Ma cuisine à moi

Alors pour changer un peu des bébé-teries, j’avais envie un peu de vous parler de cuisine. Pas de petits pots, non, mais de cuisine de grands, de vraie cuisine, ou ça part dans tout les sens. Ouais parce que bon, moi, quand je cuisine, je sais comment ça commence, je sais jamais trop comment ça finit. Je pars sur une idée à moi, comme ça, et puis j’improvise au fur et à mesure, en fonction de ce que j’ai sous la main et de la tournure des évenements. Du coup la plupart du temps, je fais des one shoot, que j’arrive pas à reproduire…

Mais bon, aujourd’hui je vais vous parler des machins refaisable chez vous, du classique en allant au plus improbable, mais attention au régime: j’essaye de faire du bon, et je regarde pas trop les calories ^^

N’oubliez pas: Le gras, c’est la vie!

Petits médaillons au saumon

On attaque par du classique, du simple, du qui plait à tout le monde (sauf si vous aimez pas le saumon,hein, mais bon) et qui épate bien si on réussit à démouler le machin comme il faut. Alors pour ce plat juste hyper simple il vous faut:

  • du saumon fumé (incroyable hein!)
  • un pot de crème
  • des oeufs
  • une pâte à tarte
  • des dés de saumon, ou des queues d’écrevisses  (ou des crevettes )

Alors là, direct vous vous rendez compte que moi et les quantités c’est pas l’amour fou. la plupart du temps je bosse  » à l’oeil) genre je fais ma pâte à crêpe en rajoutant un peu de ça, pis un peu de ça, et pis voila c’est fini. J’aime pas peser mesurer, compter. Alors je vais tenter quand même de vous expliquer au mieux… accrochez vous.

Alors je met deux ou trois oeufs à mélanger avec de la crème, comme pour une quiche. De la crème genre euh, on va dire entre un demi pot ( de 50) et un pot entier. Ensuite je prend un moule en silicone  ( plus pratique pour démouler) genre ça:

Je tapisse le fond des trous avec le saumon fumé, et les bords verticaux aussi. Ensuite je met dedans les queues d’écrevisses ( ou les crevettes ou les dés de saumon…) et je coule ma mixture crème oeufs par dessus pour bien remplir. Pour finir, je découpe des ronds de pâte que je pose dessus et que je « scelle  » en appuyant sur les bords. Ensuite quelques trous  ( allez y doucement ^^ ) dans ce rond de pâte et hop au four. Alors je met aux alentours de 190-200, et pour le temps de cuisson, jusqu’a ce qu’une lame de couteau pointée dedans ressorte propre.

En image, voila le résultat:

Servis ici avec roquette, balsamique et crevettes ^^

Je trouve que ce plat est vraiment pas dur à faire, et il présente super bien. Attention à pas se vautrer dans le démoulage, on va dire que c’est la partie la plus chiante de la préparation ^^

Et tout de suite, on enchaîne avec un plat pour lequel j’ai pas de photo, et dont vous pouvez sauter la description si vous êtes au régime:

Crêpes roulées maison

Attention les yeux, attention les calories voila un plat qu’il est bon. Pour vous donner bonne conscience, je vous conseille la petite salade verte en accompagnement hi hi hi. Qu’est ce qu’il faut il donc alors:

  • Des feuilles de bricks (autant que vous voulez de crêpes)
  • De la crème (je suis pas lorraine pour rien hein)
  • Un truc à mettre à l’intérieur (c’est un plat débarrasse frigo: ça marche avec des lardons, du bacon, des morceaux de saucisse, du blanc de poulet, etc etc…)
  • Un pot de boursin à cuisine (y a échalote ou fines herbes, je préfère échalote perso ^^ )
  • De l’huile d’olive (je me suis convertie avec Chérimari ^^ )
  • Un oeuf avec un pinceau
  • Du fromage râpé (ah oui, hein, j’ai dis que c’était calorique hein)
  • Un oignon
  • et la petite salade qui rassure.

Donc on coupe l’oignon en petit morceaux, et on met à cuire dans une casserole. Ensuite on rajoute le « truc à mettre à l’intérieur » pour qu’il se mêle un peu à l’oignon et qu’il prenne bon gout. Ensuite hop, le pot de boursin, et puis de la crème  Pour les quantités, il faut ajuster la crème au nombre de crêpes que vous voulez faire. Au début vous allez vous merder, y a de grandes chances. (ça y est je sais pourquoi je tiens pas un blog de cuisine moi) Donc faites en plutôt plus que pas assez, une fois filmé ça se garde au frigo.

