil de l’évolution positive de l’humanité. On s’est enfin rendu compte que l’homosexualité n’est pas une maladie, alors il faut remettre les pendules à l’heure. Après tout, n’est-ce pas Dieu qui nous crée comme nous sommes, homos ou hétéros?

    • Sauf que si 1000 personnes te récitent exactement la même chose par cœur, tu ne peux pas trop nier l’évidence…

      « Mais tu n’acceptes pas qu’on cite des passages des textes sacrés qui nous rappellent des châtiments pratiquées à l’époque. » Euh, c’est faux ! J’ai juste dit qu’il fallait remettre les choses dans leur contexte.
      Pour ce qui est de la lapidation, certes, c’est violent. Mais d’une part, si je veux être provocatrice, je dirais que c’est le but : quand tu as vu ça, tu n’as pas envie de le subir. Et d’autre part, sais-tu combien de fois cette sentence a été appliquée du vivant du Prophète ? A ma connaissance, 1 seule fois. Pas parce que les gens ne commettaient pas l’adultère, mais parce qu’il y a des conditions. Et l’une des conditions lors d’une accusation d’adultère, c’est d’avoir 4 témoins OCULAIRES ! Un peu difficile à réunir. Ou alors il faut que la personne se dénonce elle-même (c’est ce qui est arrivé pour le seul cas du vivant du Prophète).
      Et il faut savoir aussi qu’accuser une femme qui n’a rien fait est extrêmement grave en islam ! Le châtiment est plusieurs coups de fouet il me semble, et après on accepte plus aucun témoignage de cette personne… et ensuite un châtiment dans l’au-delà si la personne ne s’est pas repentie.
      Alors tu me rétorqueras que ça ça n’est pas appliqué… et je le déplore ! Mais on ne juge pas une religion à ses pratiquants.
      Pour illustrer ça, je ne sais pas si tu sais que le chanteur Cat Steven’s s’est converti à l’islam, et il a dit : « Heureusement que j’ai connu l’islam avant de connaître les musulmans » ^^

      Et puis, Dieu nous a créés homos ou hétéros oui, mais il a aussi créé des meurtriers, des violeurs, etc. Encore une fois, je ne mets pas tout sur le même plan, mais je trouve cette justification un peu limite.

  14. Je ne sais même plus quoi te dire en réaction à ton commentaire sur les châtiments etc. Je crois qu’on va se mettre d’accord de ne pas être d’accord. 😉

    Par contre, les meurtriers/violeurs etc. ne naissent pas meurtriers. Ils le deviennent. On peut donc considérer que Dieu ne les a pas crées. Par contre, homo, bi, hétéro, on ne le devient pas. L’orientation sexuelle est en nous. Elle n’est pas influencée par les évènements extérieurs. On peut avoir des doutes, se poser des questions, expérimenter…mais cela n’oriente pas notre sexualité, ça nous apporte des réponses sur elle. Et cette réalisation est récente. On ne peut donc pas se baser sur les textes sacrés pour conclure si être homo est condamné par Dieu, car celui qui a écrit que ça l’était le pensait à l’époque car c’était l’avis général.

    « Mais on ne juge pas une religion à ses pratiquants. » Tout à fait d’accord. Ouf, ça y est, on y est arrivées. 😉

    • Je me permet de noter que malgré le flot impressionant de messages de ce débat, il est resté trés « ‘correct » même si pour ma part certains arguments son trés dur a lire…
      Par exemple, expliquer que la lapidation, c’est pas si grave vu que ca ne devrais arriver que si certaines conditions drastiques sont réunies, j’ai juste un tout petit peu du mal….
      Il faudrai trouver 100 témoins et un chat qui parle que ca me semblerai tout aussi horrible.
      Meme avec des conditions, envisager la lapidation (qui est quand même non seulement une mise a mort mais aussi une torture machiste) pour quelque raison que ce soit, ca me fait vomir.

      Quand a l’argument du « c’est dissuasif », on sait trés bien ce qu’il donne aux états unis par exemple ou il n’y a évidement plus de crimes graves vu que les gens ont peur de la peine de mort…

      • Sauf que pour appliquer la peine de mort, c’est un tout. Aux États-Unis, elle est déjà mal appliquée. Et puis, il faut d’abord travailler en amont dans la société…

        Quant à la lapidation machiste : loool !!! Et qui a dit que cette peine s’appliquait seulement aux femmes ?!

          • Alors j’ai vérifié. Le cas que je connaissais, c’était une femme qui était venue s’accuser auprès du Prophète. Et celui-ci a affirmé aux autres que son repentir était quelque chose de bon, et il a prié sur elle quand elle est morte.
            Mais il y a un autre cas, avec un homme cette fois-ci : il est venu voir le Prophète pour lui dire qu’il avait commis la fornication, mais celui-ci s’est détourné de lui. Et il a insisté à 4 reprises. A la fin, le Prophète lui a demandé s’il était fou, et il a répondu non. Puis s’il était marié, et il a répondu oui. Il a donc ordonné de le lapider.

            Pour les cas actuels, j’ai déjà dit précédemment qu’on ne peut juger une religion à ses adeptes : le seul exemple humain digne de confiance est le Prophète Muhammad.

