The only one

athena ivoryDans le meilleur des monde, j’aurai plein d’enfants. C’est ce que je m’étais toujours dit. Dans le meilleur des mondes, soit j’aurai eu beaucoup d’argent, soit j’aurai vécu dans un monde ou il ne vaux rien. C’était mon rêve, un truc qui me semblait super chouette. Et puis j’ai eu la déesse. Et le meilleur des mondes, en fait, je suis en plein dedans. La déesse sera the only one.

On me demande parfois pour quand est le ou la prochaine. Comme si c’était quelque chose d’inéluctable, quelque chose de normal, d’absolument sur, comme si nous ne pouvions pas avoir trouvé d’équilibre à trois. J’en avais parlé un peu sur <<cet article>> d’ailleurs.

Et plus les mois passent avec la déesse plus je me dis que non, j’aurai vraiment du mal à nous voir autrement. Je ne dis pas que si ça devait arriver fortuitement je n’aurai plus d’amour à donner. Mais ce n’est pas quelque chose que je, ou que nous, avec Chérimari, nous appelons de nos voeux.

Déjà, contrairement à mon « monde idéal », nous vivons dans un monde ou l’argent à une valeur, et ou je n’en gagne pas tellement. Alors je sais qu’on peut vivre avec pas grand chose. Je sais que tant qu’il y a de l’amour, tout va bien. Mais pour l’avoir vécu, je sais qu’il est quand même plus facile de donner de l’amour et de vivre sereinement quand on à pas toujours à se soucier d’argent. Je suis passée par la déche y à bientôt une dizaine d’années. J’ai pas envie de me remettre le nez dedans. Et même avec de l’amour, si je ne peux pas sourire sans qu’au fond de moi je sois rongée par les soucis, c’est une vie dont je n’ai pas envie.

Alors avec Chérimari, on à fait le choix d’une vie cool. D’un truc détendu. Avec des sourires, des rires, le moins de prise de tête possible. Pour cela, par exemple, on à fait des choix. On à décidé d’habiter (presque) en centre d’une grande ville, pour avoir tout pas loin, et pour surtout ne pas avoir de voiture. C’est un choix. Qui fait qu’on à un tout petit chez nous. Qu’il est doux et mignon notre chez nous. Mais il est petit. Et je n’ai pas envie de jouer a la roulette russe, quand on me dit que si on à une autre fille elles pourront être dans la même chambre….et que donc? Je devrais me dire « ah merde c’est raté » si c’est un garçon? Je sais qu’a moins d’un miracle, on ne pourra pas déménager, à moins de choisir de partir à la campagne, passer les permis, acheter les voitures….bref….une autre vie, en fait. Et si jamais on décide de changer de vie, pourquoi pas, mais je ne pense pas que c’est un bon départ de changer contraint et forcé…

Et puis il y a cette impression tenace, de faire tapis.

téléchargement (8)

Ma rencontre avec Chérimari, c’est un conte de fées. Ma grossesse est arrivée au moment ou on le voulais, et elle s’est trés bien passée… J’ai eu un accouchement de rêve (pour moi hein) sans péridurale, et surtout, la puce est en bonne santé. Tout va bien pour elle. A chaque étape, j’ai un peu eu l’impression de jouer un coup de poker, et de gagner a chaque fois un peu plus.

Aujourd’hui, j’ai pas envie de tout remettre en jeu. J’aurai peur que la grossesse se passe mal, j’aurai peur de difficultés, j’aurai peur de beaucoup choses. Alors j’ai pas envie de faire « tapis ». J’ai tout le bonheur du monde actuellement, j’ai pas envie de tout remettre en jeu, j’ai déjà beaucoup, et pas envie de tenter encore la chance.

Alors oui, la vie c’est prendre des risques. Peut être.

Mais moi je n’ai pas envie de toujours courir après mieux, meilleur, plus, etc… J’ai envie de me dire ce que j’ai me conviens je m’arrête là et je profite. J’ai pas envie d’en vouloir toujours plus dans la vie.

je ne dis pas que mon attitude est la bonne. C’est celle qui me, qui nous convient. Pour d’autre, rester immobile est synonyme d’ennui. Pour moi, c’est en s’arretant qu’on profite de ce qu’on à plutôt que de toujours courir après autre chose.

Le bonheur c’est pas quand j’aurai ça ou ça. le bonheur, c’est maintenant.

Advertisements

9 réflexions sur “The only one

  1. et si…on avait tout simplement pas besoins de justifier chacun nos choix perso, si on pouvait pas nous laisser tranquille avec notre vision de la famille on aura toujours trop peu ou beaucoup trop d’enfant pour le quidam qu’on rencontre dans la rue. et si TU pouvais juste dire « on pense que pour nous notre famille on la voit avec un enfant et c’est tout » sans te faire traiter d’egoïste qui aura un enfant sans personne avec qui jouer (oui c’est vrai les parents d’enfant ça ne joue jamais avec leur enfant ) et qui comble de l’horreur sera comme tous les enfants unique un être pourri gâté….et si JE pouvais juste dire  » on pense que pour nous notre famille on la voulait avec 4 enfant et c’est fait et très bien comme ça  » sans avoir des regards de « 4 enfants si rapproché c’est des cas soc, pour les allocs, les parents sont des irresponsables avec le monde dans lequel on vit, comment vous allez faire plus tard ?? » oui c’est clair maintenant que j’ai les alloc pour 4 enfants je suis au bord de payer l’ISF… et puis comment on va faire plus tard, bien envie de dire que ça Messieurs Dame c’est pas votre problème n’ayez pas peur je vous demanderez pas de l’aide….enfin bref les enfants c’est un choix de couple son histoire perso je pense qu’il y a des avantages et des inconvénients dans tous les cas. Pour moi 1 seul c’était juste impossible comme pour toi 4 doit l’être tout autant et pourtant on a toutes les 2 raisons une fois qu’on est d’accord avec nos choix. je te souhaite de passer plein de bons moment avec TA famille idéale à toi !