Donc ensuite vous rajoutez du gruyère râpé. Ah, et j’ai oublié un truc il faut épaissir la mixture avec idéalement de la maïzena, ou de la farine si vous en avez pas. Alors bon, genre trois ou quatre cuillères…  allez y doucement et vous voyez comment ça prend. Il faut que la texture se « tienne » un peu quand même pour pouvoir poser tout ça sur nos feuilles de bricks sans que tout foute le camp.

Du coup, ben oui, donc ensuite on le met sur les feuilles de bricks et on roule. Arrivé à moitié du « roulage » vous tartinez ce qu’il reste de feuille de brick avec de l’oeuf pour bien que ça colle, et il ne vous reste plus qu’a faire cuire à feu vif, à l’huile d’olive et à la poêle. Bon, je pique une photo du web pour montrer à quoi c’est censé ressembler:

Ouais sauf que les miennes évidement elles sont vachement plus belles quand même.

Et on arrive au clou du spectacle:

Pavé de Brochepelle du Fjord Hurlant.

Si vous avez tilté c’est que vous étes vous aussi un(e) Wowien(ne). Ouais j’avais fait un repas à thème entièrement sur world of warcraft. Pour info, y avais l’entrée « rencontre à Sombrerivage » (chérimari et moi nous sommes rencontrés dans le jeu à cet endroit) et le plat était un hommage à cette région de Norfendre que j’aime beaucoup. Pour faire simple à ceux qui connaissent pas, le Fjord hurlant c’est ça:

Et un brochepelle, c’est ça:

Animal sympathique n’est ce pas. Au final, donc, je construit mon plat en voulant une viande, mais l’idée de la fraîcheur, le coté vivifiant des sommets enneigés. Je suis partie sur du boeuf. Comme le Brochepelle c’est pas un animal fluet, j’ai pris des pavés. Y à aussi que Chérimari et moi on adore la viande saignante, donc le pavé encore plus. Et comment faire mon idée de fraîcheur? Après avoir cherché un paquet de temps, j’ai fini par faire un truc que je pense encore aujourd’hui être ma plus grande réussite en cuisine: j’ai marié le tout à de la glace à la menthe.

Alors dans le genre truc suicidaire, c’est pas mal, la preuve: j’aime pas la menthe. En feuille dans les rouleaux de printemps, oui. Mais en glace ou en bonbon j’aime pas. Mais j’ai voulu tenter le coup. Allez, je vous montre le plat final:

Je précise que j’ai acheté les assiettes transparentes exprès pour faire « glace »

J’ai donc fait cuire ma viande avec  une sauce menthe anglaise. Niveau consistance, ça ressemble un peu a du pistou. La boite ressemble à ça:

Donc j’en ai mis vraiment généreusement autour de mes pavés genre une demi heure avant la cuisson pour les imprégner, et puis le reste dans ma poêle et je les ai fait cuire. Vous voyez sur la photo que j’ai mis avec des pommes de terre sauté, cuites aussi avec des feuilles de menthe. Pour la glace, deuxième truc improbable, impossible d’en trouver sans éclats de chocolat. Donc, je me démonte pas, tant pis, hop, j’ai pris ça (j’suis une folle moi). Comme j’ai pas voulu flinguer tout mon plat, j’ai présenté la glace dans une coupelle à part.

Et ben verdict: c’est juste HYPRA BON. C’est indescriptible. Le pavé chaud arrive en bouche, et avec une seconde de décalage ffffffvvvorrouuufff, un vent de fraîcheur (je le fais bien le vent de fraîcheur hein) arrive direct avec la glace à la menthe. Oui parce qu’il faut le manger comme si la glace était une sauce. Faut le tremper dedans.

On était très septiques avec Chérimari et puis on s’est retrouvé à tremper les patates dedans à la fin tellement on à aimé.

Voila c’est le genre de plat que j’adore faire, tenter des trucs, essayer d’imaginer, et puis si ça rate, ben tant pis… c’est encore meilleur quand ça marche!

Voila j’en ai fini pour cette fois, à vous de me dire si ça vous intéresse d’autre idées ^^

Advertisements

2 réflexions sur “Ma cuisine à moi

  1. Surprenant, la glace menthe-chocolat avec le boeuf !!

    Sinon, tes petits médaillons ont l’air très apétissants, j’ai noté la « recette » dans un coin de ma tête, je la ferai à l’occasion (enfin, probablement pas du tout comme la tienne, moi aussi j’aime l’impro).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s