Archives

Olympusmom-preneuse

20130401_180321Une revenante! Oui ce soir, j’avais envie de vous écrire un petit article, un peu pour vous donner des nouvelles quand même. Parce que bon, je suis un peu partie comme ca, pour me mettre dans des projets fous, et j’ai un peu laissé ce blog derrière moi malgré tout les bons moments que j’y ai passé…. Lire la suite

A toi qui crois et qui aimes

Je sais que vous êtes nombreux, mais on ne vous entend pas beaucoup en ce moment… Ou alors il faut bien vous chercher. Vous? Je parle de tout ces gens qui sont croyants, catholiques, protestants, musulmans, juifs, bouddhistes….ou autre, et qui doivent avoir beaucoup de mal en ce moment.

Oui parce que je suis persuadée que non, tout les croyants ne se reconnaissent pas dans le discours des gens censés les représenter aujourd’hui.

Parce que je suis sure qu’il y a des gens qui vont prier, quelque soit leur dieu, et qui vont militer ensuite pour que chacun puisse avoir droit de fonder sa famille.

Les gens qu’on entend en ce moment, qu’ils soient de n’importe quelle religion (oui même bouddhique….)  ne sont pas l’uniformité. Du mieux que je peux j’essaye de ne pas faire les amalgames que font ceux qui les représentent.

De la même manière que je n’aime pas qu’on dise « les homos pensent ceci » ou « les hétéros font cela » j’essaye de rester ouverte et de ne pas dire « les cathos font ceci »….mais c’est dur.

Lire la suite

Une famille c’est de l’amour. C’est tout.

J’en avais déja parlé  <<ici>>, mais je voulais ce soir pousser un petit coup de gueule à propos de tout ce que je ne cesse d’entendre de ci et de là ces derniers temps. De quoi je parle? Du « débat » à propos de la « légalisation » ou pas du mariage homosexuel. Retenez bien les termes que j’ai mis entre guillemets, on en reparle plus tard.

Bref, ces derniers temps on entend tout un tas de choses de plus en plus nauséabondes sur ce sujet. J’ai envie de dire que les loups sortent du bois.

Tout le monde parle de « dérives » (quel mot fort quand on parle d’amour….) de « dangers », de lois, de « conséquences », et tout le monde oublie de parler d’amour. Alors que quand même il me semble qu’à la fin, c’est juste le plus important.

Lire la suite

Nom, féminisme et emmerdements.

Un jour, lors d’une discussion sur un forum sur les relations de couples, on m’a gentillement expliqué qu’en fait, sans m’en rendre compte, j’étais devenue l’esclave de Chérimari, que j’avais renoncé à ma personnalité, que je n’étais plus que l’ombre de moi même. On m’a dit qu’il fallait que je fasse attention et que je me défende, que je pouvais toujours dire non, et revenir en arrière. On m’a bien fait comprendre qu’après toutes ces luttes féministes, j’étais plus ou moins une traître et que je ne voulais plus de mon individualité, et que je verrai bien un jour qu’elles avaient raison et je m’en mordrai les doigts.

Pourquoi est ce qu’on m’a dit ça?

Non, non, Chérimari ne m’a jamais frappé ( il est pas fou, j’ai fait du Kung fu et de l’aïkido hi hi), il ne tient pas l’argent du ménage en me demandant des comptes quand je veux dépenser quelque chose ( euuuh d’ailleurs c’est plutôt moi qui m’occupe des sous ^^ ) il ne me fait pas de réflexions désagréables, il ne m’a pas demandé d’arrêter de travailler pour m’occuper des enfants… (je le fais avec plaisir et lui adorerai le faire aussi ^^ ).

Non, en fait, mon probléme c’est que je me suis mariée, et que je porte le nom de Chérimari.

DRAME. Lire la suite

<3 ou [attention, article guimauve]

C’est un peu étrange de se dire « aujourd’hui » je « fais quelque chose » pour chérimari. Parce que bon. C’est pas comme si j’attendais une date particulière dans l’année. Mais bon. On va dire que c’est l’occasion. C’est la bonne excuse pour essayer (encore plus que d’habitude) de lui faire plaisir.

Alors la, je me retrouve bien marron avec mon article. Parce que voila quoi. C’est LE gros cliché, mais les mots, c’est quand même sacrément maladroit pour parler vraiment de quelqu’un à qui on tient plus que tout. Les mots, c’est jamais que des concepts « neutres » qui resteront un peu handicapés face à certains sentiments.

Lire la suite

Hommages aux nôtres

Ok, je ne sais pas comment commencer cet article. Je suis intimidée. Ouais ouais, intimidée. Ca fait plusieurs fois que je fais une intro super poético-romantico-kitch (surtout kitch en fait d’ou le fait que vous ne les lirez pas ^^ ). Ca ne me ressemble pas de ramer comme ça. (et voila la déesse au sein,  pour aider à la concentration! ^^) Mais là, c’est pas facile. J’avais prévu de dire qu’être mère ca nous fait évoluer et changer, super original tiens. J’avais prévu de dire plein d’autres bonnes grosses banalités. Alors que ce dont je veux parler est tout sauf banal. Je veux parler de, et à, ma maman. (quelle surprise aujourd’hui, hein)

Lire la suite

Chez OlympusMom, on slow-live

Je rentre juste de chez la pédiatre. Sur la route, j’ai croisé deux adultes, enfin, physiquement hein. Ils ont commencé a se prendre le chou. Genre les machins de voisins à la télé, les truc que personne y croit même que ca doit etre truqué tellement c’est gros. Ben la pareil. Et va y que je te menace, et que je pointe mon doigt vers ton visage d’un air menacant. Ils étaient assez proches pour se faire un bisous, même si c’etait pas trop l’ambiance. C’etait assez bizarre de voir des gens « d’apparence adulte » (merde je fais une réference malgrés moi la ^^ ) se comporter comme des gosses. Et encore. Des gosses mal élevés. Oui, parce que pourquoi donc, au final, des engueulades comme ca, un tour de chant digne de l’Albanie à l’Eurovision (ouais si vous avez loupé, tant pis pour vous :p ) de la menace en veut tu en voila, pourquoi donc?

Pour une bagnole garée apparemment sous les fenêtres d’un des deux kékés. (le drame hein) Du coup, j’ai poursuivi ma route en souriant, pas de leur bétise, mais en pensant à la vie que nous on à choisi avec Chérimari, et je me suis dis que j’allais vous en parler, public adoré et chéri.

Lire la suite