    • Une fois de plus, je suis d’accord. C’est vrai que c’est chacun sa route, ses envies, sa façon de voir… Moi je suis l’aînée d’une fratrie de 6. J’ai bien aimé, on s’est bien amusés, on s’entend encore tous bien, mais perso, une famille nombreuse, je passe… Par contre, c’est vrai que je suis restée seule jusqu’à 7ans, et que perso je le vivais plutôt mal… Du coup, quand mon homme a proposé de mettre un bébé en route, on en a discuté, et de mon côté, si c’était un, c’était deux, parce que je ne voulais pas qu’un enfant seul s’ennuie à la maison comme moi je m’étais ennuyée (comme quoi on projette plein de choses sur ses enfants). Bref, là, le petit deuxième a 7 mois, ils s’entendent super bien, ils sont mignons tout plein, je les adore, mais là c’est stop. Pourtant, j’en ai aussi plein qui me disent « deux garçons? va falloir en refaire un pour avoir une fille, alors! » (Oui, parce qu’apparemment, on « rate » un truc si on n’a pas les deux « sortes »…pffff…). Ceux-là, je leur réponds que j’ai 2 bras, un pour chaque enfant, et que le jour où un troisième bras poussera, je mettrai el troisième en route! En général ca calme…
      Je me souviens aussi des regards méprisants ou de pitié auxquels on avait droit quand on était petits et qu’on se baladait à 8 avec nos parents…Là aussi, de quoi ils se mêlent, les gens? On fait ce qu’on veut, et si on a envie d’en avoir 1 ou 10 (ou même 0), en quoi ça les concerne? Vivement qu’on soit dans un joli monde…peut-être pas le meilleur, mais juste un monde où les gens arrêteraient de juger les autres sans savoir, où les préjugés seraient de l’histoire ancienne, où la tolérance serait la valeur principale…
      J’ai dû m’endormir, je rêve déjà, je crois…

  2. ho c’est trop mimi 🙂

    Tu a tout a fait raison de t’arrêter quand tu te sent le mieux, chacun c’est choix 🙂 On choisi tous son mode de vie, ses perspectives d’avenir avec 1,2,6 enfants ou plus ou pas, on à tous nos rêves très differents des autres, on a tous envie que les autres respectent nos choix aussi.
    Continuez à être heureux tout les trois c’est tout se que je vous souhaite 🙂

  3. Chacun ses envies, ses motivation, et sa vision de la famille idéale…
    Vous avez trouvé votre équilibre à 3, vous êtes heureux comme ça, et c’est la seule chose qui compte…
    Peut-être que dans 2, 3 ou 10 ans les choses auront évolué et vous aurez envie d’un deuxième… ou pas! Et ce qui compte si ça arrive, c’est que vous fassiez ce deuxième parce que vous en avez l’envie, pas parce que la société dit qu’il faut avoir 2 enfants (si possible un garçon et une fille, sinon il faut en faire un 3° pour avoir le modèle manquant)

    Par contre, une chose qui m’interpelle, c’est quand tu parles de la sensation de « faire tapis », et du fait que tu aurais peur de pas avoir autant de chance si tu « tentais » le petit deuz… Même si je comprends ce que tu veux dire, je me dis que c’est dommage de pas le faire « juste » par peur que ça se passe pas de manière idéale… Pas parce que « la vie c’est prendre des risques », mais parce que ne pas oser tenter quelque chose de peur que ça se passe pas comme on veut, ça peut vite mener à ne plus rien tenter du tout de nouveau, et de rester dans une certaine routine, rassurante et sécurisante, mais pas vraiment excitante…

    Ceci dit j’ai bien compris que c’était pas votre « seule » raison de vous en tenir à une seule déesse! 😉

    Moi je souhaite un autre enfant, peut-être même un troisième ensuite… Parce que j’ai des frères que j’adore, des souvenirs d’enfane magiques avec eux, et que je souhaite que mes enfants puissent connaitre et partager cet amour fraternel… Parce que j’imagine ma famille comme ça, avec plusieurs marmots qui courent partout, et si possible aussi des cousins/cousines pendant les vacances… Comme le dit martine martin, pour moi si il y a un enfant il y en aura forcément 2, un enfant unique ça ne me correspond pas… Mais je me vois pas non plus aller « au-delà » de 3 (en plus c’est la merde faut changer de voiture…. lol).

    • en fait au dela du risque il y a aussi l’envie qu’on a de faire avec ce que l’on a , de voir ce que l’on a avec gratitude plutot que de toujours en « vouloir plus »… Meme si ce n’est absolument pas péjoratif pour ceux qui en ont lusieurs hein 🙂

  4. C’est mignon dit comme ça 🙂 !!
    Ton dernier article sur le sujet, on sentait comme un regret… mais en fait non, vraisemblablement, une enfant, c’est la composition naturelle de votre famille !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s