    • Ok, mauvais exemple. Alors, si tu préfères, quelqu’un qui est colérique de nature, il peut soit s’emporter dès que la colère vient, soit essayer de la dompter.
      Ce que j’essaie d’expliquer, c’est qu’on a toujours le choix, quelle que soit notre nature. Que quelqu’un fasse le choix d’assumer son homosexualité, c’est son problème ; mais qu’il ne vienne pas dire que c’est comme ça, qu’il ne peut pas faire autrement.
      Et, encore une fois, je parle pour un croyant d’une des 3 religions monothéistes…

  15. Tu dis que c’est Dieu qui te guide dans ton « choix » d’amour…c’est un paradoxe, puisque si c’est la « volonté de Dieu », ce ne peut pas être un « choix. »

    Puisque les non-croyants, selon toi, sont incapables de comprendre la religion et la foi (deux choses bien distinctes, d’ailleurs…), on va dire que je ne te comprends pas (mais n’oublions pas que tous les croyants ne sont pas aussi arrêtés sur les questions de religion). Avec la même logique, on peut dire aussi qu’un hétéro ne peut pas comprendre un homo (ce qui n’est pas le cas de beaucoup). Tu n’approuves pas le mariage gay, pour des raisons de religion, c’est ton droit, effectivement. Mais il s’agit ici d’un projet de LOI sur le mariage CIVIL dans un pays LAIQUE, donc la religion n’a rien à voir là-dedans et les religieux n’ont rien à dire là-dessus. Fort heureusement.

    • Pour ce qui est du libre-arbitre qui n’est pas en contradiction avec le destin, on part dans un débat théologique de grande envergure !
      Sache juste qu’en islam, même si la croyance au destin est un des piliers de la foi, nous avons quand même le libre-arbitre. Si tu veux en discuter plus longuement, on peut se contacter en MP plutôt que de pourrir l’article d’Olympusmom ^^

      La religion et la foi sont deux choses distinctes c’est vrai. Mais, si la foi peut se vivre sans religion, en revanche la religion ne peut se vivre sans foi !

      Je trouve ta dernière phrase très intolérante pour le coup ! Sous prétexte que je suis croyante, je n’ai pas mon mot à dire dans ce débat ?! Donc s’il y a un référendum, on demandera aux gens s’ils sont religieux, et si c’est le cas ils n’auront pas le droit de voter ?! Belle conception de la démocratie…

  16. Absolument pas. C’est juste que cette semaine le gouvernement a invité les représentants des grandes religions (chrétiens catho, ortho, proté; islam et judaïsme) pour leur demander leur avis. Et je trouve ça très déplacé dans le cadre d’un projet de loi dans un pays qui se veut laïque. C’est tout. J’ai utilisé le mot « religieux » pour désigner ces responsables (prêtres, imams et rabbins), et non pas les « croyants ». Désolée de t’avoir donnée l’impression de ne pas tolérer ton avis (ce n’était vraiment pas mon attention et je m’excuse de ma maladresse, mais le souci avec l’écrit c’est que le ton de l’auteur est difficilement perceptible). Je trouve aussi qu’un référendum est une mauvaise idée, car il s’agît d’une décision agissant sur la vie privée des gens; et dans la mesure où chacun est libre de vivre sa vie comme il l’entend (dans les limites de la légalité des choses…), demander à la population leur avis (très partagé) sur comment une certaine population devraient vivre sa vie est for déplacée et non-démocratique (paradoxalement). Il y a des gens qui sont contre le mariage tout court, pour des raisons qui leur appartiennent, et ils se prononcent jamais… Si on est contre le mariage « pour tous » (on a le droit de l’être, HEUREUSEMENT), on n’a qu’à pas se marier avec une personne du même sexe… 😉

  17. Je trouve que le débat est resté assez courtois, malgré les désaccords profonds… En même temps, sur le blog d’OlympusMom, on ne pourrait pas se déchirer, ce n’est pas le lieu !

    Sinon, moi non plus, je ne comprends pas pourquoi on demande leur avis aux églises en tant que religieux… chacun à son avis en tant que citoyen (qui peut être un avis influencé par sa religion, bien entendu), mais c’est une question civile, laïque, bref, qui ne concerne pas les Eglises ou autre religions. Le débat est un peu retombé aujourd’hui, mais j’espère qu’il ne reprendra pas de cette manière au moment où la loi passera à l’assemblée…

    Je ne suis pas concernée par l’homosexualité personnelement, donc honnêtement, cette loi ne changera pas ma vie… Mais elle pourra changer la vie de plein de personnes (je crois que c’est 10% de la population… ça fait du monde quand même !), de plein de couples et de famille, qui auront (enfin) le droit de vivre comme tout le monde…

    Et pour ceux qui disent qu’ils ont déjà le PACS, que le mariage, le mot « mariage » doit être réservé… Je me suis pacsée, et mariée (avec la même personne, mais ça on s’en fout)… Et vraiment, c’est pas tout à fait la même chose… chacun met ce qu’il veut derrière le mariage, mais il y a avant tout une déclaration publique d’amour, alors que dans le PACS, il y a surtout une déclaration administrative de vie ensemble….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s